Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 20 mars 2019

Hommage à Leonard Cohen

La projection événementielle sur grand écran à travers tout le Québec de la captation du spectacle vivant Dance Me des Ballets jazz de Montréal, produit avec la musique de Leonard Cohen.


Dance Me/Leonard Cohen est une création exclusive inspirée de l’œuvre riche et profonde du poète, artiste et auteur-compositeur d’origine montréalaise, Leonard Cohen.


Approuvé par Cohen de son vivant, sous la direction artistique de Louis Robitaille et la dramaturgie scénique, forte et audacieuse d’Eric Jean, ce spectacle unique prend vie en cinq saisons comme autant de cycles de l’existence tels que les a dépeints Leonard Cohen dans son oeuvre.


L’écriture chorégraphique du spectacle a été confiée à trois chorégraphes internationaux : Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa et Ihsan Rustem, pour créer un univers puissant et profond à l’image de l’œuvre du célèbre poète montréalais, sous l’impulsion lumineuse des quatorze artistes-interprètes de la compagnie.


Entourée d’une équipe de concepteurs de renom, Dance Me marie ainsi écritures scénique, visuelle, musicale, dramaturgique et chorégraphique pour rendre hommage au plus grand des ambassadeurs Montréalais. Danse, musique, vidéos et éclairages rythment ce spectacle complet et multidisciplinaire, lequel a reçu les droits exclusifs en danse durant cinq années.


Chez Odyscène de Sainte-Thérèse, au Cabaret BMO Sainte-Thérèse, le 24 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Au Théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme, le 24 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Une fable clownesque

Ripopée est une fable clownesque sur le thème du voyage. Quatre artistes débarquent pendant la nuit sur le lieu où doit être présenté leur spectacle. Ils s’endorment et découvrent à leur réveil que le public est déjà installé. La représentation commence, mais tout s’emmêle : le quotidien s’immisce dans le spectacle et le contraint à prendre une autre route, celle de l’imprévisible.

Au Centre communautaire de Blainville, le 24 mars. Pour les quatre à douze ans. Pour plus d’infos, cliquez.

La petite sorcière gentille

Marie-Annick Lépine, multi-instrumentiste du groupe Les Cowboys Fringants, arrive dans la même ville où jadis vivait la Petite Sorcière gentille. Tout au long de ce spectacle, les enfants pourront découvrir le violon, le piano, la guitare, la mandoline, le ukulélé, le banjo, l’auto harpe, la flûte traversière, le mélodica, le métallophone et participer avec des instruments percussifs. De plus, ils deviendront, le temps d’une chanson, soit un train, un éléphant, un chat, un oiseau ou même un ours polaire! Accompagnée de son amie Catherine Durand, Marie-Annick Lépine vous interprétera plusieurs pièces de son magnifique album jeunesse intitulé J’ai brodé mon cœur.

Au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache, le 24 mars. Pour les quatre à huit ans. Pour plus d’infos, cliquez.

Lundi