Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 11 septembre 2019

Le 17 novembre dernier, (de gauche à droite) M. Diotte, maire de Lac-des-Iles, Mme Quevillon, mairesse de Lac-Saint-Paul, Mme Tardif, attachée politique du député Sylvain Pagé, Mme Mayer, directrice générale de la MRCAL, Mme Lyz Beaulieu, préfète sortante de la MRCAL, M. Bourdon, maire de Mont-Laurier, M. Évéqoz, maire de Mont-Saint-Michel, M. Pilotte, maire de Ferme-Neuve et M. Saint-Amour, maire de Chute-Saint-Philippe ont remis deux cadres signés par les dix-sept maires et mairesses de la MRC à Mme Vicky Émard (centre), attachée politique de la ministre Mme Christine Saint-Pierre.

Pour le déploiement d’internet haute vitesse dans la MRC d’Antoine-Labelle

La MRC d’Antoine-Labelle a voulu profiter de la tournée régionale du gouvernement du Québec pour sa «Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022» afin de rappeler l’importance du projet de déploiement d’une infrastructure numérique pour la région.

Malgré le fait que le déjeuner prévu à Mont-Laurier dans le cadre de cette tournée ait été reporté, les représentants du ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire ont quand même regroupé plusieurs acteurs régionaux pour annoncer une contribution financière pour la reconstruction du pont César.

Les maires et mairesses du territoire et la direction générale de la MRC ont profité de l’occasion pour rappeler que le déploiement d’Internet haute vitesse est une priorité pour la MRC et que la participation financière des gouvernements provinciaux et fédéraux pour la construction de cette infrastructure numérique publique est l’un des facteurs clés de son succès. L’envergure et les retombées régionales de ce projet seront majeures : le réseau de fibre optique de la MRC permettra, à terme, de connecter seize mille quatre cent soixante-dix-huit logements et commerces qui n’ont présentement pas accès à Internet haute vitesse.

Deux affiches encadrées représentant les différentes composantes du projet de déploiement de l’infrastructure numérique publique de la MRC ont été remises à l’attention de M. Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique, ainsi qu’à Mme Christine Saint-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides. Pour témoigner du volet fédérateur de ce projet, l’ensemble des dix-sept maires et mairesses des municipalités du territoire ont signé sous le slogan «Tous ensemble pour le développement d’Antoine-Labelle

Rappelons que des demandes totalisant vingt-six millions de dollars ont été déposées dans le cadre des programmes gouvernementaux provincial et fédéral «Québec Branché» et «Brancher pour innover.» Les réponses se font toujours attendre.

Pour toute question à ce sujet, visitez le site internet de la MRC, aimez la page Facebook de la MRC, appelez au (819) 623-3485 ou écrivez à reception@antoine-labelle.qc.ca.

Le patrimoine bâti démystifié dans la MRC d’Antoine-Labelle

Le colloque qui s’est tenu le 17 mai 2018 à l’Espace Théâtre à Mont-Laurier a réuni pas moins de soixante personnes, propriétaires de maisons anciennes, élus et employés municipaux, ainsi qu’organisations oeuvrant en patrimoine bâti. Le programme de l’événement contenait une série de conférences de qualité visant à démystifier le patrimoine bâti pour les participants.

C’est d’abord Mme Isabelle Huppé, conseillère en développement culturel au ministère de la Culture et des Communications, qui a offert sa conférence sur les rôles et les statuts de protection prévus à la Loi sur le patrimoine culturel. Alimentant le discours, de nombreuses questions ont été soulevées par les participants quant aux fonds du gouvernement provincial disponibles aux propriétaires de bâtiments patrimoniaux, ainsi qu’aux démarches visant la citation de leur bien patrimonial et ces effets. Par la suite, les participants ont pu assister à la présentation de l’inventaire du patrimoine culturel par M. Martin Dubois, architecte et consultant chez Patri-Arch. Celui-ci offrait également, sur rendez-vous, des consultations individuelles aux propriétaires. M. Stéphane Doyon et Mme Mireille Brulotte, tous deux restaurateurs au Centre de conservation du Québec, se sont partagé la tribune pour offrir des conseils sur les bonnes pratiques en matière de restauration patrimoniale. «L’objectif de cet événement était d’outiller et d’améliorer les connaissances des citoyennes et citoyens et des institutions qui sont propriétaires d’une maison ancienne ou d’un édifice patrimonial. Nous sommes privilégiés d’avoir reçu des outils et des conseils d’experts en la matière», exprime M. Gilbert Pilote, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle.

Sur une note créative et artistique, ce colloque était tout désigné pour présenter le projet Pellicule patrimoine, de l’artiste Valérie Levasseur, qui propose un regard nouveau sur les joyaux du patrimoine bâti de la MRC d’Antoine-Labelle. Ces oeuvres d’art circuleront au cours des années 2018 et 2019 dans les différents bureaux municipaux du territoire.

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC d’Antoine-Labelle dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel 2018-2020. Pour toute question sur le patrimoine culturel, contactez Mme Janie Dumas-Jasmin, agente de développement culturel, par courriel au culture@mrc-antoine-labelle.qc.ca ou par téléphone au 819 623-3485, poste 122. Les captations vidéo des conférences seront disponibles prochainement via le portail culturel de la MRCAL au www.cultureantoinelabelle.com.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

La MRC d’Antoine-Labelle soutient le Noble Théâtre des trous de siffleux

Dans le cadre de l’Entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications (MCC), le conseil de la MRC d’Antoine-Labelle, recommandé par son comité culturel, confirme un partenariat financier de sept mille dollars (7 000$) pour l’année 2019 avec le Noble Théâtre des trous de siffleux. Cette aide financière permet à l’organisme de réaliser sa Tournée culturelle régionale dans les parcs de la MRC.

Le Noble Théâtre vise à offrir, par sa Tournée culturelle régionale dans les parcs de la MRC, des pièces de théâtre jeune public dans les parcs des municipalités de la MRCAL à l’aide d’un théâtre mobile conçu par l’organisme. Celui-ci permet à la jeune relève artistique de réaliser un premier projet de création et de production théâtrale devant public. Après la pièce, une activité de médiation est offerte par les jeunes artistes au public à l’aide de capsules vidéo.

L’objectif principal de ce projet est de permettre à un groupe d’élèves du secondaire de recevoir une formation et un encadrement par des professionnels de la scène et ainsi vivre une expérience enrichissante de tournée. Il permet également de démocratiser les arts aux citoyens et d’insuffler, à la jeune relève, le goût de poursuivre leur formation en théâtre.

Avec le retour en classe et la reprise des activités parascolaires, ces spectacles sont prévus au cours de l’automne 2019. Ces spectacles se promèneront dans les municipalités du territoire et pourraient se retrouver à la programmation d’activités municipales. Pour connaître le calendrier des activités à venir, suivez la page Facebook du Noble Théâtre des trous de siffleux.

Le conseil de la MRC appuie ce projet puisqu’il répond à l’orientation trois de la Politique culturelle de la MRCAL, soit la participation de la population à la culture. De plus, la Tournée culturelle régionale dans les parcs de la MRC contribue à la démocratisation de l’art et à la médiation culturelle sur le territoire, objectifs ciblés dans l’Entente de développement culturel. Ce partenariat financier a débuté en 2018, alors que le conseil de la MRC octroyait dix mille dollars (10 000$) au Noble Théâtre pour le démarrage de ce projet. En 2019, une somme de sept mille dollars (7 000$) permet à l’organisme de poursuivre ses engagements et trois mille dollars (3 000$) pour 2020, totalisant l’aide financière du projet à vingt mille dollars (20 000$).

Rappelons que l’Entente de développement culturel entre le MCC et la MRCAL permet l’arrimage des actions en culture et en communications sur les territoires en partenariat au profit des citoyens dans une perspective de développement durable. Ce partenariat a pour objectifs le positionnement de la culture, la mise en valeur du patrimoine, la participation citoyenne à la vie culturelle, ainsi que le rayonnement culturel et l’attractivité du territoire.