Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 12 juin 2019 En bonus…

Envoûtante, profonde et théâtrale

Geneviève Leclerc emprunte avec assurance les chemins les moins fréquentés. Avec un répertoire s’inspirant davantage de La Calas et de Piaf que de ses contemporains, elle marie habilement les relectures d’œuvres magistrales et le matériel original, dans une prestation scénique tout ce qu’il y a de plus invitante. Encensé par la critique lors de sa première tournée, dont le spectacle est par ailleurs en nomination à l’ADISQ, la gatinoise pousse encore plus loin l’audace avec Celle que je suis, dont les cordes ont notamment été enregistrées à Prague.


Au Zénith de Saint-Eustache, le 20 juin. Pour plus d’infos, cliquez.

Kevin en très grande intimité

C’est en 1995 que le Québec découvre Kevin Parent avec la sortie de Pigeon d’argile. Porté par les succès radiophoniques Nomade sédentaire, Boomerang, Seigneur et Father on the Go, ce premier album s’écoule à plus de trois cent soixante-quinze mille unités. L’auteur-compositeur-interprète gaspésien récidive trois ans plus tard avec son deuxième opus Grand parleur, petit faiseur dont plusieurs chansons monopolisent de nouveau la bande FM : Fréquenter l’oubli, Maudite jalousie, sans oublier Pignon sur rue qui deviendra le thème de l’émission éponyme de Télé-Québec. Avec ces deux albums, qui se voit chacun certifier Triple Platine, Kevin Parent devient un incontournable du paysage musical québécois. Faisant cohabiter anglais et français, sa discographie traduit alors son évolution constante et approche aujourd’hui le million d’unités vendues : Les Vents ont changé (2001), le live Retrouvailles (2003), Fangless Wolf Facing Winter (2007), Kevin Parent (2009), Face à l’Ouest (2014), Kanji (2016). De nombreux prix et distinctions (Gala ADISQ, Prix Juno, SOCAN) jalonnent cette carrière qui se décline aussi sur scène avec plusieurs centaines de spectacles, incluant de nombreuses participations aux festivals les plus prestigieux de la province, dont Francos de Montréal, Festival d’été de Québec et Woodstock en Beauce. Depuis 2011 et Café de Flore dans lequel il partage la vedette avec Vanessa Paradis, Kevin Parent s’affiche également au petit et au grand écran dans la série télévisée Toute la vérité, ainsi que dans les films et les documentaires La Maison du pêcheur (2013), The Calling (2014), L’Or du golfe (2015).

Au bistro culturel L’Ange Vagabond de Saint-Adolphe-d’Howard, le 20 juin. Pour plus d’infos, cliquez.

De la chambre au salon

Quatre musiciens. Deux membres d’Harmonium, leur fille et son grand frère spirituel. Réunis dans ce spectacle de cent vingt minutes pour vous présenter un traitement original de leurs coups d’émotion musicaux.


De Flynn à  Valiquette, en passant par Rivard et Fiori, Le cœur en quatre, ce sont quatre coeurs sur la même longueur d’onde que le public pourra découvrir à travers ce spectacle musical/anecdotique 100% francophone. Dans le spectacle De la chambre au salon, l’auditoire traversera, en musique, chacune des pièces d’une maison, de la cuisine où l’on accueille le soleil matinal jusqu’au sous-sol où l’on ressort les vinyles et la vieille table tournante. Une soirée qui évoluera autour de la basse, des claviers, des guitares,des percussions et des voix qui feront certainement jaillir plusieurs émotions chez le public.


Au Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts, dans la Boîte à chansons, le 22 juin. Pour plus d’infos, cliquez.

Un souci constant du détail

Tramp of the Century promet, tant aux connaisseurs de la première heure qu'aux simples amateurs de rock des années soixante-dix, une expérience unique dans un spectacle de plus de deux heures. On y fera revivre les grands classiques de Roger Hodgson et de Richard Davies en reprenant les meilleures pièces de la période faste du groupe : de Crime of the Century, sorti en 1974, jusqu'à la parution de Famous Last Word en 1982. Hide in your Shell, Asylum, Dreamer, Fool's Ouverture, Give a Little Bit, Rudy, etc., seront, entre autres, quelques-uns des succès du groupe qui seront ainsi revisités dans un souci constant du détail et de la fidélité à l'œuvre originale.


Au Zénith de Saint-Eustache, le 22 juin. Pour plus d’infos, cliquez.

L’univers musical de Valérie

Après avoir interprété le rôle de Fleur-de-Lys dans la dernière distribution de Notre-Dame-de-Paris, Valérie Carpentier revient avec un concert mature présentant les succès de ses albums L’été des orages et Pour Rosie, de même que quelques coups de cœur musicaux qui feront vivre un moment privilégié aux admirateurs. Le caractère intimiste du spectacle permettra de mettre en lumière l’incomparable voix qui a fait la renommée de la jeune auteure-compositrice-interprète.

À la Place du Village de Sainte-Thérèse, le 25 juin. Pour plus d’infos, cliquez.

Pour les autres aperçus…