Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Mini magazines
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 26 avril 2017

Un spectacle sauvage et électrisant


Le duo EDM montréalais Beat Market a une belle longueur d’avance sur tout les autres Djs : leur spectacle sauvage et électrisant incorpore une batterie, des tas de claviers rétros et des lumières hypnotisantes pour faire vivre une expérience inoubliable aux foules qui se déplacent pour les voir. Leur musique, à quelque part entre le côté cru de la techno et une tendance plus futuriste, voire romantique, rappelle les meilleurs hymnes de Daft Punk et de Vitalic. En 2014, Beat Market lance Red Magic, un premier album complet masterisé à Londres par Mike Marsh (Daft Punk, Chemical Brothers, Justice). En plus d’être nommé pour le prix GAMIQ du meilleur album électronique, Red Magic connaît un bel accueil auprès de la critique. Le vidéoclip réalisé pour le morceau Aviator 2000 est présenté sur plusieurs blogs, notamment sur le site des influenceurs de High Snobiety. Suit Sun Machine, un deuxième album que le duo lance à l’automne 2015 sur étiquette Lisbon Lux. Encensé par la critique, Sun Machine se retrouve sur plusieurs listes de fin d’année. Les vidéos réalisés pour Les Belles Années (Meilleur Vidéo – GAMIQ) et Madonyx obtiennent un vif succès sur les réseaux sociaux, accumulant d’innombrables écoutes. En 2016, fort d’une nomination au Gala ADISQ, Beat Market présente Sun Machine (Deluxe Edition). S’associant avec des chanteuses au style fort et distinctif, le duo retravaille quatre titres de leur deuxième album afin de le présenter leur album au marché anglophone, une initiative saluée par la critique. Beat Market travaille présentement sur de la nouvelle musique, en plus de préparer une tournée qui fera voyager leur spectacle hallucinant un peu partout autour du globe.


Au Café-bistro Le mouton noir de Val-David, le 6 mai. Pour plus d’infos, cliquez.

Bientôt dans nos Laurentides…

La Grande Messe en do mineur de Mozart


Les Chanteurs de Sainte-Thérèse sont fiers de vous présenter la Grande Messe en do mineur de Mozart, interprétée par Ania Hejnar, soprano, Pascale Beaudin, soprano, Éric Thériault, ténor. Pierre-Étienne Bergeron, baryton, ainsi que les choeurs et orchestre de la Société Philharmonique du Nouveau Monde (SPNM). Très grande oeuvre du répertoire de Mozart, cette Messe saura vous éblouir par son ampleur, ses fugues et ses contrepoints. La direction énergique et passionnée de Michel Brousseau, son interprétation tout en finesse, sa compréhension de l'oeuvre et ses nuances sauront certes vous ravir.  Mélomanes et amateurs de belle musique seront complètement sous le charme. En première partie du concert, vous aurez le plaisir d'entendre le motet Exultate Jubilate de Mozart, interprété par Ania Hejnar, accompagnée par l'orchestre.  Cette oeuvre vous permettra d'apprécier la grande virtuosité vocale de madame Hejnar.

Le samedi, 6 mai, à vingt heures, à l’Église Sainte-Thérèse d'Avila, 10, rue de l'Église, à Sainte-Thérèse.

Pour plus d’infos, cliquez.

Goodbye River Blue


Après quarante ans de bons et loyaux services, Alain Morisod et Sweet People s'apprêtent à tirer leur révérence. Ils nous manqueront… Depuis un certain «Lac de Côme» en 1978, leur histoire d'amour avec notre pays a été ponctuée de quarante et un disques d'or ou de platine, mille sept cent cinquante spectacles, un Félix et plus de trois millions et demi d'albums! Qui dit mieux? La Tournée 2017, intitulée malicieusement «Goodbye River Blue», constituera une ultime occasion de retrouver le populaire groupe suisse et de réentendre toutes ces chansons qui font presque partie de notre patrimoine musical. Qu'est-ce qui fait encore courir Alain Morisod et Sweet People? Quelle flamme anime toujours ce groupe qui oeuvre, et plutôt bien, dans une discrétion assez rare, loin des rubriques «people» auxquelles il n'est pas forcément accro? Pour ce dernier tour de piste qui les mènera aux quatre coins de la province de Québec, ainsi qu'en Ontario et au Nouveau-Brunswick, Alain et ses Sweet ne viennent pas les mains vides. Flanqué d'un tout nouvel album intitulé «Qu'est-ce qu'on a dansé sur cette chanson», le public aura droit aux nouvelles chansons à saveur «vintage» mais, bien évidemment, à toutes les incontournables ancrées à jamais dans la mémoire populaire, la nôtre! Du reste, si cette Tournée 2017 s'intitule «Goodbye River Blue», il y fort à parier qu'il va y avoir de la nostalgie dans l'air pendant trois heures et demie, durée habituelle pour leurs spectacles! Entre un savant mélange de nouveautés, de surprises et d'incontournables succès, le répertoire est inépuisable, tout comme la fidélité d'un public épris de simplicité et de sympathie. Une formule magique qui renferme certainement le secret de la longévité du succès d'Alain Morisod et Sweet People. L’ambiance est donc assurée.


Au Patriote de Sainte-Agathe, les 6 et 7 mai, dans la salle Percival-Broomfield. Pour plus d’infos, cliquez.

Bientôt trois fois plus, cliquez.

Chopin et la musique française

Interprète à la fois exceptionnel et authentique, le pianiste, chef d’orchestre et compositeur canadien Raoul Sosa est considéré par la critique locale et internationale comme «l’un des musiciens actuels les plus importants». Raoul Sosa est un spécialiste de la musique romantique, bien que son panorama musical embrasse toutes les époques. Il a étudié le piano avec Magda Tagliaferro à Paris et à Salzbourg et avec le pianiste russe Stanislav Neuhaus en Italie, ainsi que la direction d’orchestre avec Sergiu Celibidache à Munich avec la participation de l’Orchestre Philharmonique. Né en Argentine d’un père de descendance slave et d’une mère de descendance espagnole, il a gagné de nombreux Prix dans des Concours nationaux et internationaux et il s’est acquis une solide réputation, laquelle l’a amené à se produire en récital ou en tant que soliste avec orchestre dans les principaux centres artistiques d’Amérique, d’Europe et d’Asie, c’est un triomphe partout!


Chez Amal’Gamme de Prévost, le 6 mai. Pour plus d’infos, cliquez.

Monsieur, l’éternel ado


La question ultime que se fait poser le plus souvent Phil Roy : quand te découvrira-t-on sur scène? Enfin, il peut répondre qu’il planche présentement sur son premier spectacle solo très attendu. Il est plus qu’heureux de se lancer dans cette aventure périlleuse, mais ô combien énergisante! Sur scène, Phil Roy se dévoile sous toutes ses facettes. Son premier spectacle solo sera pour lui l’occasion de présenter au public sa vision du monde avec un soupçon d’immaturité. Plusieurs se reconnaîtront en lui et s’apercevront rapidement que c’est comme s’ils assistaient au spectacle d’un ami de longue date. Nous n’avons pas fini d’entendre parler de Phil Roy, un garçon talentueux, attachant, drôle, avec un soupçon de folie! L'humoriste entame sa vie de jeune adulte, mais l'éternel adolescent revient toujours au galop!


Au Zénith Saint-Eustache, le 6 mai. Pour plus d’infos, cliquez.

Une voix d’ange


Par sa voix angélique, la soprano italienne-québécoise Giorgia Fumanti ne cesse de charmer ses auditoires à travers le monde. Accompagnée de ses musiciens (piano, contrebasse, batterie et percussions, flûte et violon) son interprétation des chansons pop-classiques, thèmes de films, comédies musicales et grands succès classiques vont droit au cœur. Pas étonnant que José Carreras, Michael Bolton, Lang Lang, Lucio Dalla et tant d’autres la décrivent comme une des plus belles voix du monde, un son qui touche tous et chacun de façon unique, telle la Voix d’un Ange qui pénètre l’âme. Giorgia Fumanti est une étoile consacrée dans plusieurs pays, dont la Chine et l’Italie. En tournée au Canada, la plus québécoise des Italiennes de renom promet de charmer profanes et initiés.


Au Théâtre du Marais de Val-Morin, le 6 mai. Pour plus d’infos, cliquez.