Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 13 juin 2018

Les actualités trente et une fois plus, cliquez.

Du blues à la hauteur de sa renommée

Le 14 avril, amateurs de blues et skieurs ont eu droit à un avant-goût de la vingt-cinquième édition du Festival international du blues de Tremblant avec la prestation de Blackburn à la Place Saint-Bernard. Le groupe coup de cœur de l’édition 2017, lauréat au concours Maple Blues et finaliste à celui des prix Juno, a marqué le dévoilement de la programmation 2018 avec un spectacle de blues rappelant tout l’héritage de la musique soul. La formation figura à la programmation de l’édition 2018 du Festival, tenue du 6 au 15 juillet prochains.

Pour son vingt-cinquième anniversaire, le Festival international du blues de Tremblant fait honneur à la Blues Foundation qui lui a décerné le titre de meilleur festival international à l’occasion de sa vingtième édition. Tremblant présente une programmation riche qui visite le blues dans toute sa diversité et ses origines – des bluesmen et blueswomen de renom, ainsi que des artistes émergents des quatre coins de la planète, notamment de l’Australie, du Canada et du berceau du blues que sont le Mississippi, l’Ouest américain, la Floride, le Missouri, la Louisiane et Chicago.

Des grosses pointures à l’affiche : En spectacle phare et pour la première fois au Festival, la légende Elvin Bishop se produira sur la scène Casino le samedi, 7 juillet. Membre du Panthéon du rock & roll et du Temple de la renommée du blues, il montre une impressionnante feuille de route qui remonte à près de soixante ans. À la fin des années soixante, alors qu’il était un incontournable de la salle Fillmore à San Francisco, il y a côtoyé des grands comme Jimi Hendrix, B.B. King et Eric Clapton. Son plus récent disque, Elvin Bishop’s Big Fun Trio, a été en nomination à la dernière remise des prix Grammy dans la catégorie du meilleur album de blues traditionnel.

Également au Festival pour la première fois et à ne pas manquer : Les artistes de renommée mondiale Beth Hart et le grand guitariste Robert Randolph. Ce dernier se classe parmi les cent meilleurs guitaristes de l’histoire selon le magazine musical Rolling Stone. Il se produira avec sa formation Robert Randolph and The Family Band le jeudi, 12 juillet. Le groupe américain de funk, de soul et d’inspiration gospel propose un son influencé par des formations réputées comme Earth, Wind & Fire et Sly & The Family Stone. Got Soul, son plus récent album, a été en nomination cette année pour un prix Grammy dans la catégorie du meilleur disque de blues contemporain. Pour sa part, Beth Hart montera sur scène le mercredi, 11 juillet. Désignée comme la «rock star féminine par excellence» par le Blues Magazine, elle compte quatorze albums à son actif, dont quatre collaborations avec le réputé guitariste blues Joe Bonamassa. Elle a aussi chanté auprès des guitaristes Slash et Jeff Beck.

Autres têtes d’affiche de cette vingt-cinquième édition : Avec une carrière de cinq décennies comportant trente-six albums, le chanteur-compositeur Eric Bibb a souvent été en nomination aux concours des prix Grammy et WC Handy Awards, dans les catégories du meilleur artiste de blues acoustique et du meilleur album de blues acoustique. Il sera sur scène le dimanche, 8 juillet.

Vendredi, 13 juillet, ce sera au tour de la New-Yorkaise Shemekia Copeland de fouler les planches de Tremblant. L’artiste est en nomination cette année au concours Blues Music Awards dans la catégorie de la meilleure artiste blues de l’année.

Au total, plus de soixante-dix talentueux artistes locaux et internationaux présenteront des spectacles gratuits pendant dix jours dans le village piétonnier de Tremblant. En toute première au Festival : Myles Goodwyn & Friends of the Blues, Mr. Sipp, Christone Kingfish Ingram, Devon Gilfillian, Lachy Doley Group. S’ajoutent à cette liste Blackburn, Michael Jerome Browne, MonkeyJunk (gagnant au prix Juno en 2018), Jack de Keyzer, Steve Strongman, Victor Wainwright, ainsi que les incontournables artistes Québécois Carl Tremblay, Guy Bélanger, Jim Zeller, Angel Forrest et Dawn Tyler Watson.

Le blues fait des petits – La Zone famille voit le jour

La Zone famille s’insère naturellement dans la programmation pour répondre aux besoins des nombreux amateurs de blues et leur progéniture. Avis aux parents, la nouvelle Zone famille accueillera Alexy et Stella, deux jeunes adolescents qui ont grandi avec le Festival. Ils animeront des activités thématiques tous les matins. La programmation familiale prévoit également des ateliers spéciaux avec des artistes talentueux comme Steve Strongman et Spencer MacKenzie, une séance de création d’accessoires rythmiques à l’issue de laquelle les participants monteront sur scène avec Juke it Out plus tard dans la journée, ainsi qu’un atelier de gospel se concluant avec une participation au spectacle de Sylvie Desgroseillers. Finalement, une activité de Blues’araoke en formule ludique s’ajoutera à la programmation familiale cette année.

Rappelons que le Blues’araoke est une tradition à Tremblant. Et en guise de nouveauté pour cette vingt-cinquième édition du Festival, guitaristes et harmonicistes sont conviés à se joindre aux chanteurs pour auditionner devant jury les samedis, 7 et 14 juillet. Huit finalistes monteront sur la scène Casino en compagnie du groupe The Wang Dang Doodle, le 15 juillet, sous les yeux du parrain d’honneur de cette compétition, Martin Deschamps. Le grand gagnant recevra une guitare autographiée de tous les artistes de la vingt-cinquième édition du Festival, gracieuseté de la Boîte à musique.

La programmation complète de la vingt-cinquième édition du Festival est accessible sur le blues.tremblant.ca.