Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 11 juillet 2018

Les plus belles mélodies au monde sous les chandelles

C'est sous un éclairage tamisé - dans une église uniquement illuminée de chandelles et donc dans une ambiance des plus feutrées et des plus propices à l'écoute - que les musiciens du quatuor à cordes "Ambitus" se présenteront à vous ce soir-là, avec nulle autre intention que de vous faire vivre une soirée musicale placée sous le signe du charme, de l'élégance, du ravissement et de l'émerveillement!


Ce soir-là, une merveilleuse musique, infiniment bienfaisante, s'élèvera et envahira la belle église d'une lueur empreinte d'une beauté et d'une sérénité indicible! Une soirée qui se distinguera avant tout par la mélodieuse résonnance  d'une Musique aussi belle que réjouissante. Bref, un Concert particulier, qui se veut bien davantage qu'un simple divertissement... un moment d'éternité pour l'âme!


En guise de levée de rideau, vous entendrez le fameux "Canon" de Pachelbel, une des oeuvres les plus connues de la musique classique,  suivie d'un medley des quatre plus beaux tangos jamais composés, rapidement suivis par un concerto pour violon de nul autre qu'Antonio Vivaldi!  Puis, une musique bien de chez nous : l'automne de Galzounov (La musique thème des Belles histoires des pays d'en-haut), ainsi que la musique du film "Un homme et son péché". Charles Aznavour avec ses quatre plus belles chansons dont "La Bohème" enchantera à coup sûr les auditeurs pour ensuite terminer la première partie par trois extraits de la suite pour orchestre de l'opéra "Carmen" de Georges Bizet, incluant le fameux Toréador!


La Valse des fleurs de la suite Casse-Noisette et le Lac des cygnes de Tchaïkovsky ouvriront la seconde partie du concert suivi du plus connu et du plus beau de tous les concertos pour Violon de Vivaldi!  Une autre valse pour éblouir le public... Le beau Danube bleu de Strauss!  La musique du film La Mélodie du bonheur  ne manquera pas d'évoquer en nous la nostalgie du film le plus vu de tous les temps. Nous conclurons sur une note des plus joyeuse avec la cinquième danse hongroise de Brahms.


À l’église de Saint-Donat, le 20 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.


À la cathédrale de Mont-Laurier, le 21 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.


À l’église de Sainte-Agathe-des-Monts, le 22 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.

Pour les autres aperçus…

Le Festi Jazz de Mont-Tremblant

Le Festi Jazz de Mont-Tremblant, ce sont cinq jours de concerts gratuits et les meilleures formations de jazz du Québec et du Canada. Au total, plus de cinquante concerts gratuits seront offerts sur deux scènes extérieures et dans dix cafés, bar et hôtels de la région. Un événement unique en plein coeur du centre-ville et du Village de Mont-Tremblant pour tous les amateurs de jazz!

Du premier au 5 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Les temps de la guitare

Guitariste et poète, Éric Lemieux est aussi compositeur, entre autres de nombreuses musique de films. Éric joue ses propres œuvres et offre une interprétation colorée et personnelle des œuvres classiques et anciennes. Sa forte présence sur scène et son doigté techniquement impeccable captiveront votre attention. Vous serez transportés au cœur de l’intime!

À Saint-Placide, le 22 juillet, son concert «Les temps de la guitare» jouera des pièces très appréciées du répertoire classique, mettant la guitare en valeur et présentant l’évolution de l’écriture musicale à travers les époques.

Sur le bord du Lac des Deux-Montagnes à Saint-Placide, le 22 juillet. Contribution volontaire. Pour plus d’infos, cliquez.

Une soirée magique avec un trio exceptionnel

Venez rejoindre le célèbre pianiste de jazz Taurey Butler et son trio pour une soirée magique! Composé du contrebassiste virtuose Eric Lagacé et du maître incontesté du rythme Wali Muhammad, le Taurey Butler Jazz Trio offrira une combinaison excitante de hard swing avec une infusion blues contagieuse à saveur de jazz classique. Alors, ne manquez pas cette occasion rare de les entendre avant qu'ils ne retournent à leur résidence à la Maison du Jazz de Montréal. Entrez dans l’univers musical de nos artistes lors de notre causerie en début de concert.

Au Festival international des Hautes-Laurentides, à l’église du Village, dans le village de Mont-Tremblant, le 19 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.

Un monde musical sans frontière

Le Quatuor à cordes Utrecht est reconnu sur la scène internationale pour son dynamisme et son éclectisme sans pareil. Leur monde musical ne connaît aucune frontière ou contrainte. Les musiciens abordent toutes les œuvres du répertoire pour quatuor à cordes sans percevoir celles-ci comme des œuvres de musées. Les membres du Quatuor cordes Utrecht ont une excellente réputation dans le monde musical et le quatuor effectue de nombreuses tournées internationales.

Au Centre musical CAMMAC d’Harrington, dans le cadre du Festival Dimanche en musique, le 22 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.

Au Festival international des Hautes-Laurentides, à l’église de Saint-Faustin-Lac-Carré, le 22 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.


Une bête de scène à l’harmonica

Jim Zeller, cet harmoniciste québécois, est reconnu pour ses performances scéniques enflammées. Son répertoire coloré a déjà regroupé des airs de Beethoven, des Doors et l'indicatif musical de Bobino... On lui doit par ailleurs la paternité d'un style musical à la hauteur de son personnage, le psychobilly blues. Fort sollicité, Zeller a travaillé avec des musiciens de tous les horizons, de Bob Dylan à Léo Ferré, en passant par John Lee Hooker. Jim Zeller est originaire de Sainte-Agathe-des-Monts. Il commença à jouer de l’harmonica à l’âge de douze ans. À la fin des années soixante-dix, il part en tournée avec son premier groupe. Durant cette même période, il accompagna à l’harmonica les plus grandes légendes du Blues, dont B.B. King, Muddy Waters, pour n’en nommer que quelques-uns. Jim Zeller, c’est plus qu’un joueur d’harmonica. C’est une bête de scène.


Au parc Claude-Jasmin de Boisbriand, le 23 juillet. Pour plus d’infos, cliquez.