Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!

Les Éditions Pommamour. Tous droits réservés. 2012

Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts, la culture et le tourisme dans nos Laurentides

L'ABC du non verbal en amour

Les signes non verbaux reliés à l'amour et à la séduction sont nombreux, documentés et captivants à étudier. Qu'il s'agisse d'analyser le premier rendez-vous galant, d'observer l'authenticité du désir manifesté ou la sincérité des sentiments, le corps est un communicateur hors pair. Il est fort révélateur de son état réel. Votre conquête est-elle intéressée ou cherche-t-elle simplement à ne pas vous décevoir? Est-ce du désir que vous remarquez ou est-ce votre imagination qui vous joue des tours? Comment savoir quand une situation dérape? Avez-vous affaire à quelqu'un de sincère ou à un manipulateur? Votre cavalier de la soirée est-il ce qu'il prétend être? Est-ce que cette nuit d'amour a vraiment été satisfaisante? La séduction et la relation qui peut s'ensuivre est un sujet insatiable. Elle peut revêtir bien des formes et demeure encore et toujours d’actualité.

Votre corps est un allié. Il vous révèle votre état réel. Il témoigne de ce que votre instinct sait et que vous n'avez pas écouté. Soyez donc attentif à vous-même! Votre posture, vos jambes, vos mains parlent avant votre bouche. Regardez-vous, observez-vous. Je vous invite à commencer à vous observer. Comment est votre démarche? Marchez-vous fortement du talon ou avez-vous un pas feutré? Vous dandinez-vous sur les côtés? Faites-vous de grands pas? Avez-vous les pieds droits ou légèrement ouverts? Est-ce que vous gesticulez beaucoup quand vous parlez?

L’excitation, le désir et le plaisir suscitent bien de la curiosité lorsque je donne des conférences relatives aux aspects non verbaux de la séduction et de l’amour. Le sujet est gênant pour quelques-uns, attractif pour d’autres, mais toujours fort intéressant. Qui plus est, depuis quelques années, de nombreuses recherches et expériences sont effectuées, tant dans la sphère des neurosciences que de la biologie et de la psychologie.

Annabelle Boyer est CRHA. Elle détient un baccalauréat en génagogie (consolidation d’équipe) et d’une maîtrise en administration (intervention et changement organisationnel). Elle est synergologue, une méthode d’analyse du comportement non verbal est enseignée dans le cadre d’un programme de formation de trois ans. Elle anime des conférences et des formations traitant d'analyse du non-verbal, de gestion des personnes difficiles, de communications harmonieuses, de climat de travail, d'épanouissement au travail, de gestion de l'émotivité, etc. Elle est l'auteure des livres dont Je lis en vous, savez-vous lire en moi?, L'ange-gardien du samouraï, Le lac des loups et Relations sous emprise.

L'ABC du non verbal en amour. Flirt, relation et fidélité, Annabelle Boyer, Béliveau Éditeur, cent soixante pages.

Extrait

Apprendre l'authenticité

Votre corps est un allié. Il vous révèle votre état réel. Il témoigne de ce que votre instinct sait et que vous n'avez pas écouté. Soyez donc attentif à vous-même! Votre posture, vos jambes, vos mains parlent avant votre bouche. Regardez-vous, observez-vous.

Très souvent, quand nous nous regardons nous-mêmes sur des photos ou des vidéos, nous n'aimons pas ce que vous voyons parce que nous focalisons sur nos rides, nos cernes, nos bourrelets, nos rougeurs, notre mauvaise posture, nos expressions faciales bizarres. Une fois que l'on passe par-dessus cette impression et que nous regardons vraiment nos propres messages non verbaux, nous prenons conscience de nos malaises inconscients face à certains sujets de conversation, de notre inconfort devant certains types de personnalités, de nos peurs, de nos difficultés d'affirmation de soi et de respect de nos besoins. Nous observons ce qui nous dérange, ce qui nous plait davantage. Nous voyons les personnages que nous jouons aussi. Le corps est très éloquent. Et il nous montre ces aspects de nous qu'il faut peut-être creuser davantage, ces mécanismes de défense qu'il faut peut-être revoir, ces réactions dont il faut peut-être discuter avec un professionnel afin de cheminer, d'évoluer, de grandir.

Plus vous prendrez conscience de vous-même, de votre communication non verbale, plus vous vous connaitrez et plus vous apprivoiserez vos zones d'ombre. Et alors vous serez plus à même d'accueillir l'ombre de votre partenaire avec compassion et absence de jugement afin d'avoir des discussions assertives, même quand le sujet est délicat, émotif et qu'il génère un stress désagréable.

Petit exercice

Je vous invite à commencer à vous observer. Comment est votre démarche? Marchez-vous fortement du talon ou avez-vous un pas feutré? Vous dandinez-vous sur les côtés? Faites-vous de grands pas? Avez-vous les pieds droits ou légèrement ouverts? Est-ce que vous gesticulez beaucoup quand vous parlez?

Filmez-vous, assis, durant une minute pendant laquelle vous racontez une anecdote, un événement qui vous a stressé, par exemple. Observez ensuite à quel moment vous changez de position sur la chaise, dans quelle direction vont vos yeux. Bref, portez attention à vous. Et quand vous êtes avec quelqu'un, demandez-vous si vous vous sentez détendu ou crispé.

Peut-être alors réaliserez-vous qu'il y a des relations qui ne vous conviennent pas. Et vous verrez aussi quand votre corps se sent bien avec un interlocuteur qui est là, devant vous. Peut-être est-ce le début d'une belle histoire. Le seul moyen de le savoir, c'est d'essayer! Votre non-verbal vous parle et il continuera à le faire à chaque instant : faites-lui confiance.

Félix Leclerc, l'homme et la poésie

Pourquoi écrire sur Félix Leclerc?  À l'adolescence, Félix Leclerc était un auteur obligatoire dans les cours de français et de littérature.  Il voisinait Anne Hébert, Gabrielle Roy, Yves Thériault, Émile Nelligan pour les Québécois et Albert Camus, Henri Troyat, François Mauriac, Paul Éluard, Simone de Beauvoir pour les Français.

Il y a de cela deux ans, je perdais mon père issu de cette génération de "taiseux" qui a travaillé à transformer le Québec.  Pour comprendre les temps d'avant, j'ai cru bon d'écouter les chansons du troubadour de l'Ile d'Orléans le regard tourné vers la France et de relire certains de ses récits.  Cela m'a permis de mieux comprendre le Québec d'avant 1976.

Ce recueil de poésie s'inspire du monde et de la vie de Félix Leclerc (1914-1988), ce pionnier des arts au Québec. J'ai donné le micro à Félix qui nous parle de son enfance, de ses amours, des chansons chantées tant en France qu'au Québec.

À ma façon, j'ai voulu rendre hommage à cette force tranquille, épris de silence au matin, fasciné autant par le blé sortant des labours que par la beauté de la langue française.

Bonne découverte!

Denis Morin

Pour six fois plus de littérature, cliquez!