Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 22 novembre 2017

Exultation et Autrement dit

Exultation magnifie l’être ailé. Nous voici au sein d’une fabuleuse nuée constituée d’une multitude d’oiseaux suspendus, insaisissables comme l’air. Innombrables, les «oiseaux bleus du bonheur» nous font rêver, tourner la tête, tantôt haut perché, tantôt tout près. L’envolée céleste nous élève pendant qu’un sentiment de légèreté, voire d’allégresse, s’empare petit à petit de nous au milieu de leurs ombres passagères. Chacun des membres de la tribu volatile, doté d’un aimant, pointe irrésistiblement vers le nord alors que l’esprit grégaire des migrateurs, porteurs d’un sixième sens, dit-on, imprègne l’atmosphère de la galerie.

Artiste interdisciplinaire, Richard Purdy a participé depuis 1975 à plus d’une centaine d’expositions solos et plus de quarante expositions collectives, (Québec, Canada France, Grande-Bretagne, États-Unis, Allemagne, Australie). Sa démarche qui tend à multiplier les points de vue allie performance, peinture, sculpture et installation. Une importante partie de sa pratique est consacrée à l’art public. En 1991, il fondait les Industrie perdues avec François Hébert, réalisant des projets pour l'Organisation des Nations Unies et la Ville de Québec, la STCUM, le Cirque du Soleil, Télé-Québec, le Cégep Ahuntsic, le Théâtre du Nouveau Monde, l'Usine "C", l'Université de Montréal, l'UQAM et la Place Gérald Godin à Montréal.

Autrement dit - marque un moment charnière dans la vie et dans l’œuvre de la sculpteure, graveure et peintre, Stella Pace. Partie de ses séries de dessins immenses, elle s’aventure maintenant dans le monde de la miniature et de la céramique pour créer une installation peuplée de personnages regroupant collage, peinture et sculpture. Touchantes et troublantes, ces créatures vous habiteront tout autant qu’elles vous questionneront à l’heure où les migrants de toute sorte n’ont de cesse de se multiplier, en quête d’un havre de paix. Or, comme l’écrit Dany Laferrière : pour les trois quarts des gens de cette planète, il n’y a qu’une forme de voyage possible, c’est de se retrouver sans papiers dans un pays dont on ignore la langue et les mœurs.

Depuis 1999, Stella Pace expose au Québec, au Canada ainsi qu’à l’étranger dans des centres d’artistes, galeries publiques et privées, musées et dans le cadre de foires internationales (Montréal, Toronto, New York, Hong Kong). Boursière du CALQ, de la Sodec et de la fondation Laoun, elle a aussi participé à de nombreuses résidences d’artiste, entre autres, à l’Atelier de l’Île (Val-David), Grave (Victoriaville), Open Studio (Toronto), Atelier Zoccalo (Montréal) et à l’Atelier Silex (Trois-Rivières). On retrouve ses œuvres dans plusieurs collections d’art public.

Richard Purdy et Stella Pace exposent cet automne au Centre d’exposition de Val-David.

Du 16 septembre au 8 janvier. Pour plus d’infos, cliquez.

Exultation

Richard Purdy

Autrement dit

Stella Pace