Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma plus Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 18 avril 2018 Dans nos actualités, cette semaine…

Toutes les libertés de Jamil

Revoici Jamil, notre jongleur des mots, notre sculpteur de rimes, dans le premier volet d'une trilogie sous la bannière de "Toutes les libertés". Il refait donc surface non pas avec un, ni deux, mais bien trois albums à paraître, dont voici le premier : Volume un - chansons autorisées.

Revoici donc Jamil, toujours hors des sentiers battus, avec huit chansons hors normes réalisées par son complice de toujours Stéphane Grimm, des musiciens fidèles, Réjean Bouchard aux guitares, dobros, et Nicolas Grégoire à la batterie et aux percussions, ainsi qu'un nouveau venu Pascal Bouchard aux claviers et arrangements symphoniques. Lynda Thalie lui prête sa voix le temps d'une chanson "Gens du naufrage", tout comme Amélie Veille dans un duo "Sur ton bord de mer", dont elle signe la musique. Valérie Lahaie signe également la mélodie de "J'aime les mots".

Hors normes, peut-être, mais Jamil sait écrire des hits, en voici d'ailleurs quelques-uns : La bartendresse pour Éric Lapointe, Mon coeur est un numéro pour Marie-Élaine Thibert, Je m'sens bien pour Jonathan Roy, Alors j'irai pour Sophie Vaillancourt.

L'increvable Jamil, celui qui s'est levé de son fauteuil roulant pour parcourir neuf cent dix-sept km à pied sur les chemins de Compostelle et qui, dernièrement, participait au dix km de course à pied du marathon de Montréal, celui qui joue à nouveau de la guitare, contrairement à l'avis des plus grands neurologues, nous propose aujourd'hui avec une articulation impeccable des textes ciselés, portés par une voix chaleureuse et touchante, remplie de vécu.

Rappelons-nous brièvement le parcours de ce contrebandier de la chanson…

Après avoir connu le succès pendant dix-sept ans en tant que producteur, gérant, attaché de presse et agent de promotion dans le domaine du disque où il a contribué aux victoires de plus de quarante Félix (Richard Desjardins, Dan Bigras, Francis Cabrel, Notre Dame de Paris, Isabelle Boulay, etc…) et sept ans après son premier album "Greatest Hits" de Pépé Inc. qui connaîtra le sommet des palmarès avec la chanson "Un signe de toi", Jamil sort de l'ombre avec "Pitié pour les femmes", dont il s'écoulera trente mille copies.

Suivra "Pitié pour les bums" avec douze mille exemplaires vendus au moment où s'effondrent les ventes de disques. L'excellent "Je dure, très très dur" ne connaîtra pas son envol, car Jamil est frappé d'un double AVC au lendemain du lancement de celui-ci. Pendant ses sept ans de convalescence, Jamil, qui selon les médecins ne pourra plus jouer de guitare, se lève de son fauteuil roulant et propose les fonds de rubans avec l'album "Abats les roses", puis pour réapprendre à articuler, il nous balance le très dynamique "Jamil Blues Attempt" où il chante en anglais!!! C'était il y a quatre ans…

Le nouveau Cabanon de Jean-Marc Couture

Jean-Marc Couture a le plaisir d'annoncer la parution de son nouvel album Cabanon (Productions JMC / distribution Select) le 27 octobre. Ce deuxième opus à paraître depuis sa consécration à Star Académie 2012 sera présenté sur scène dans son entièreté, le premier novembre, au Club Soda, sous forme d'un spectacle-lancement ouvert au public!

Jean-Marc a dévoilé le ton de Cabanon avec Lentement, un rock langoureux, son premier extrait radio. Un album éloquent qui reflète sa personnalité, ses souvenirs, ses histoires et bien entendu, ses racines musicales qui vacillent naturellement entre le blues, le rock et le pop. Dirigeant maintenant sa propre maison de production, il a choisi de s'entourer d'une équipe qui lui ressemble, une famille judicieusement choisie, en débutant par Carl Bastien, qui chapeaute la réalisation du projet. Les paroles et la musique sont signées par Yvan Binette, Patrick Dugas et Jean-Marc Couture lui-même. On y retrouve Pat Dugas aux guitares acoustiques et électriques en compagnie de William Gough, aussi spécialiste des guitares lap steels et pedal steels. Benjamin Courcy officie à la batterie, Christian Paré aux percussions, Carl Bastien à la basse et aux claviers. Pour appuyer la voix riche et profonde de Jean-Marc, on retrouve aux choeurs l'envoûtante Marie-Christine Depestre.

L'album Cabanon fut réalisé par Carl Bastien et produit par Jean-Marc Couture pour JMC Productions avec des arrangements de Carl Bastien, Pat Dugas, Jean-Marc Couture et le SCP Crew. Prise de son : Francis Major et Nicolas Roberge. Mixage : Francis Major, Nicolas Roberge et Carl Bastien. Mastering : Guy Hébert chez Karisma Audio. Enregistré et mixé au Studio Planète. Assistants : Joel Massinon et Jacob Lacroix-Cardinal. Les superbes photos de la pochette sont de Marie-Christine Lavoie et le graphisme est signé Stéphane Gosselin.

En musique, sept fois plus, cliquez.