Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 11 septembre 2019

La trame sonore du film La Bolduc

À quelques mois de la sortie officielle du film La Bolduc, Tandem présente la trame sonore mettant en lumière le talent indiscutable de Debbie Lynch-White, alias Mary Travers, dite La Bolduc!

Dès les premières notes, l'auditeur ressent le plaisir évident de Debbie à emprunter les traits de la célèbre chansonnière auteure-compositrice et interprète qui a connu la gloire principalement à la fin des années vingt et dans les années trente. Debbie Lynch-White nous entraîne, à travers l'œuvre de cette pionnière, dans un Québec en pleine crise économique avec "Ça va venir découragez-vous pas", "Sans travail" et "La grocerie du coin". Elle turlutte "J'ai un bouton sur la langue" et donne le ton à la fête "Le jour de l'an". Elle nous propose la première chanson qui a consacré La Bolduc au rang des grandes artistes "Y'a longtemps que je couche par terre" et nous renvoie dans l'univers social de l'époque avec "Si vous avez une fille qui veut se marier", "R'garde-toé 'cas t'as d'l'air", "La cuisinière". Enfin, la vie de tournée nous est racontée avec la proposition de "La Côte-Nord".

Un album festif interprété par une Debbie Lynch-White, assumée et convaincante. Elle est La Bolduc!

Debbie Lynch-White a terminé ses études à l'École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe au sein de la cuvée 2010. Dès sa sortie, elle a été engagée par le chorégraphe Dave St-Pierre, à titre de remplaçante pour "La Pornographie des âmes". Puis, elle a participé en 2011 au spectacle "Le cycle de la boucherie", créé par l'entreprise du chorégraphe au Théâtre La Chapelle. En 2012, sa carrière a été propulsée, alors qu'elle a décroché le rôle de Nancy Prévost, dans le très populaire téléroman "Unité 9", à Radio-Canada. Elle s'est également illustrée au théâtre dans plusieurs pièces, dont "Le vertige" avec le Théâtre de l'Opsis, "Sunderland" à la Compagnie Jean-Duceppe, "J'accuse" avec le Théâtre d'Aujourd'hui, "Roméo et Juliette" au Théâtre du Nouveau Monde, ainsi que plusieurs pièces de théâtre d'été partout au Québec. En 2011, elle est devenue cofondatrice du Théâtre du Grand Cheval (TGC), qui a produit "Chlore", une œuvre d'abord présentée à La Petite Licorne en octobre 2012, puis en janvier 2014 au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Son travail au sein du TGC s'est poursuivi, car on y a présenté une deuxième création, "Sylvie aime Maurice", à la Grande Licorne en mars 2017.

Incarner Mary Travers, le rôle-titre du film La Bolduc, constitue un point tournant dans sa jeune carrière.

Patrick Watson dévoile Melody Noir

À la suite du lancement en novembre de la superbe chanson “Broken”, mettant en valeur sa voix douce et radieuse (NPR Music), Patrick Watson est ravi de partager maintenant “Melody Noir”, un tout nouveau deuxième extrait accompagné d’un vidéoclip qu’il a réalisé avec Brigitte Poupart. Cette chanson a été inspirée par un incroyable chanteur du Venezuela, Simon Diaz. J’ai été si inspiré par sa musique que je devais écrire une chanson, explique Watson. C’est une chanson d’amour dédiée au sentiment de vide à l’intérieur de chacun de nous.

Le vidéoclip a été tourné à Montréal le printemps dernier et a été inspiré par un film incroyable intitulé I am Cuba, poursuit Watson. Je voulais faire une vidéo de danse sensuelle, mais surréaliste, où le personnage principal est lentement avalé par le vide, qui est incarné par les autres danseurs. Les danseurs font partie d’une formidable troupe de danse colombienne qui insuffle un mélange d’éléments classiques et modernes à l’œuvre. J’espère que vous apprécierez.

Watson annonce également une série de nouvelles dates de tournées en Europe et au Québec cet automne et en janvier 2019.

Patrick a été occupé par divers projets depuis le lancement de son cinquième album acclamé par la critique, Love Songs for Robots. Sa chanson Broken, lancée l’automne dernier, a été incluse dans de nombreuses séries télé, incluant Grey’s Anatomy, The Good Doctor et Burden of Truth. Il a performé après Bono de U2 lors du spectacle de la fête du Canada en juillet 2017 à Ottawa; il a joué dans le spectacle de cirque Rêveurs définitifs; il a participé au concert extérieur Montréal Symphonique sur le mont Royal dans le cadre des célébrations du trois cent soixante-quinzième anniversaire de la ville; il est monté à bord du navire Canada C3 pour une expédition de deux semaines ayant pour objectif de sensibiliser la population à la diversité et l’inclusion, la réconciliation, la mobilisation des jeunes et l’environnement; il a donné des spectacles spéciaux avec l’orchestre symphonique d’Edmonton, il a rendu hommage à Leonard Cohen aux côtés de Sting, Lana Del Rey, Elvis Costello, Adam Cohen et plusieurs autres dans le cadre du spectacle Tower of Song au Centre Bell. Patrick et son groupe enregistrent actuellement leur prochain album, qui devrait paraître au cours de 2019.

Watson compose, interprète et enregistre ses albums depuis près d’une décennie avec son groupe, qui inclut Joe Grass (guitares), Robbie Kuster (batterie/percussions) et Mishka Stein (basse). Lauréats du prestigieux Prix de musique Polaris du meilleur album canadien en 2007, Watson a tourné sur les cinq continents et s'est produit avec des orchestres complets à plusieurs reprises, notamment avec le Royal Concertgebouw. Ayant grandi à Montréal, où il habite toujours, Watson compose de la musique pour plusieurs films et séries de télévision, incluant une bande-annonce de The Walking Dead et un long métrage en 3D Wim Wenders, Everything Will Be Fine.

Pour d’autres actualités musicales, cliquez.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

Patrick Watson dévoile Wave

Wave, le nouvel album de Patrick Watson, sera disponible le 18 octobre, via Secret City Records au Canada. Wave fait suite à l’album Love Songs for Robots paru en 2015.

L’annonce de Wave coïncide avec la sortie de sa chanson d’ouverture, Dream for Dreaming, disponible dès maintenant et accompagnée d’un vidéoclip réalisé par Joël Vaudreuil.

Watson explique que cette chanson décrit «le moment où l’on rentre chez soi, dans une demeure devenue méconnaissable, en éprouvant la sensation d’être si loin d’où l’on croyait être que notre peau n’épouse plus notre corps. On atteint alors un état de stupéfaction, accompagné d’un étrange sourire et d’une question : que faire maintenant?»

Le sixième album de Patrick Watson témoigne de cette vague qui nous renverse lorsque nous réalisons que tout ce qui nous est le plus cher peut disparaître en un instant, et sur le processus de survie qui permet de ne pas s’y noyer complètement. Lors de sa création, Watson a perdu sa mère, s’est séparé de sa compagne et son batteur de longue date a quitté le groupe. Watson a emporté son calepin sous les vagues et a composé des chansons mélancoliques, tout en écoutant le chant solitaire des sirènes. Avec ses nouvelles créations, Watson admet qu’il faut parfois se fredonner une chanson d’amour à soi-même lorsque personne d’autre ne peut le faire, en ayant confiance que cette mélodie vous transportera et vous fera atterrir ailleurs. Le résultat : un album très personnel et intime, le plus humble du groupe.

Au sujet de l’album, Watson déclare : «C’est la différence entre chanter seul devant la tombe d’un étranger lorsqu’on est enfant et chanter aux funérailles de sa propre mère.»

L’album comprend aussi Broken et Melody Noir, des extraits lancés respectivement en 2017 et en 2018, en pleine période de création de l’album. NPR Music a qualifié Broken de «méditation onirique et riche en falsetto qui porte sur l’essence de l’être humain.». La chanson a aussi été diffusée dans plusieurs séries télévisées, dont Grey’s Anatomy, The Good Doctor et Burden of Truth.

Wave a été produit par Patrick Watson, enregistré et mixé par Rob Heaney et Watson au Studio 105 et au Studio Pierre-Marchand, à Montréal.

Patrick Watson compose, interprète et enregistre ses albums avec son groupe constitué de Joe Grass (guitare), Evan Tighe (batterie) et Mishka Stein (basse). Lauréat du Prix de musique Polaris en 2007, Watson a aussi reçu plusieurs nominations pour des prix Juno et Polaris. Son groupe et lui ont joué sur tous les continents, parfois même avec des orchestres complets, pour donner vie à sa riche musique. Ayant grandi à Montréal, où il réside toujours, Watson a composé plusieurs musiques pour le cinéma et la télévision, y compris une bande-annonce pour The Walking Dead et le film en 3D Everything Will Be Fine de Wim Wenders.

L’album peut être précommandé dès maintenant, avec la possibilité de télécharger immédiatement Dream for Dreaming, Broken et Melody Noir. Le CD et le disque vinyle possèdent un visuel exclusif, réservé aux éditions physiques de l’album. Le vinyle sera disponible en édition limitée sous la forme d’un disque bleu translucide via Secret City Records.

En spectacle dans nos Laurentides

11 novembre 2019, au Théâtre Gilles-Vigneault