Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 16 janvier 2019 De retour en 2019

Les actualités trente-quatre fois plus, cliquez.

Le vingt-septième FASS fracasse tous les records

Etienne Lavigne, directeur général du Festival des Arts de Saint-Sauveur (FASS) et Guillaume Côté, le directeur artistique, annoncent un bilan très positif du vingt-septième festival. Tous les indicateurs sont en progression et le FASS a accru de façon significative les chiffres de fréquentation : six représentations sur neuf ont affiché complet, record d'assistance avec une augmentation de 10% par rapport à notre meilleure année, plus de cent soixante-quinze artistes, ainsi que cent vingt jeunes des Laurentides ont participé au Festival. Sans compter que l'encan traditionnel a été extrêmement profitable dû à la générosité des spectateurs et des commanditaires.

"MERCI aux danseurs et aux musiciens dont le talent et la générosité nous ont éblouis, au public qui était au rendez-vous, aux mécènes, aux partenaires privés et publics et aux membres du C.A. qui soutiennent nos rêves et leur réalisation, à toute l'équipe pour son travail professionnel impeccable et à la centaine de bénévoles qui contribuent à la réputation chaleureuse du festival. À l'an prochain pour la vingt-huitième édition!" ont tenu à déclarer les deux directeurs.

À propos du Festival des Arts de Saint-Sauveur

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur est un organisme sans but lucratif voué à la découverte et au rayonnement des meilleurs chorégraphes, danseurs et musiciens. Par sa programmation éclectique et originale, le Festival cherche à appuyer et à inspirer les artistes d'ici et du monde entier à partager leur travail et leur passion dans un cadre intime, favorisant une véritable rencontre avec le public.

Guillaume Côté, premier danseur québécois avec le Ballet du Bolchoï de Moscou

Etienne Lavigne, directeur général du Festival des Arts de Saint-Sauveur (FASS), est très fier d'annoncer que Guillaume Côté, directeur artistique du FASS et danseur étoile de Ballet national du Canada, est le premier Québécois à être invité à danser avec le Ballet du Bolchoï en Russie. En effet, le 15 décembre 2018, il a interprété Roméo dans la production de Roméo et Juliette, au Théâtre Bolchoï de Moscou. Au Québec, Guillaume Côté sera de retour au Festival des Arts de Saint-Sauveur qui se tiendra du 25 juillet au 4 août 2019.

Guillaume Côté est originaire du Lac-Saint-Jean, au Québec. Après des études à l'École nationale de ballet du Canada, il devient membre du Ballet national du Canada en 1999 où il est promu danseur principal en 2004.

Depuis, il a interprété la plupart des grands rôles classiques au sein de la compagnie. Il a aussi créé plusieurs rôles principaux dans des oeuvres de James Kudelka, notamment Ferdinand dans Un chapeau de paille d'Italie, le Prince charmant dans Cendrillon et Will dans The Contract (The Pied Piper). M. Côté a créé le rôle de Gene Kelly dans la production Strictly Gershwin de Derek Deane, présentée en grande première par l'English National Ballet au Royal Albert Hall, ainsi que le rôle de Roméo dans l'adaptation d'Alexei Ratmansky.

En tant qu'artiste invité, Côté a dansé pour le Royal Ballet, l'American Ballet Theatre, le Teatro alla Scala, l'English National Ballet, le Théâtre Mikhailovsky de Saint-Pétersbourg, le Teatro Colón de Buenos Aires, le Staatsoper de Berlin, le Maggio Musicale Fiorentino, le Stuttgart Ballet, le Hamburg Ballet, l'Alberta Ballet le Verona Opera et le South African Ballet Theatre. Il s'est également produit dans de nombreux galas internationaux.

En 2013, en plus d'être danseur principal, M. Côté est nommé chorégraphe associé du Ballet national du Canada. En 2011, il remporte le troisième prix de la prestigieuse compétition internationale du Ballet Society de Hanovre pour No 24, une oeuvre qui fait maintenant partie du répertoire du Ballet national du Canada. En 2012, sa pièce Enkeli remporte le Prix du public à la dixième Erik Bruhn Competition. La même année, Fractals : A Pattern of Chaos, créé pour la compagnie torontoise Pro Arte Danza, est mise en nomination pour le prix Dora Mavor Moore pour la meilleure chorégraphie. En 2013, Being and Nothingness (première partie) entre au répertoire du Ballet national du Canada et le programme complet est présenté en première mondiale en juin 2015. En 2014, M. Côté crée Dance Me to the End of Love, chorégraphiée sur la musique de Leonard Cohen et présentée au cours d'une soirée qui lui était dédiée. Le premier ballet intégral de Guillaume Côté d'après Le Petit Prince de Saint-Exupéry a eu lieu au Ballet national du Canada en 2016 devant des salles entièrement combles. Plus récemment en 2017, M. Côté a créé une nouvelle pièce pour Rencontr3s au Centre National des Arts d'Ottawa qui associait trois grands chorégraphes canadiens à trois compositeurs comptant parmi les plus fascinants du pays, interprétés par l'Orchestre du CNA. En juin 2018, M. Côté crée en collaboration avec le célèbre directeur Robert Lepage, la pièce intégrale Frame By Frame présentée au Four Seasons Centre à Toronto.  

En 2011, M. Côté a reçu la médaille de l'Assemblée Nationale pour son travail dans les arts. Guillaume Côté est directeur artistique du Festival des arts de Saint-Sauveur depuis septembre 2014.