Les actualités six fois plus
Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 15 août 2018

De gauche à droite, Nathalie Sirois (Thalie) artiste peintre, Joël Charbonneau, conseiller municipal, Bernadette Boivin, artiste d'inspiration amérindienne, Richard Gagnon, sculpteur, Annie Bilodeau, intervenante sociale au Centre d'Action bénévole, Mélanie Labonté-Poirier, enseignante d'arts plastiques du campus primaire de Mont-Tremblant et son fils, Mélanie Matte, conseillère municipale, Roxanne Lacasse, conseillère municipale, et Simon Lassire (Umer), artiste peintre. (Absentes de la photo : Guylaine Brière, artiste du textile Les Soies de Mini Fée et Suzanne Giroux, enseignante en Arts plastiques à l'école secondaire Curé-Mercure)

Cinq solos et trois projets communautaires à l'affiche en 2018

Le Service de la culture et des loisirs de la Ville de Mont-Tremblant dévoilait le 22 février la programmation des expositions qui auront lieu à  la salle Alphonse-Desjardins durant l'année 2018.

Cinq expositions solos d'artistes professionnels, deux projets spéciaux mettant en relief la créativité des jeunes de Mont-Tremblant et une exposition sur l'art thérapie seront à l'affiche dans ce lieu, aujourd'hui devenu la vitrine de l'excellence en arts visuels et métiers d'art à Mont-Tremblant.

Cinq solos d'artistes des Laurentides

Cinq artistes des Laurentides présenteront leurs œuvres à la salle Alphonse-Desjardins en 2018. En juin, l'artiste peintre Thalie exposera ses toiles, dont la technique est évolutive, instinctive en lien avec le mouvement fluide des couleurs sous le titre Jeter tête première. Elle sera suivie en juillet de l'artiste peintre UMER qui soulignera à sa façon Le nouveau millénium en exposant ses toiles faites de peinture aérosol et peinture acrylique appliquée au pinceau. Au mois d'août, d'origine Algonquine, Bernadette Boivin proposera ses œuvres sous le thème Inspiration amérindienne, dont des capteurs de rêves. En septembre, Richard Gagnon vous transmettra différentes émotions à travers ses sculptures qui illustrent l'évolution d'Une histoire d'amour. L'artiste du textile Guylaine Brière, bien connue avec Les Soies de Mini Fée, exposera en octobre ses foulards, pièces murales et luminaires sous le thème Suminagashi sur soie, le yoga de l'impression textile qu'elle crée avec une technique de peinture à l'encre sur l'eau.

Créativité des jeunes de Mont-Tremblant

L'an dernier, les étudiants de l'option Arts plastiques de l'école secondaire Curé-Mercure ont exposé pour la deuxième fois leurs créations à la salle Alphonse-Desjardins. La qualité et l'originalité de leur travail en surprenne plus d'un et impressionne toujours. C'est pourquoi le Service de la culture et des loisirs les invite à nouveau en 2018. Cette année, leur thématique est L'art sous toutes ses formes. Les élèves du campus primaire présenteront, quant à eux, pour leur deuxième année d'exposition, L'art au Campus, au fil des saisons.

Collectif de créations de proches aidants

Pour clore l'année et dans le cadre de la Semaine nationale des proches aidants, le Centre d'action bénévole Laurentides exposera Vues de l'intérieur à la salle Alphonse-Desjardins. Il s'agit d'un collectif d'œuvres réalisées par seize proches aidants à partir d'une démarche d'art thérapie chapeauté par Annie Bilodeau, psychoéducatrice et art-thérapeute, et à travers laquelle ils ont participé à un atelier d'écriture sur la proche aidance pour ensuite créer leurs œuvres.

Vitrine de l'excellence en arts visuels et métiers d'art à Mont-Tremblant

Le mandat de la salle Alphonse-Desjardins s'articule autour de deux pôles d'intervention principaux, soit la mise en valeur du travail des artistes et artisans professionnels de Mont-Tremblant et l'ouverture tant aux créateurs professionnels de la région des Laurentides qu'aux projets d'exposition issus de la communauté.

Pour plus d’infos, cliquez.

Sur la route de nos ancêtres

«Suivez la route de nos ancêtres à travers le Circuit patrimonial composé de vingt-quatre panneaux et de dix panonceaux répartis à travers le territoire!» Telle est l'invitation du maire, Luc Brisebois, lors de l'inauguration des nouveaux panneaux du circuit patrimonial du centre-ville, le 7 juin, au parc du Voyageur, en compagnie des membres du conseil et des dames de la SOPABIC vêtues de leur habit d'époque.

Les nouveaux panneaux abordent différents thèmes qui font découvrir toute la richesse de l'histoire de la Ville de Mont-Tremblant. L'un raconte le dévouement des Frères du Sacré-Cœur et des Filles de la Sagesse qui, pendant plus de cent ans, ont instruit une ribambelle de jeunes, l'autre parle de l'arrivée du train qui a changé la vie des colons, un autre explique le rôle important qu'a joué la rivière du Diable sur l'économie des premiers colons.

La vieille gare, qui est aujourd'hui le restaurant Antipasto, la Banque de Montréal, la maison et la ferme Charbonneau, ainsi que la maison Grignon sont dotées d'un panonceau qui raconte leur histoire.

Pour sillonner la route de nos ancêtres, un dépliant est disponible à la réception de l'hôtel de ville, aux bureaux d'accueil touristique (rue Lacasse et montée Ryan), ainsi que sur le site Internet de la Ville de Mont-Tremblant. Il est possible également de télécharger l'application BaladoDécouverte et grâce au GPS de votre appareil, elle vous guidera d'un panneau à l'autre.

Le projet des panneaux et panonceaux du circuit patrimonial a coûté vingt-six mille dollars (26 000$). Le coût englobe la rédaction, la traduction, la fabrication des panneaux (infographie et installation) et l'impression de mille dépliants.

Le maire a remercié chaleureusement les membres de la Société du patrimoine SOPABIC qui ont effectué la recherche et la rédaction des textes et les grandes familles de Mont-Tremblant qui ont fourni des photos, des témoignages et des informations. Il également souligné le travail de Geneviève Demers, coordonnatrice au Service de l'urbanisme, qui a piloté le dossier avec diligence.

«Ne dit-on pas que pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient? C'est pourquoi j'invite les citoyens et citoyennes à parcourir le circuit pour découvrir un riche patrimoine et à le promouvoir», a conclu le maire Luc Brisebois.

Bonne visite!


Les actualités sept fois plus, cliquez.

Cinéma en plein air gratuit à Mont-Tremblant

Des soirées cinéma à la belle étoile, voilà une nouvelle activité gratuite qui est proposée aux citoyens et citoyennes, villégiateurs et visiteurs les vendredis 3, 17 et 31 août dans différents parcs du territoire! Les films débuteront dès la pénombre et les gens sont invités à apporter chaise, couverture et maïs soufflé!

À l'affiche!

Le vendredi, 3 août, au crépuscule, soit autour de vingt heures trente, le film Sherlock Gnomes en version française sera présenté à la plage du lac Mercier, située au 100, chemin Plouffe. En cas de pluie, la diffusion aura lieu à la salle de spectacle Première Scène, située au 1829, chemin du Village.

Le vendredi, 17 août, au crépuscule, soit autour de vingt heures, le film Avengers : La guerre de l'infini en version française sera diffusée au terrain multisport, situé au 700, boulevard du Docteur-Gervais, à l'arrière de l'école secondaire Curé-Mercure. En cas de pluie, la diffusion aura lieu au Complexe aquatique, situé au 635, rue Cadieux.

Le vendredi, 31 août, au crépuscule, soit autour de dix-neuf heures trente, le film JUMANJI : Bienvenue dans la jungle en version française sera présenté au parc au Fil-de-l'Eau, situé au 1145, rue de Saint-Jovite. En cas de pluie, la diffusion aura lieu à l'hôtel de ville, situé au 1145, rue de Saint-Jovite.

Bon cinéma!