Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Actualités/Diffuseurs/Spectacles/Chanteurs de Sainte-Thérèse

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

Changement de nom pour les Chanteurs de Sainte-Thérèse

Le Chœur philharmonique du Nouveau Monde/Sainte-Thérèse ont célébré les vingt années de direction artistique de Maestro Michel Brousseau, en présence de Mme Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse, de M. Ramez Ayoub, député fédéral, de commanditaires et partenaires, ainsi que de nombreux choristes.

Fondé en 1961, les Chanteurs de Sainte-Thérèse étaient dirigés par M. Jean Pierre  Guindon. Après plus de trente-huit ans de loyaux services, à l'aube de sa retraite, il confie le chœur à Michel Brousseau, jeune chef prometteur , natif de Saint-Canut, et résident de Saint-Jérôme.  

Premier prix du conservatoire de Musique de Montréal, directeur artistique du Chœur philharmonique du Nouveau Monde de Montréal et de l'ensemble vocal Semper Fidelis, il est le candidat idéal pour assurer la continuité.  Toujours à la recherche de l'excellence, il propose des œuvres d'envergure en collaboration avec l'Orchestre Philharmonique du Nouveau Monde.  

Maestro Michel Brousseau  a initié des tournées en  Italie, Roumanie, France, États-Unis, au Royaume Uni et en Autriche durant les vingt années à la direction de la Société philharmonique du Nouveau Monde qui regroupe maintenant quatre chœurs.  À ceux de Montréal et Sainte-Thérèse, ce sont ajoutés le Chœur Classique d'Ottawa, ainsi que le chœur Tremblant.

Pour bien refléter la réalité actuelle de ce regroupement, Les Chanteurs de Sainte-Thérèse ont décidé lors de leur dernière assemblée annuelle de se faire connaître à l'avenir sous le nom : Chœur philharmonique du Nouveau monde/Sainte-Thérèse.

Ce sera donc sous ce nom que toutes les activités du chœur seront  engagées à l'avenir.

Cette soirée a été également l'occasion de lancer la programmation 2019-2020.  La population térésienne est donc conviée le 30 mai 2020 à un événement  de grande envergure.  Dans le cadre du deux cent cinquantième anniversaire de naissance de L.H. Beethoven, ils interprèteront la Missa Solemnis, opus 123, de ce dernier. Avec plus de cent cinquante choristes et un orchestre de quarante musiciens, cette programmation est un défi  artistique, car l'œuvre est probablement la plus complexe écrite par Beethoven.

Cette première dans les Laurentides sera l'occasion pour tous de constater la qualité de l'interprétation des choristes, musiciens et solistes, mais aussi l'excellence et la précision de la direction artistique de son chef, Maestro Michel Brousseau.

Pour plus d’infos, cliquez.