Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 21 août 2019

La rentrée montréalaise de Mathieu Lippé et un nouvel extrait

Au printemps dernier, Mathieu Lippé nous proposait Les amants de l’aube, son troisième opus. Aujourd'hui, c'est sur scène qu'il décline son nouveau spectacle du même nom. Le public le retrouvera pour sa grande rentrée montréalaise le 11 octobre au Théâtre Outremont. À cette occasion, quelques  noms incontournables de la nouvelle scène de la chanson se joindront à lui, dont Valérie Carpentier, Alexandre Désilets et Ariane Brunet. Pour cette soirée unique, le hall d'entrée de l'Outremont sera le théâtre d'une exposition de toiles qui se propose de dépeindre les douze titres de l'album Les amants de l'aube.

Mathieu, performeur de grand talent, décline son univers sur scène avec élégance dans une production pop-folk-électro où la poésie et le slam s'allient finement pour porter un vibrant message d'espérance, d'utopie et de persévérance. Mathieu Lippé témoigne de son parcours riche d'expériences, de rencontres, de voyages, d'exploration de l'art oral et musical, et invite les spectateurs au voyage, jusqu'aux frontières de l'émotion et de l'imagination. Un rendez-vous où l'intime se transforme en énergie toute électrique et communicative avec des chansons qui séduisent dès la première écoute.

Nouvel extrait

Mathieu Lippé, auteur-compositeur et interprète accompli, présente Aujourd’hui, le troisième titre extrait du disque Les amants de l'aube, un album salué avec enthousiasme par la critique. Aux premiers mots, on reconnaît la prose unique du slameur soutenu par un rythme pop-folk-électro. Ariane Brunet, généreuse et talentueuse, s'invite avec bonheur dans cette chanson afin d'offrir un hymne à l'instant présent.

Pour en savoir plus sur cette tournée et les activités professionnelles de Mathieu Lippé, consultez sa page Facebook : www.facebook.com/mathieulippeofficiel/.

Leif Vollebekk dévoile un nouveau vidéoclip

Leif Vollebekk a dévoilé un tout nouveau vidéoclip réalisé par son proche collaborateur Kaveh Nabatian pour la chanson Into The Ether. Le vidéoclip est présenté en primeur via CBC Music et ICI Musique. Leif explique d’où sont venues les idées pour transposer visuellement cette chanson : Le groove de cette chanson m’est apparu alors que je nageais au YMCA. Alors j’ai demandé à Kaveh si l’action pourrait se dérouler entièrement dans une boîte de nuit sous-marine. Il m’a dit que c’était absolument possible. Mais il est devenu évident que la boîte de nuit n’était pas ce qui devait être submergé. Finalement, c’est seulement quelqu’un qui descend pour avoir de l’air. Kaveh Nabatian ajoute : Pour moi, c’est une chanson sur la confrontation des mensonges que nous racontons aux autres et à nous-même. Leif et moi avons eu l’idée de filmer ce moment dans la nuit où l’extérieur brillant que nous créons autour de nous-mêmes se brise… Ce sentiment de solitude est un peu comme flotter sous l’eau… en descendant lentement vers l’inconnu.

Leif Vollebekk est en nomination pour un prix Juno cette année dans la catégorie Album adulte alternatif de l’année pour Twin Solitude. Il est heureux de partager la nouvelle qu’il performera dans le cadre des célébrations des prix Juno et du Juno Fest à Vancouver. Il participera d’abord à #SINGITFWD, un concert bénéfice pour la Saint James Music Academy qui a lieu le 21 mars au Vogue Theatre, puis il jouera au Biltmore Cabaret, le 24 mars. Les billets sont en vente dès maintenant. Leif Vollebekk enregistre actuellement du matériel pour un nouvel album qui devrait paraître en 2019.

Twin Solitude a reçu des éloges des critiques partout à travers le monde, incluant NPR, The Fader, Uncut, Paste Magazine, Rolling Stone France, The Sunday Times Culture, Boston Globe, The Globe and Mail et plusieurs autres. Le disque a été mis en nomination par les prix Juno, le Prix de musique Polaris (courte liste), les Canadian Folk Music Awards, l’ADISQ et il a gagné l'album folk de l'année au GAMIQ, tout en cumulant plus de onze millions d’écoutes à travers les différentes plateformes numériques.

Pour d’autres actualités musicales, cliquez.

Leif Vollebekk annonce New Ways pour novembre 2019

New Ways, le nouvel album de l’artiste montréalais Leif Vollebekk, est la suite très attendue de Twin Solitude, finaliste au Prix de musique Polaris en 2017. C’est un album qui existe entre le son du kick et du snare, dans cet instant chargé avant le contretemps. Il sera disponible le premier novembre via Secret City Records. Leif Vollebekk annonce également le spectacle-lancement de l'album, le 29 novembre, à Montréal, au National, ainsi que de nouvelles dates de concerts, notamment en première partie de Half Moon Run en Europe en novembre. Une tournée en tête d’affiche sera dévoilée sous peu.

New Ways, c’est le son du désir dans son déploiement. Il y a deux ans, les choses changeaient si rapidement que l’auteur-compositeur avait peur d’en oublier des bouts. Je pense souvent à la ligne de Leonard Cohen, “I hope you’re keeping some kind of record” (J’espère que tu tiens une sorte de journal)», confie-t-il. Alors, c’est ce que j’ai fait, comme s’il était possible de composer la trame sonore de sa propre vie. Alors que Twin Solitude abordait l’autoréflexion, New Ways traite de l’engagement et du changement, du fait de toucher et d’être touché. C’est un disque physique, avec des grooves plus forts et plus serrés. Les paroles sont les plus crues que le musicien a composées jusqu’à maintenant. C’est un portrait de la beauté, du désir, de la nostalgie, du risque, du souvenir — sans un seul instant de regret.

Tout ce que je ne dirais jamais à personne, je l’ai mis sur le disque, explique Vollebekk — la tendresse et la violence, le sexe et la renaissance, Platon et Julie Delpy. Une histoire racontée en détail — le soleil à travers mes paupières, un panneau sur l’autoroute couverte de pluie. Il y a la chaleur de la nuit et la fraîcheur bleutée du matin, un soupçon de Prince et de Bill Withers, les limbes du vol transatlantique d’une personne aimée. J’ai fait le disque précédent pour moi, admet Vollebekk. Celui-ci est pour quelqu’un d’autre.

Leif dévoile également le premier extrait «Hot Tears», ainsi que le vidéoclip. «Hot Tears», nous explique-t-il, est une chanson qui a été écrite alors que mes sens étaient beaucoup plus aiguisés et que je voyais les couleurs autour de moi plus vivantes. Le ciel ressemblait souvent à celui que l’on retrouve dans le film “The Tree of Life” de Terrence Malick. C’est la dernière pièce que j’ai écrite pour l’album. Elle a été enregistrée en direct : les voix, la batterie et le piano. Je voulais qu’elle sonne le plus chaud et naturel possible, tout en forçant les paroles à se faire une place à travers elle. Le vidéo, magnifiquement réalisé par Kaveh Nabatian, ami et proche collaborateur du compositeur, était l’idée de Leif lui-même : pendant plusieurs mois, j’ai imaginé un vidéo avec une silhouette devant une abondante lumière dorée lorsque la note mineure sonne. Kaveh m’a présenté à Axelle Munezero : elle danse de la même façon que j’entends la musique. Il va sans dire que lorsque j’ai vu la chorégraphie d’Axelle pour la première fois, elle m’a jeté à terre.

New Ways a été enregistré au Studio Capitol à Los Angeles et au Studio Breakglass à Montréal. L’album présente Olivier Fairfield (Timber Timbre) et Homer Steinweiss (The Dap-Kings, Amy Winehouse, Mark Ronson) à la batterie, avec des voix additionnelles de Angie McMahon. Il a été mixé par Chris Allen à NYC (Yoko Ono, Fleet Foxes, Sigur Rós, Margaret Glaspy). Le matriçage a été effectué par Greg Calbi au Sterling Sound (David Byrne, The War On Drugs, Gregory Alan Isakov, Tame Impala, Father John Misty, Bob Dylan, Patrick Watson).

Twin Solitude est un album qui a tout changé pour Leif. Il s’est retrouvé sur la courte liste du Prix de musique Polaris en 2017 et a reçu une nomination aux Juno Awards, tout en cumulant plus de vingt-trois millions d’écoutes en continu à ce jour. Il a été acclamé par la critique, notamment par le Uncut, NPR Music, The Fader, The Sunday Times Culture, The Line of Best Fit, Paste, Brooklyn Vegan, WXPN, KCRW et le Exclaim! pour ne nommer que ceux-ci. Durant sa carrière, Leif a partagé la scène avec Shakey Graves, Gregory Alan Isakov, Angie McMahon, Daniel Lanois, Patrick Watson, Natalia Lafourcade, Mandolin Orange, Beth Orton, Sinéad O’Connor et plusieurs autres. La majorité des concerts de sa dernière tournée nord-américaine pour supporter Twin Solitude ont affiché complets.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.