Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Cinéma/Guide
Actualités/Cinéma/Antigone de Sophie Deraspe

Antigone remporte le Prix collégial du cinéma québécois 2020

Le Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ), parrainé par Québec Cinéma, annonce que le film Antigone de Sophie Deraspe remporte le prix de son édition 2020. La marraine de l’événement, la cinéaste, scénariste, professeure et comédienne, Micheline Lanctôt, a fait l’annonce sur la page Facebook du PCCQ. La réalisatrice Sophie Deraspe se dit honorée de ce prix dans le message vidéo diffusé en ligne par l’organisme.

Rappelons que les mesures actuelles entourant la pandémie de la COVID-19 ont rendu impossible les délibérations nationales prévues le 27 mars et plusieurs délibérations locales dans plusieurs collèges. Les discussions annuelles rassemblent habituellement plus de mille étudiants des cégeps participants. Dans le contexte actuel, un vote électronique a donc eu lieu parmi quarante-cinq cégeps à travers la province pour déterminer le film gagnant.

Antigone est, selon les étudiants, «un film qui a soif de justice, qui représente un dilemme moral déchirant, qui se démarque par le jeu des comédiens et par une adaptation touchante et actuelle d’un texte classique.» Les jeunes s’y sont beaucoup identifiés. L’œuvre de Sophie Deraspe s’est démarquée parmi les cinq longs métrages qui étaient en lice, soit Kuessipan de Myriam Verreault, coscénarisé avec Naomi Fontaine, La femme de mon frère de Monia Chokri, Matthias & Maxime de Xavier Dolan et Sympathie pour le diable de Guillaume de Fontenay et écrit par Guillaume Vigneault, Guillaume de Fontenay et Jean Barbe. La cinéaste devient la première femme à remporter ce prix depuis la première édition en 2012, alors que trois femmes faisaient partie de la course cette année.

Un comité réunissant cinq spécialistes du cinéma a préalablement sélectionné les films finalistes, choisis pour leur qualité et leur capacité à générer la discussion. Pour cette neuvième édition, les membres du comité de sélection étaient : Jason Béliveau, directeur de la programmation chez Antitube et chroniqueur cinéma, Mario Fortin, président-directeur général des Cinémas Beaubien, du Parc et du Musée, Catherine Pelletier, directrice générale d’Antitube, Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma et Simon Roy, enseignant au Collège Lionel-Groulx et auteur.

Rappelons que le Prix collégial du cinéma québécois permet aux étudiants de se sensibiliser au cinéma d’ici et de développer leur sens critique, ainsi que leur habileté à défendre leur point de vue. La mission pédagogique demeure au cœur des préoccupations de celles et ceux qui contribuent, de près ou de loin, à rendre possible la tenue du Prix, en particulier le comité organisateur et tous les professeurs impliqués à travers le Québec.

Remerciements

Les activités du Prix collégial du cinéma québécois ne pourraient avoir lieu sans l’aide essentielle apportée par les partenaires suivants : Téléfilm Canada, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le ministère de la Culture et des Communications du Québec, Québec Cinéma, Rendez-vous Québec Cinéma, l’association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ), le Cinéma Beaubien et Mediafilm.

Québec Cinéma remercie les distributeurs des films sélectionnés : Filmoption International, Les Films Séville et Maison 4:3 qui permettent l’accès aux films finalistes pour tous les professeurs et étudiants impliqués dans le PCCQ.

Le PCCQ remercie chaleureusement les revues 24 images, Séquences et Ciné-Bulles, le Festival du nouveau cinéma, ainsi que L’institut national de l’image et du son (L’inis) pour leur contribution aux prix de participation des étudiants.

Pour les autres actualités/cinéma, cliquez.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.