Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Actualités/Municipalités/MRC/Blainville

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

L’Heure du conte accessible en ligne

Activité fort populaire chez les enfants, l’Heure du conte est maintenant offerte en ligne. Les familles sont invitées à visionner dès maintenant Les contes de Clic, soit quatorze histoires abordant des thèmes aussi variés que le sommeil, l’entraide, les fêtes (Pâques, Saint-Valentin, etc.), les insectes et les émotions. Racontées par les animatrices de l’Heure du conte, les histoires se regardent en moins de dix minutes chacune.

«Ce nouveau projet est lié à notre engagement à titre de municipalité amie des enfants et vise à développer l’intérêt des tout-petits pour le livre, qui est au coeur de notre culture. Les rendez-vous à la bibliothèque continuent d’être offerts au grand plaisir des enfants, qui pourront dorénavant aussi se faire raconter des histoires en ligne, à n’importe quel moment, peu importe où ils se trouvent. L’Heure du conte est plus accessible que jamais», a déclaré la présidente de la Commission de la culture, Marie-Claude Collin.

Diffusées gratuitement sur le portail de la bibliothèque (biblio.blainville.ca), les capsules ont été réalisées grâce à une aide financière issue du Plan d’action sur le livre du ministère de la Culture et des Communications, qui a pour objectif d’appuyer la promotion et l’animation du livre et de la lecture. Pour y accéder, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter l’horaire de l’Heure du conte à la bibliothèque, cliquez ici.

La Collection permanente a maintenant son espace virtuel

La Collection permanente d’oeuvres d’art et des métiers d’art possède maintenant son propre site Web : blainvilleculturelle.ca

Fidèle aux objectifs de démocratisation de sa Politique culturelle, la Ville de Blainville a choisi de doter la Collection d’un site Internet afin d’offrir une visibilité technologique aux artistes et de la rendre encore plus accessible à la population et à l’ensemble des amateurs d’art. Désormais, les citoyens ont l’opportunité de découvrir la Collection dans le confort de leur foyer, sur leur tablette, leur cellulaire ou leur ordinateur.

«C’est en 1993 que la Ville de Blainville a créé la Collection permanente. Depuis, chaque année, plusieurs oeuvres deviennent la propriété de la Ville et contribuent à enjoliver les divers espaces publics sur le territoire», a déclaré Marie-Claude Collin, présidente de la commission de la culture.

Avec ce nouvel outil, les Blainvilloises et Blainvillois découvriront les artistes en vedette et les oeuvres acquises au fil des ans. La Ville souhaite d’ailleurs remercier, Sylvie Coutu, consultante et conférencière en histoire de l’art, pour sa participation active à la rédaction de l’ensemble des textes explicatifs réunis sur le site.

Tout comme la Collection permanente, cette galerie d’art virtuelle est en constante évolution. Il est possible d’admirer la grande variété d’oeuvres en ligne au blainvilleculturelle.ca

Une nouvelle murale à saveur historique

La Ville de Blainville a fait appel à MU, un organisme montréalais voué à la création de murales en milieu urbain, pour la réalisation d’une murale à saveur historique sur une des ruines du Plan Bouchard.

«Cette oeuvre a été réalisée par l’artiste Carlos Oliva (alias Hsix). Issu du monde des graffitis, l’artiste montréalais est un portraitiste largement reconnu pour ses formidables portraits de personnalités sociopolitiques et historiques. Plusieurs de ses oeuvres se retrouvent sur les murs de Montréal et ailleurs dans le monde. Il fait d’ailleurs partie du très sélect collectif 156 All Starz qui regroupe les meilleurs artistes internationaux du monde du graffiti», a expliqué la présidente de la commission de la culture, Marie-Claude Collin.

En reproduisant la photo d’une ouvrière du Plan Bouchard ayant réellement oeuvré à la fabrication de munitions dans les années 1940, l’artiste a voulu rendre hommage à ces femmes courageuses qui ont fracassé les moeurs pour contribuer à l’effort de guerre canadien.

«Cette magnifique murale est très représentative de cette époque et je félicite l’artiste ainsi que l’organisme MU pour leur contribution à cette oeuvre», a ajouté la vice-présidente de la commission, Michèle Murray.

Située dans le boisé du Plan Bouchard, près du micromusée, la murale est accessible par la rue de l’Andalou, à l’angle du boulevard Céloron (stationnement au Parc équestre).

La murale a été réalisée grâce à la participation du ministère de la Culture et des Communications, en vertu d’une entente de développement culturel avec la Ville de Blainville.

Commission jeunesse : appel de candidatures

La Ville de Blainville lance un appel de candidatures afin de compléter la toute nouvelle commission jeunesse.

«La commission jeunesse de Blainville est une table de travail qui a le pouvoir de faire des recommandations au conseil municipal sur les sujets et les thèmes touchant les jeunes et qui fait un suivi sur des programmes, activités ou infrastructures s’adressant aux jeunes Blainvillois», a souligné Nicole Ruel, présidente de la commission.

Outre les conseillers municipaux qui occupent la présidence et la vice-présidence et le personnel administratif en soutien, la commission jeunesse se composera bientôt de cinq jeunes femmes et jeunes hommes âgés entre dix-huit et vingt-cinq ans, qui souhaitent s’impliquer dans la vie municipale et qui veulent réaliser des projets mobilisateurs pour l’avenir de la Ville.

Le mandat des jeunes est d’une durée de deux ans (renouvelable). La participation est bénévole.

La date limite pour déposer sa candidature est le 20 mars 2020.

Critères d’admissibilité

. Être âgé entre dix-huit et vingt-cinq ans

. Être résident de Blainville

. Faire preuve de leadership et de grande motivation

. Être disponible pour participer à des réunions mensuelles (soir), des activités et des discussions

Objectifs de la commission jeunesse

. Favoriser la participation démocratique des jeunes

. Permettre aux jeunes de proposer des projets qui seront développés par la Ville

. Offrir aux jeunes l’opportunité de proposer leurs idées au conseil municipal

. Permettre aux jeunes d’agir à titre d’ambassadeurs de la vie démocratique auprès des jeunes Blainvillois, dans les institutions scolaires et divers événements

Rôle des membres de la commission jeunesse

Le vice-président de la commission jeunesse, Jean-François Pinard, a expliqué le rôle de la commission jeunesse : «En 2020, la commission devra notamment préparer un plan d’action annuel en vue de 2021 contenant des projets réalisables selon le budget consenti. Les membres de la commission seront appelés à participer à des événements et à des activités publiques concernant les jeunes».

À partir de 2021, la commission disposera d’une enveloppe budgétaire lui permettant de réaliser certains projets proposés par les jeunes et autorisés par le conseil municipal.

«Une fois de plus, Blainville innove en matière de participation citoyenne en permettant à des jeunes de s’initier au fonctionnement de la Ville et de proposer des projets au conseil municipal. Je souhaite que cette expérience soit bénéfique et fructueuse, tant pour ces jeunes que pour la Ville», a conclu Nicole Ruel.