Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 16 octobre 2019

L’esprit innovateur de Your Favorite Enemies

C'est dans une période de création à Tanger que commençait 2018 pour les membres de Your Favorite Enemies avant que Jeff (guitariste) et Alex (chanteur) continuent avec les voyages d'affaires entre Toronto, Londres, Brooklyn et Guadalajara pour donner suite aux nombreux projets qu'ils ont fait naître lors de leur résidence au Maroc.

Pendant ce temps, les membres du label parcouraient les différentes villes de l'Abitibi-Témiscamingue pour faire découvrir la musique dans la région et agrandir leur réseau dans l'espoir de s'y produire bientôt et c'est dans cet esprit fidèle à leur esprit DIY (Do It Yourself) [Fais-le toi-même] et leur approche personnelle, qu'ils sont tombés sous le charme des gens de la région, Radio-Canada, Radio Boréale et L'indice Bohémien nous en parlent.

«Ces jours-ci, la formation musicale de renommée internationale Your Favorite Enemies déploie une campagne promotionnelle assez originale dans la région.» - Vanessa Limage / Des matins en or

Vanessa Limage : «[...] développer un nouveau public d'une façon humaine.»

Jeff Beaulieu (Guitariste) : «Le public s'approprie le groupe d'une manière beaucoup plus personnelle. Pour nous, c'est toujours ça l'idée [...]»

Vanessa Limage : «[...] une résidence musicale [...] à Tanger, au Maroc.»

Jeff Beaulieu : «On voulait un endroit qui allait nous déstabiliser, quelque chose de complètement nouveau. On a rencontré quelqu'un qui voulait faire une maison d'artistes et on a dit "pourquoi ne pas faire un studio d'enregistrement?" Il a accepté l'idée.»

«Nul n'est prophète dans son pays, je pense que ça s'applique à vous. [...] Tête d'affiche dans les festivals en Chine, au Japon, en Europe. En 2016, première position des ventes sur iTunes, devant Drake, Beyoncé, Red Hot Chili Peppers, pendant ce temps, les radios ne vous faisaient pas tourner.» - Benoit Rioux / Radio Boréale - CHOW 4 à 6

Benoit Rioux : «Vous faites tout vous-mêmes»

Jeff Beaulieu : «Pour nous, la musique c'est quelque chose de sacré, c'est notre seule façon d'exprimer ce qu'on vit et puis on a eu des offres au travers des années de différents labels comme Universal ou même EMI à Toronto et on n'était pas nécessairement satisfaits de l'idée d'appartenir à quelqu'un, surtout dans notre art, alors on a créé notre propre label.»

Benoit Rioux : «Vous êtes allés vous inspirer et créer au Maroc»

Jeff Beaulieu : «On voulait un peu se perdre, parce qu'après un certain nombre d'années, tu deviens confortable, tu connais tes repères, tu sais ce qui est bon... Et Tanger étant une ville où beaucoup d'artistes et écrivains de la Beat Generation sont allés, nous voulions un peu expérimenter ça.»

«Une pile de disques dans leur sac à dos, des membres de l’équipe du groupe Your Favorite Enemies ont cogné aux portes de plusieurs citoyens de l’Abitibi et du Témiscamingue ces dernières semaines dans l’espoir de partager leur musique.» - Lise Millette / L'Indice Bohémien

En entrevue avec Jeff Beaulieu :

«On aime beaucoup aller à contre-courant. Ce qu’on veut, c’est passer un moment significatif avec les gens, avoir une approche plus personnelle, le contact humain.»

Témoignage d'un citoyen :

«Un dude est passé à ma porte pour faire la promo de sa musique... Belle initiative. J'ai pris une chance [SIC]... Les albums sont écœurants... vraiment différents l'un de l'autre, mais ça vaut la peine!» - Spotted Rouyn-Noranda

Shad dévoile une nouvelle pièce hypnotisante

Le 29 août, Shad a dévoilé le plus récent vidéoclip de sa saga hip-hop à paraître, A Short Story About A War, disponible le 26 octobre via Secret City Records. “The Fool Pt. 3 (Frame of Mind)” est une hypnotisante pièce produite par KAYTRANADA. Le vidéoclip, une réalisation de Justin Broadbent, est inspiré de la forme artistique classique du diptyque, qui présentait souvent une peinture d’une personne vivante à côté d’une peinture d’une personne décédée. En soulignant les dichotomies entre le jour et la nuit, la vie et la mort, la paix et la guerre dans cette chanson, Shad nous montre que ce que nous choisissons de voir est seulement un produit de notre point de vue, ou état d’esprit (frame of mind)

Shad : Cette chanson est à propos de la paix et de la liberté. L’intention est qu’elle soit plutôt méditative. Dans le contexte de l’album, c’est la dernière apparition du personnage The Fool, alors que le disque se dirige vers sa conclusion. Frame Of Mind réfléchit aux thèmes majeurs de l’album — la violence et la paix — et découvre que le tout trouve son origine dans notre monde intérieur.

A Short Story About A War est un épique album concept avec sa propre mythologie très riche — les chansons se déroulent dans un monde désertique et dystopique imaginé par Shad, où des factions ennemies de tireurs d’élite (Snipers), de révolutionnaires et de lanceurs de pierres (Stone Throwers) s’entrechoquent. Le disque inclut des contributions de Kaytranada, 2oolman d’A Tribe Called Red, Lido Pimienta, Yukon Blonde, Ian Kamau, Eternia, DJ T Lo, et plusieurs autres, A Short Story About A War est une allégorie tour à tout menaçante et inspirante qui aborde les problèmes majeurs auxquels notre société fait face.

Shad effectuera une tournée nord-américaine en novembre et décembre. En plus que trois de ses disques aient été inclus sur la courte liste du Prix de musique Polaris et qu’il ait remporté le prix Juno de l’Enregistrement rap de l’année en 2011, Shad s’est aussi fait connaître en animant Hip-Hop Evolution, une série documentaire originale de Netflix, et précédemment ‘q’, l’émission culturelle emblématique de CBC.

Shad dévoile une nouvelle chanson

Le rappeur torontois Shad sera de retour comme animateur de Hip-Hop Evolution, la série de Netflix gagnante d’un prix Peabody et d’un prix Emmy qui explore l’histoire du hip-hop à travers des entrevues avec ses pionniers. La deuxième saison de la série sera lancée le 19 octobre; la première saison est actuellement en ligne.

Shad a également dévoilé “The Stone Throwers (Gone in a Blink)”, l’explosif troisième extrait de son ambitieuse saga hip-hop A Short Story About A War (26 octobre via Secret City Records). Cette chanson voit Shad incarner le rôle d’un des personnages de l’album, ce qui mène à un son qui ne ressemble à rien d’autre dans son répertoire. Il exerce sa dextérité lyrique sur un rythme trap hypnotisant et accrocheur, alors que son personnage aborde de façon mordante des thèmes, tels que l’économie, la justice criminelle et plus encore, dans le contexte d’une société dystopique qui reflète notre propre monde. Alors que la pièce tire à sa fin, une voix trafiquée plus grave qu’un baryton se désole qu’ils soient «dénigrés de toutes parts, dénigrés pour des crimes mineurs, forcés de retourner chaque coup dans une zone de guerre avec seulement des pierres à lancer» (“vilified by all sides, vilified for small crimes, forced to go blow for blow in a war zone with only stones to throw”).

Shad explique que c’est une métaphore de la dynamique du pouvoir dans la société :

«Les impuissants de notre monde sont souvent forcés de se tourner vers des types de violence particulièrement sinistres pour lesquels ils sont dénigrés, alors que les puissants font assurément beaucoup plus de mal au peuple et à la planète avec les «armes» plus sophistiquées que sont l’argent et l’influence.»

A Short Story About A War est un album concept incroyablement innovateur et soigneusement réfléchi qui ne sacrifie jamais l’intellect pour ce qui sonne bien, alors que Shad va et vient harmonieusement entre le hip-hop, le jazz et le funk, tout en racontant une histoire sociopolitique à la fois énigmatique et réaliste se déroulant dans un monde désertique. La liste de collaborateurs inclut Kaytranada, 2oolman d’A Tribe Called Red, Lido Pimienta, Yukon Blonde, Ian Kamau, Eternia, DJ T Lo, et plusieurs autres.

Shad a récemment partagé “The Fool Pt. 3 (Frame Of Mind)”, sa collaboration avec le producteur Kaytranada, mettant en valeur le penchant de ces illustres beatmakers pour les rythmes hypnotiques. Noisey a dit de l’album que c’était «le genre de disque exigeant que nous méritons… Shad a voulu créer une œuvre épique du niveau de celles de l’époque romantique».

En plus que trois de ses disques aient été inclus sur la courte liste du Prix de musique Polaris et qu’il ait remporté le prix Juno de l’Enregistrement rap de l’année en 2011, Shad s’est aussi fait connaître en animant Hip-Hop Evolution, une série documentaire originale de Netflix, et précédemment ‘q’, l’émission culturelle emblématique de CBC.

Pour d’autres actualités musicales, cliquez.

La saga hip-hop de Shad

Le nouvel album du rappeur torontois Shad, A Short Story About A War, est disponible via Secret City Records. Véritable saga hip-hop avec sa propre mythologie très riche, ce disque se déroule dans un monde désertique et dystopique entièrement imaginé par Shad. Plusieurs factions ennemies politiquement divisées s’entrechoquent dans cette allégorie post-apocalyptique : des tireurs d’élite (Snipers), des révolutionnaires, des lanceurs de pierres (Stone Throwers), et le fou (The Fool). À travers son exploration de cette société, Shad met en lumière la nôtre, abordant notamment la lutte des classes, l’environnement, la migration, la politique négative, et surtout, la résilience de l’esprit humain. Noisey a déclaré que l’album est le «disque exigeant que nous méritons», tandis que Shad a par ailleurs ajouté des dates à sa tournée nord-américaine 2018-2019 qui commence le premier novembre.

En plus de la sortie de son album, la série documentaire qu’il anime — Netflix’s ‘Hip Hop Evolution’ — vient de lancer sa deuxième saison la semaine dernière. La chanson “The Fool Pt 1 (Get It Got It Good)” de Shad a joué lors de l’émission d’Ebro sur Beats1 et le rappeur est apparu à l’émission Peak Time de Red Bull. Au Canada, Shad a récemment participé à l’émission de Strombo, eTalk, a donné une entrevue au Exclaim!, est retourné à l’émission ‘q’ de la CBC (qu’il avait animé pendant un an) et fait parti du Top 10 des albums à écouter cet automne dans le NOW Toronto.

Shad a également dévoilé une bande-annonce animée, réalisé par Anima Cooper (blackpowerbarbie) illustrant l’histoire complexe et mordante de l’album.

A Short Story About A War est un album concept incroyablement novateur et soigneusement réfléchi qui ne sacrifie jamais l’intellect pour ce qui sonne bien, alors que Shad va et vient harmonieusement entre le hip-hop, le jazz et le funk, tout en racontant une histoire sociopolitique à la fois énigmatique et réaliste se déroulant dans un monde désertique. La liste de collaborateurs inclut Kaytranada, 2oolman d’A Tribe Called Red, Lido Pimienta, Yukon Blonde, Ian Kamau, Eternia, DJ T Lo, et plusieurs autres. En plus que trois de ses disques aient été inclus sur la courte liste du Prix de musique Polaris, Shad a remporté le prix Juno de l’album rap de l’année en 2011.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.