Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Cinéma/Guide
Actualités/Municipalités/MRC/MRC des Pays-d’en-Haut

La MRC des Pays-d’en-Haut octroie 32 000$ à quinze projets culturels

La MRC des Pays-d’en-Haut a remis trente-deux mille dollars (32 000$) à quinze récipiendaires dont les projets contribuent au développement culturel de notre territoire. Plus d’une quarantaine de personnes ont pris part le 24 avril dernier, à la soirée Remise des aides financières du Fonds culture et patrimoine de la MRC qui avait lieu à la salle polyvalente de la gare de Piedmont. Ce Fonds vise à offrir une aide financière complémentaire à des projets de nature culturelle ou patrimoniale et contribue ainsi à la mise en oeuvre de la Politique culturelle de la MRC des Pays-d’en-Haut, adoptée en 2006.

«Depuis l’instauration du Fonds culture et patrimoine en 2006, c’est pas moins de 382 030$ qui ont été décernés à plus de deux cent quatre-vingt-cinq projets présentés par des organismes, associations, artisans et artistes sur le territoire. Par ce soutien, la MRC reconnaît que la culture est un élément essentiel au développement économique et territorial», a mentionné Monique Monette Laroche, présidente du comité culturel de la MRC et mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, lors de son allocution.

Quinze ans d’implication culturelle pour Jean Damecour

L’architecte Jean Damecour a reçu un vibrant hommage alors qu’il quitte son poste de représentant culturel, secteur histoire et patrimoine au sein du comité culturel de la MRC, après plus de quinze ans d’engagement. «M. Damecour a toujours su faire valoir l’importance du patrimoine au sein du comité culturel de la MRC. En plus d’être membre du comité culturel depuis sa fondation en 2004, il a participé à l’élaboration de la politique culturelle de la MRC adoptée en 2006. Il s’est également engagé à faire reconnaître la valeur du patrimoine moderne des Laurentides en sensibilisant le milieu à l’oeuvre de l’architecte belge Antoine Courtens, qui a édifié le Domaine de l’Estérel dans la municipalité de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson», a poursuivi Mme Monette Laroche.

Un lieu d’exposition accessible pour les artistes

Sur le lieu de l’événement, une exposition des oeuvres des artistes Renée Dion, Jean-Marcel Dumontier et Hughette Lagacé Bourbeau, était présentée. La MRC a profité de l’occasion pour rappeler au milieu culturel qu’elle offre, à très faible coût, la location de la salle polyvalente de la gare de Piedmont, un lieu d’exposition fort attractif et parfaitement aménagé.

Pour en savoir davantage sur le fonds culture et patrimoine ou la salle polyvalente, consultez le site Internet lespaysdenhaut.com ou communiquez au 450 229-6637, poste 119.

Des récipiendaires heureux!

Volet 1 – Projet culturel ou patrimonial

Arts et culture Lac-des-Seize-Îles (mise en évidence de notre patrimoine) : 2 000 $ ;

Arts et culture Saint-Adolphe (Annie Cantin, entourée d'artistes de la relève du verre) : 3 500 $ ;

Association des artistes peintres de Sainte-Adèle (Rencontre d'échanges et d'initiation à la peinture) : 500 $ ;

Association historique de Morin-Heights (Brochure du circuit du Patrimoine de Morin-Heights) : 2 000 $ ;

Caroline Dusseault (Festival tournant 2019 à Ste-Anne-des-Lacs) : 4 000 $ ;

Cercle des fermières de Saint-Sauveur (Transfert du patrimoine artisanal et culturel ) 900 $ ;

Chambre de commerce et de tourisme de la vallée de Saint-Sauveur (Week-end jazz et plus) : 2 000 $ ;

Festival des arts de Saint-Sauveur (Camp de danse et classes de maître pour les jeunes) : 3 000 $ ;

Festival SuperFolk de Morin-Heights (Festival SuperFolk de Morin-Heights 2019) : 3 000 $ ;

Jean-Louis Courteau (Vidéo des fouilles archéologiques au Lac-des-Seize-Îles) : 2 000 $ ;

Les artistes des Lacs (La couleur au Sommet à Sainte-Anne-des-Lacs) : 2 000 $ ;

Lili-Ann De Francesco (Spectacle et échange entre artiste et élèves) : 1 500 $ ;

Parc Cavaland (Chamane 2.0) : 3 600 $ ;

Victoria Bond (Venez créer et manger de l'art !!!) : 1 000 $ ;

Volet 2 - Rayonnement d’un artiste professionnel

Barbara Claus (Résidence et installation in situ AT HOME GALLERY en Slovaquie) : 1 000 $ ;

Pour en savoir davantage sur le fonds culture et patrimoine ou la salle polyvalente, consultez le site Internet lespaysdenhaut.com ou communiquez au 450 229-6637, poste 119.

Sur la photo : Rangée arrière, de gauche à droite : Mme JoAnne Turbull, Mme Nancy Belhumeur, M. Jean Damecour, M. Guillaume Lombart, M. Doug Simon, Valérie Seers, M. François Leroux, Mme Monique Richard, M. Ian Kelly, M. Étienne Lavigne, M. Philippe Faucher, Mme Nycole Gauvin, M. Pierre Urquhart, Mme Claudine Gilbert, M. Julien Robles, Mme Adèle Morand, Mme Carol Suter, M. Claude Girard, M. Jean-Louis-Courteau, M. Philippe Laplante. Rangée avant, de gauche à droite : Mme Gisèle Dicaire (Mairesse de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson), Mme Nathalie Rochon (Mairesse de Piedmont), Mme Monique Laroche (Mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs et présidente du comité culturel), Mme Lili-Ann De Francesco, Mme Victoria Bond et Mme Caroline Dusseault.

Le patrimoine en mode mobile

C’est devant un parterre d’invités de marque que le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, André Genest, et la présidente du comité culturel et mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Monique Monette Laroche, ont présenté le 26 juin dernier le deuxième circuit Découvertes de notre MRC. Et à la crème glacée, s’ajoute toute une cerise!

Ce deuxième circuit Découvertes intitulé : «Les Pays-d’en-Haut : entre ski et villégiature», rejoint le premier circuit Découvertes : «Les grands bâtisseurs d’ici», lancé en octobre 2016, et qui présentait le portrait du développement économique, urbanistique et touristique de six sites sur le territoire de quatre municipalités de la MRC des Pays-d'en-Haut (Piedmont, Sainte-Adèle, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et l’Estérel).

Cette fois, à travers ce second circuit, vous serez amené à découvrir l’histoire du développement local des Pays-d’en-Haut, depuis l’implantation du chemin de fer à la fin du dix-neuvième siècle, jusqu’à la construction de l’autoroute 15 en 1964. «Ce circuit Découvertes brosse le portrait du développement touristique et saisonnier des villes et villages de six municipalités du territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut soit Sainte-Anne-des-Lacs, Saint-Sauveur, Morin-Heights, Wentworth-Nord (secteur Montfort), Lac-des-Seize-Îles et Saint-Adolphe-d’Howard», précise Philippe Laplante, agent de développement culturel et touristique à la MRC des Pays-d’en-Haut.

Et il y a plus! Et pour joindre l’utile à l’agrément, la MRC a décidé de prendre le virage numérique, en intégrant six circuits patrimoniaux de notre territoire sur application mobile. «Ce sont des projets comme celui-ci qui soulignent l’importance de la vie culturelle, par la mise en valeur de notre patrimoine et de notre histoire locale, afin de souligner notre rapport identitaire au territoire», croit le préfet de la MRC.

Rappelons que ce projet s’inscrit dans le cadre d’une entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications. En effet, l’un des objectifs du projet est de pérenniser ces circuits afin qu’ils soient connus par de nombreux visiteurs, en plus de sensibiliser la population locale à l’histoire de leur territoire.

«En intégrant les deux circuits Découvertes de la MRC, ainsi que quatre circuits d’interprétation patrimoniale de Saint-Adolphe-d’Howard, Saint-Sauveur, Sainte-Adèle et Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson sur une application mobile BaladoDécouverte, ça permettra aux participants de vivre une expérience ludique pour découvrir le patrimoine de notre région», renchérit Mme Monette Laroche. Selon elle, ces circuits constituent un projet exemplaire de tourisme culturel dans une région touristique comme celle des Pays-d’en-Haut. «La promotion de ces circuits contribuera à bonifier l’offre du tourisme culturel destiné à un large public, et ce projet de développement culturel participe aussi à la valorisation du territoire», conclut la présidente du comité culturel de la MRC.

Pour en savoir davantage sur les circuits patrimoniaux, consultez le site Internet laculture.ca/circuits et téléchargez gratuitement l’application mobile BaladoDécouverte sur Google Play ou Apple Store.

Partenaires du projet

Ce projet est financé grâce à l’entente de développement culturel conclue entre le ministère de la Culture et des Communications et la MRC des Pays-d’en-Haut. Il est également rendu possible grâce à l’implication des précieux partenaires que sont le Musée du Ski des Laurentides, la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut, la Société d’histoire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson/Estérel, l’Association historique de Morin-Heights, Arts et culture Lac-des-Seize-Îles, Art et culture Saint-Adolphe, la Chambre de commerce de Sainte-Adèle et les municipalités de Saint-Adolphe-d’Howard, Saint-Sauveur et Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. Soulignons également la collaboration de : Samuel Mathieu (recherche et rédaction); Dawn Bessey-Gans (traduction) ; Benjamin Déziel (narration) et Nathalie Lauzier (intégration des contenus).

Vingt-six projets en développement des communautés

Dans le cadre d’un appel de projets réalisé au printemps dernier, la MRC des Pays-d’en-Haut a octroyé deux cent cinquante-sept mille cinq cents dollars ( 257 500$) à vingt-six projets en développement des communautés.

Depuis l’instauration du Fonds de développement des territoires en 2015, c’est près de trois millions de dollars qui ont été investis dans la communauté pour la concrétisation de projets à fortes retombées locales et régionales. Le choix de ces projets se fait selon les priorités d’intervention que la MRC des Pays-d’en-Haut actualise chaque année, dans les dimensions suivantes : Environnement et Aménagement du territoire; Social et Culture; Économique et Gouvernance.

«Conformément à notre énoncé de vision et aux grandes orientations qui en ont découlé, nous continuons d’investir dans des projets porteurs qui visent à dynamiser notre territoire et notre communauté. C’est en investissant directement dans ce genre de projets, ici chez nous, qu’on va avoir un effet direct sur la qualité de vie de notre population», croit André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Dernière année du FDT

Avec cet appel de projets 2019-2020, la MRC entamait sa dernière année d’engagement des sommes dans le cadre du FDT actuel. Au cours de l’année 2020-2021, le Fonds sera en évaluation. Entre-temps, de nouvelles informations seront communiquées aux instances et aux organismes quant au futur programme.

«Je tiens à remercier les membres du comité FDT, l’ensemble des concertations, des organismes et des municipalités pour tout le travail effectué, souligne Caroline Arseneau, agente de développement des communautés. Le comité de sélection de projets, formé d’élus et de représentants de la communauté, a effectué un travail colossal. Il a été extrêmement difficile de trancher parmi les cinquante et un dossiers soumis, qui étaient tous de haute qualité».

Rappelons que cet appel de projets a été réalisé grâce à la participation financière du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, dans le cadre de sa convention relative au Fonds de développement des territoires.

Pour en savoir davantage sur le Fonds de développement des territoires, consultez le site Internet lespaysdenhaut.com ou communiquez au 450 229-6637, poste 105.

Les promoteurs bénéficiaires

Espace 15-35, Carrefour jeunesse-emploi Pays-d’en-Haut : cinq mille dollars (5 000$)

Place aux jeunes & Exprimons notre différence, L’Échelon Pays-d’en-Haut : sept mille dollars (7 000$0

Les PDH se donnent la main pour faire la cour aux potagers, Le Regroupement des partenaires alimentaires et solidaires des Pays-d’en-Haut (REPAS) : dix-sept mille quatre cent cinquante dollars (17 450$)

Programme des Éclaireurs Prévoyance envers les aînés des Pays-d’en-Haut : dix mille dollars (10 000$)

Projet intergénérationnel en lecture, Table des aînés des Pays-d’en-Haut : dix mille dollars (10 000$0

Agente de développement et de communications, Table des aînés des Pays-d’en-Haut : dix mille dollars (10 000$)

Sentier de raccordement Municipalité de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson : vingt-cinq mille dollars (25 000$)

Agrandissement des Habitations Saint-Adolphe, Habitations Saint-Adolphe : vingt-huit mille dollars (28 000$)

Uniformisation de signalisation des sentiers Mont-Avalanche, Société de gestion du Mont-Avalanche : trois mille dollars (3 000$)

Deuxième Phase de restructuration, Coopérative Laurel-Station : dix mille dollars (10 000$)

Site Internet de la Galerie d'arts Montfort, Galerie d'arts Montfort : mille dollars (1 000$)

Micro-ferme maraîchère sur petite surface, Municipalité de Wentworth-Nord : vingt mille dollars (20 000$)

Informatise-moi, Ressources communautaires Sophie : sept mille dollars (7 000$)

Site Internet de la TCACWN, Table de concertation des arts et de la culture de Wentworth-Nord : mille dollars (1 000$)

Service de proximité Magasin général et compagnie, Coopérative de solidarité des 4Pôles : cinq mille dollars (5 000$)

Le Trait-d'Union - ANIKO TCIMAN - Le bateau qui unit, Coopérative de solidarité des 4Pôles : vingt-cinq mille dollars (25 000$)

Bonification des sentiers et mise en valeur du Lac Castor, Ville d'Estérel : sept mille cinq cents dollars (7 500$)

Festival SuperFolk de Morin-Heights, Festival SuperFolk Morin-Heights : sept mille dollars (7 000$)

Optimisation et modernisation de la bibliothèque municipale de la Municipalité de Morin-Heights : dix mille dollars (10 000$)

Je suis Colibri, Société d’horticulture et d’écologie Tournenvert : mille trois cents dollars (1 300$)

Amélioration des infrastructures de la Forêt Héritage, Héritage Plein Air du Nord : trois mille dollars (3 000$)

Sécurité Réserve Alfred-Kelly, Les Amis de la Réserve Alfred-Kelly : mille sept cent cinquante dollars (1 750$)

Installation sanitaire compostable au Refuge du Mont-Loup-Garou, Plein Air Sainte-Adèle : huit mille dollars (8 000$)

Amélioration de l'expérience client, Festival des Arts de Saint-Sauveur : quatorze mille dollars (14 000$)

Plan directeur - Développement des sentiers, Plein Air Saint-Sauveur : trois mille dollars (3 000$)

L'École de la Maison des jeunes pour raccrocheurs, Maison des jeunes de Saint-Sauveur ∕Piedmont : quatre mille dollars (4 000$)

Mobiliser la communauté (Jebenevole.ca), Entraide bénévole des Pays-d’en-Haut : sept mille cinq cents dollars (7 500$)

Raccompagnement et transport des jeunes, Maison des jeunes de Sainte-Adèle : six mille dollars (6 000$)

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

La MRC dévoile sa nouvelle Politique Familles et Aînés

«Les familles et les aînés sont le coeur de nos communautés. C’est donc logique qu’ils soient au coeur de notre nouvelle politique qui leur est consacrée», lance le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, André Genest.

Au coeur de nos communautés est le titre en effet de la Politique des Familles et des Aînés de la MRC des Pays-d’en-Haut qu’elle dévoilait ce 10 décembre, à l’hôtel de ville de Saint-Sauveur. Outre les mairesses et maires des villes et municipalités de la MRC, des représentants des familles et des aînés, ainsi que d’organismes, étaient présents pour assister au dévoilement de cette politique qui comprend un plan d’action pour les cinq prochaines années.

Travail collectif

Cette nouvelle politique fusionnée est le fruit d’un travail collectif qui aura duré près d’un an et demi. En effet, le processus de révision des politiques familles et aînés a été orchestrée par la MRC, lors de tournées totalisant quatre-vingt-trois consultations sur la quasi-totalité du territoire, auprès de comités familles et aînés locaux. Les éléments de réflexion qui sont ressortis de ces discussions locales ont permis de nourrir les réflexions au niveau supralocal.

«La démarche consistait en un état des lieux de chaque communauté, basé sur un dialogue entre la réalité vécue par les citoyennes et citoyens et les données objectives amenées par nos partenaires ou moi-même. Résultat : chaque milieu a identifié ses problématiques et les ressources nécessaires pour y répondre. La vision concertée et partagée qui émerge prend la forme d’un plan d’action réaliste et réalisable. Pour la suite, le passage à l’action est d’autant plus facile, puisque ce sont les acteurs locaux qui l’ont bâti», synthétise Gabriel Dagenais, chargé de projet.

Des enjeux et défis de taille

Cet exercice a permis au conseil de la MRC de réaffirmer l’importance qu’il accorde aux familles et aux aînés, et à reconnaître la place centrale qu’ils occupent au sein de nos communautés. Le processus de révision a permis également d’identifier et de mettre en relief des enjeux préoccupants et des défis de taille que la MRC devra affronter au cours des prochaines années. Les données portant sur la démographie, l’économie et les emplois locaux, le transport ou encore l’habitation ont été prises en considération en vue de développer des communautés viables pour une qualité de vie accrue.

«La qualité de vie de la MRC des Pays-d’en-Haut est une caractéristique qui nous définit et qui se vit différemment dans chaque municipalité. En tant qu’élus, soyons les gardiens de la qualité de vie unique des Pays-d’en-Haut», renchérit Gisèle Dicaire, élue responsable des questions Familles et Aînés pour la MRC et mairesse de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.

À propos

La Politique des Familles et des Aînés de la Municipalité régionale de comté (MRC) des Pays-d’en-Haut a été adoptée par le conseil des maires le 27 novembre 2019. Sa réalisation a été rendue possible grâce à la collaboration financière du Secrétariat aux Aînés du Ministère de la Santé et des Services sociaux, par le Comité 0-5 ans des Pays-d’en-Haut, et par le soutien technique du Carrefour action municipal et famille. D’ailleurs, ce dernier a remis un certificat mérite à la MRC afin de souligner le travail accompli suite à l’élaboration de cette politique. L’organisme reconnaît ainsi les efforts déployés par la MRC afin d’améliorer la qualité de vie de ses familles et de ses aînés.

Enfin, notons une particularité dans cette édition révisée : chaque ville et municipalité participante à l’exercice (hormis l’Estérel), aura un dépliant propre à sa politique locale. La Politique des Familles et des Aînés de la MRC des Pays-d’en-Haut Au coeur de nos communautés est disponible en ligne au www. Lespaysdenhaut.com

Sur la photo : Les membres du Conseil de la MRC:

Nadine Brière, mairesse de Sainte-Adèle; Claude Charbonneau, maire de Saint-Adolphe-d’Howard; Gisèle Dicaire, mairesse de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson; Tim Watchorn, maire de Morin-Heights; André Genest, préfet; Nathalie Rochon, mairesse de Piedmont; Monique Monette Laroche, mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs; René Pelletier, maire de Lac-des-Seize-Îles; Jacques Gariépy, maire de Saint-Sauveur; François Ghali, maire de Wentworth-Nord et Joseph Dydzak, maire de l’Estérel.