Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Actualités/Cinéma/Les Nôtres de Jeanne Leblanc

Les Nôtres de Jeanne Leblanc/La bande-annonce

Le deuxième long métrage de la réalisatrice Jeanne Leblanc, Les Nôtres, ouvrira en grande première mondiale la trente-huitième édition des Rendez-vous Québec Cinéma le 26 février prochain. Écrit par Jeanne Leblanc et Judith Baribeau, le film met en vedette Émilie Bierre, Marianne Farley, Judith Baribeau et Paul Doucet. Le film prendra l’affiche partout au Québec le 13 mars prochain.

«Je suis extrêmement fière de lancer notre trente-huitième édition avec ce thriller psychologique d’une rare qualité, appuyé par une distribution exceptionnelle. Le soutien à la relève est une des priorités pour le festival et cette œuvre montre la pleine mesure de nos talents émergents», souligne Myriam D’Arcy, directrice des RVQC.

«Porté par le jeu puissant et entêté d’Émilie Bierre, cette œuvre de Jeanne Leblanc force l’admiration par sa mise en scène maîtrisée, toute entière dédiée à briser les silences complices et les faux-semblants d’une société en apparence bien policée. Il est des films dont on ne sort pas indemne et Les Nôtres est de ceux-là; lui offrir cette place de choix dans notre programmation s’est imposé à nous comme une évidence», affirme Frédérick Pelletier, directeur de la programmation du festival.

Pour les autres actualités/cinéma, cliquez.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

«Les Nôtres est né de l’envie de porter à l’écran une histoire à la fois troublante, dérangeante, mais aussi captivante. Une histoire qui nous interpelle dans nos contradictions, nos doutes, nos coups de sang comme nos envies de libération. Un film sans demi-mesure qui s’est fait avec passion, goût du risque et amitié. Nous sommes donc extrêmement fiers d’être le film d’ouverture des RVQC en février. C’est avec fébrilité que nous vous invitons dans cet univers prenant, rempli de suspense, qui ne laissera personne indifférent», déclarent la réalisatrice Jeanne Leblanc, et les producteurs Marianne Farley et Benoit Beaulieu.

Jeanne Leblanc a réalisé une dizaine de courts métrages qui se sont démarqués dans les festivals tant au niveau national qu’international. En 2017, elle réalise son premier long métrage, Isla Blanca, une œuvre où elle convie les spectateurs à un drame intimiste et poétique, présenté en première mondiale dans le cadre des RVQC 2018.

Synopsis

Face aux épreuves et obstacles de la vie, la communauté tissée serrée de Ste-Adeline est toujours restée soudée. Mais cette fois-ci, elle est sous le choc et devra affronter une situation qui mettra les habitants face à leurs contradictions. Au centre du scandale, Magalie, adolescente à la moue enfantine, Manuel, l’enfant adopté du maire emblématique du village et Isabelle et Chantale, mères protectrices, mais témoins impuissants d’un drame annoncé. À Ste-Adeline, les apparences sont trompeuses et les couches d’un vernis social soigneusement entretenu finissent par craquer, laissant poindre la véritable nature des habitants de cette petite ville paisible.