Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Cinéma/Guide
Actualités/Musique/Hubert Proulx

Pour les autres actualités/musique, cliquez.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

Hubert Proulx présente Maternelle, un EP de cinq nouvelles chansons  

À la télé, au cinéma et sur scène, Hubert Proulx enchaîne les rôles. Il s’est fait connaître ces dernières années comme le frère de Jeanne Biron dans Unité 9 et, bien entendu, le fameux Pouliot dans Léo, performance qui lui valait une nomination aux Gémeaux 2019. Mais, aux côtés du formidable acteur, l’auteur-compositeur-interprète n’est jamais loin. Avec ce même charisme brut, doué d’une extrême sensibilité et flanqué de sa guitare, Hubert Proulx écrit, compose et chante. Il dévoile aujourd’hui cinq nouvelles chansons.

Membre du groupe gypsy-punk Roma Carnivale pendant de nombreuses années, Hubert Proulx lançait en 2018 un premier album, éponyme, offrant dix titres teintés de mélancolie, entremêlant punk, folk et blues. L’auteur-compositeur-interprète récidive avec Maternelle, un EP de cinq nouvelles chansons; une proposition musicale plus lumineuse, à la fois déchirante et trash, mais non dénuée de romantisme, de ludisme et même d’humour.

Quand j’écris, je suis porté par l’amour, par les gens qui m’inspirent et par mon fils, un être extrêmement lumineux. C’est d’ailleurs la photo de Viktor sur la couverture, captée là où sa mère, Kseniya Chernyshova, fondatrice de Femen Québec, avait pris ce cliché avec le slogan «Every Woman Is a Riot». Ce projet est peut-être un hommage libre pour mon garçon, mon complice, qui, sans le savoir, a réparé beaucoup de failles en moi. Mais ce n’est pas un hommage ordinaire, disons que la couleur dépasse un peu, pas mal, du dessin!

Avec une soul bien à l’avant, on retrouve sur Maternelle les influences folk, blues et punk rock de l’artiste. Au fil des cinq chansons, il y partage ses histoires, mettant en relief de nombreuses dualités : la beauté et la laideur, l’innocence et la désillusion, l’intelligence et l’ignorance, la lucidité et l’ivresse, la légèreté et la profondeur, l’élite et la déchéance… Avec, en filigrane, l’amour que ce gars de famille éprouve envers les autres et son fils.

Maternelle a été enregistré au Studio Orange et Pierre-Carl Daoust en signe la réalisation. En plus de la voix et de la guitare, on y entend Brigitte Dajzcer «Briga» (violon), Philippe Beaudin (percussions), David Carbonneau (trompette) et Patrick Gosselin (guitare, basse et piano).

Maternelle est disponible depuis le 5 octobre en version numérique sur toutes les plateformes.