Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 21 août 2019

Pour les autres actualités/cinéma, cliquez.

Le Rire de Martin Laroche

Maison 4:3 et La Boîte à Fanny sont fiers d’annoncer la distribution du prochain long métrage de Martin Laroche, Le Rire.

En effet, c’est la talentueuse Léane Labrèche-Dor qui y tiendra le premier rôle. Déjà bien établie à la télévision (Les Magnifiques, SNL) et au théâtre (J’accuse, les Muses Orphelines), elle tiendra dans Le Rire son premier rôle-titre au cinéma. Elle sera accompagnée à l’écran par la grande Micheline Lanctôt (les Affamés, Guibord s’en va-t-en guerre), et le très versatile Alexandre Landry  (Gabrielle, La chute de l’empire américain).

Produit par Fanny-Laure Malo, ce troisième long métrage du scénariste-réalisateur Martin Laroche sera tourné à Montréal, à l’automne. Sylvie Drapeau, Jean-Sébastien Courchesne, Normand Daoust, Catherine Proulx-Lemay, Christine Beaulieu etEvelyne de la Chenelière complètent cette impressionnante distribution. Le tournage a débuté le 18 septembre dernier et se poursuivra jusqu’au 27 octobre dans la grande région montréalaise.

Distribué par Maison 4:3, le film prendra l’affiche au Québec en 2019.

Synopsis

Huit ans après une guerre qui a secoué le Québec et l’a laissée seule survivante d’une tuerie où elle a perdu son amoureux Valérie (Léane Labrèche-Dor) vit une relation très complice avec Gabriel (Alexandre Landry), son nouveau copain. Préposée aux bénéficiaires dans un CHSLD, elle entretient également une belle amitié avec Jeanne (Micheline Lanctôt), une femme érudite et drôle, aux prises avec un handicap physique important.

Entremêlant réalisme et inquiétante étrangeté, Le Rire propose une exploration humaine du syndrome du survivant, et du processus de deuil du passé, avec la distance du temps, la force de l’amour, et la joie d’être en vie.

À propos de Martin Laroche

Après ses études en cinéma, Martin Laroche a réalisé quelques projets indépendants, puis Les Manèges Humains (2013), présenté en première mondiale au Festival International de Film de Karlovy Vary, en plus de recevoir quatre nominations d’importance au Gala des Prix Jutra.

Tadoussac (2017) a remporté le prix de la Meilleure comédienne au FIFF de Namur et le prix du Meilleur film canadien au FICFA, en plus de recevoir un accueil critique chaleureux à l’automne dernier.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.