Bientôt Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Mini magazines
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 22 mars 2017

Nelly, drame biographique d’Anne Émond, avec Mylène Mackay, Mickaël Gouin, Sylvie Drapeau, Catherine Brunet, Mylia Corbeil-Gauvreau et Francis Leplay. Nelly Arcan est une auteure de grand talent qui a du mal à s'affirmer au sein d'une vie morcelée entre l'écriture, l'amour, la célébrité et le sexe. Elle passe d'émotions de joie très forte, d'un sentiment d'invincibilité et d'ivresse à une déprime profonde et indicible. Bien qu'elle obtient un succès considérable en France et au Québec avec ses livres, la jeune femme n'est pas satisfaite de l'ampleur de sa gloire. Elle se jette dans les bras d'inconnus pour oublier son insupportable mal de vivre. Nelly sera forcée de confronter ses démons et devra assumer ses choix et ses nombreux écarts de conduite.


Au Cinéma Carrefour du Nord et au Cinéma Saint-Eustache, le 27 mars, dans le cadre du Ciné-répertoire.

Ciné-répertoire Ciné-Groulx

Un ours et deux amants, drame québécois de Kim Nguyen, avec Dane DeHaan, Tatiana Maslany, Kakki Peter, Gordon Pinsent, John Ralston et Jennfier Soucie. Quelque part dans une ville dépeuplée située en zone arctique, deux âmes torturées sont tombées amoureuses. Roman est capable de dialoguer avec des ours et il abuse régulièrement de l'alcool pour se sentir ailleurs. Le jeune homme comprend de moins en moins Lucy qui cache un terrible secret. Cette dernière fuit le fantôme de son passé qui la rattrape constamment. À tel point qu'elle songe à déménager, ce qui sème la consternation de son amant. Afin de mettre leurs problèmes derrière eux, ils décident de partir vers l'inconnu, cette terre fertile où les nouveaux départs sont possibles.


À Ciné-Groulx de Sainte-Thérèse, à la salle Pierre Legault, le 22 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Toni Erdmann, comédie allemande et autrichienne de Maren Ade, avec Peter Simonischek, Sandra Hüller, Ingrid Bisu, Michael Wittenborn, Lucy Russell et Thomas Loibl. Winfried semble s'ennuyer, surtout depuis la mort de son chien. Il décide de rendre visite à l'improviste à sa fille Ines qui travaille en Roumanie. Cette dernière est consultante et elle tente de négocier un important contrat. Trop accaparée par son emploi, Ines fait comprendre à son père qu'il est de trop. Cela ne décourage pas Winfried qui décide d'arborer l'identité de Toni Erdmann. Voilà un individu qui prend beaucoup de place et qui s'immisce encore davantage dans la vie de sa progéniture. Mais jusqu'où peut se rendre le vieil homme fantasque?


À Ciné-Groulx de Sainte-Thérèse, au Cabaret BMO de Sainte-Thérèse, le 29 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Ciné-Marais

Le fils de Jean, drame québécois de Philippe Lioret, avec Gabriel Arcand, Patrick Hivon et Marie-Thérèse Fortin. Mathieu, jeune Français de trente-cinq ans, n'a jamais connu son père. Sa mère lui a toujours dit qu'il était le fruit d'une rencontre sans lendemain. Un matin, un appel du Québec lui apprend que son père était Canadien et qu'il vient de mourir. Découvrant aussi qu'il a deux frères, Mathieu décide d'aller à l'enterrement pour les rencontrer à Montréal.


À Ciné-Marais de Val-Morin, le 29 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau, drame québécois politicosocial de Mathieu Denis et Simon Lavoie, avec Charlotte Aubin, Laurent Bélanger, Emmanuelle Lussier-Martinez et Gabrielle Tremblay. Trois années après l'échec du «Printemps érable», quatre Québécois dans la vingtaine n'ont toujours pas rendu les armes. Pour Klas Batalo, Giutizia, Tumulto et Ordine Nuovo, il faut résister ou disparaître. Le quatuor se met à des actes de vandalisme afin de sensibiliser les consciences, tombant dans des actions de plus en plus désespérées et radicales qui tendent vers le terrorisme. Se terrant dans un sombre appartement coupé du monde, le groupe tente de s'entendre sur la marche à suivre tout en ne se laissant pas envahir par ses doutes. Changer la société mérite parfois des sacrifices.


À Ciné-Marais de Val-Morin, le 5 avril. Pour plus d’infos, cliquez.

Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau

Cinéma trois fois plus, cliquez.

Ciné-club de Prévost

Le goût d’un pays, documentaire québécois de Francis Legault. Le goût d'un pays est un film documentaire qui raconte le pays en prenant prétexte d'une tradition ancestrale qui nous est typique, inscrite au coeur même de notre code génétique culturel : la fabrication du sirop d'érable. Existe-t-il un lien entre la culture du sirop d’érable et l’essence de l’identité québécoise? Cette question inusitée prend une tournure imprévisible et pertinente dans Le goût d’un pays. Porté par un dialogue touchant entre Gilles Vigneault et Fred Pellerin, le film recueille le témoignage de cultivateurs amateurs ou professionnels afin de rendre hommage à l’un de nos trésors naturels, tout en proposant une réflexion singulière et positive sur le rapport que le peuple québécois entretient avec son territoire.


Au Ciné-club de Prévost, le 31 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Retour aux sources, un documentaire de Sébastien Francoeur et Andrew Marchand-Boddy. Entre 1975 et 1979, le Cambodge est plongé dans un brutal génocide, Pol Pot et son armée de Khmers Rouges remettent le pays à "L’année zéro". Le Cambodge perd tous ses repères artistiques et culturels, mais trente ans après le génocide, une énergie nouvelle, introduite par les jeunes de la diaspora khmère, redonne un nouveau souffle à une culture brisée. Retour aux sources suit les traces de FONKi, un artiste graffiteur canadien-français d’origine khmère, qui part à la rencontre des précurseurs du Cambodge d’aujourd’hui. Il y retourne pour transmettre sa passion pour l’art de rue aux jeunes cambodgiens en peignant sa plus grande murale réalisée à ce jour. Hanté par le décès récent de son arrière grand-père, FONKi emmène le public au coeur d'une histoire familiale émotionnelle.


Au Ciné-club de Prévost, le 28 avril. Pour plus d’infos, cliquez.