Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 21 août 2019

Feu de forêt d’Antoine Corriveau

Antoine Corriveau est heureux d’annoncer la sortie d’un nouveau mini album intitulé Feu de forêt, disponible partout le 2 novembre via Secret City Records. Urbania Musique dévoile en primeur la chanson-titre du EP, disponible sur les plateformes numériques dès maintenant.

Le nouveau matériel d’Antoine a été enregistré en deux sessions : l’une au chalet de Fanny Bloom à Saint-Adolphe-d’Howard à l’été 2017, et l’autre à Montréal au Studio Grantham à l’automne 2017. Les quatre pièces du mini album Feu de forêt cristallisent les multiples sources d’inspirations de l’auteur-compositeur-interprète. La tendre Feu de forêt est née d’un désir d’écrire sur le sentiment amoureux sans parler de rupture et s’envole grâce à une superposition incongrue et lumineuse d’arrangements. Deux femmes habite les spectacles d’Antoine depuis longtemps, mais une déconstruction de la partition de guitare initiale s’est imposée pour la rendre vivante sur disque. 1982, c’est la belle qui arrive en coup de vent, écrite en vingt-quatre heures sur un piano, un processus plutôt rare pour Corriveau. Et finalement, Mon cœur paré passera partout, le sceau d’une belle amitié, entendu à travers les voix d’Antoine et Fanny Bloom, et dont le texte a été écrit lors d’un atelier d’écriture avec le géant Monsieur Gilles Vigneault à l’hiver 2017.

Antoine Corriveau est un artiste à part entière. Débarqué dans le paysage québécois en 2011, c’est en 2015 qu’il marque l’imaginaire avec l’encensé Les Ombres Longues, pour lequel il rafle, par vote du public, le Prix de la chanson SOCAN avec sa pièce Le nouveau vocabulaire. Cette Chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter paraît en octobre 2016, et récolte, notamment, quatre nominations au Gala de l’ADISQ. Il figure sur la longue liste du Prix Polaris 2017, se retrouve dans les dix finalistes du Prix Félix Leclerc – et remporte le Prix André «Dédé» Fortin pour l’émergence au Gala de la SPACQ, en plus de celui de l’album indie rock de l’année au Gala des GAMIQ 2017. Récemment, Corriveau figurait parmi les cinq nouvelles voix à surveiller dans Le Point (France) : On le compare souvent à Bashung. Il est vrai que leurs voix, leurs écritures, leurs allures ne sont pas tout à fait étrangères. Un album complet est à paraître au courant de l'année 2019 via Secret City Records.

Pour d’autres actualités musicales, cliquez.

Petit Biscuit, le jeune prodige français de la musique électronique

Petit Biscuit, le jeune prodige français de la musique électronique qui s'est fait connaître grâce à son succès planétaire Sunset Lover et son album Presence, paru en novembre 2017, présente deux nouveaux titres pour marquer le coup d'envoi de sa colossale tournée nord-américaine qui l'amène, entre autres, à Montréal. Musicien de formation classique, Petit Biscuit écrit, réalise et mixe lui-même ses compositions, en plus de jouer tous les instruments. Il a développé une technique particulière pour faire parler ses instruments, un langage éthéré qui livre une musique aux accents futuristes. À ce jour, Petit Biscuit cumule plus d'un demi-milliard d'écoutes en continu sur Spotify.

Des deux nouveautés paraissant, l'une est une composition instrumentale intitulée Safe et l'autre Suffer, mettant en vedette la chanteuse suédoise Skott, évoque plutôt le thème de la solitude. Seul sur scène avec ses instruments électroniques et sa guitare, Petit Biscuit a la cote des circuits des festivals internationaux, comme en fait foi cette vidéo tournée à Coachella en avril dernier.

Pour comprendre davantage la croissance exponentielle du succès de Mehdi, alias Petit Biscuit, visionnez ce montage vidéo des moments exaltants captés en tournée mondiale qui se poursuit depuis plus d'un an.

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.