Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 13 février 2019

Les actualités onze fois plus, cliquez.

Pour les autres actualités/cinéma, cliquez.

La chute de l’empire américain à l’international

Nous sommes fiers d’annoncer que La chute de l’empire américain de Denys Arcand a été vendu à travers le monde! En effet, Sony Pictures Classics a acquis les droits de distribution pour les États-Unis, le Mexique,  l'Amérique centrale, l’Argentine, le Chili, le Paraguay, l’Uruguay, le Brésil, la Colombie, le Mexique, le Pérou, l’Équateur, la Bolivie, le Venezuela, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

«Denys Arcand est de retour avec un esprit satirique aussi mordant, perspicace et divertissant que jamais! C’est formidable de pouvoir collaborer à nouveau avec lui et de présenter cette œuvre robuste au public américain», ajoutent Sony Pictures Classics.

«Je suis ravi de revenir chez Sony Pictures Classics et d’être réuni à nouveau avec Michael Barker et Tom Bernard. Ils sont des sommités dans ce domaine. Ils connaissent à la perfection le type de public qui sera touché et interpellé par ce film. Je l’ai créé dans un esprit de liberté totale et ils sont certainement les meilleures personnes pour s’en occuper», a déclaré Denys Arcand.

La chute de l’empire américain sera également distribué par Lemon Tree en Chine, Filmcoopi en Suisse, Russian Report en Russie, Feelgood en Grèce, Wanda Vision en Espagne, Nachschon Films en Israël, Outsider Films au Portugal, Joint Entertainment à Taïwan, Umut Sanat en Turquie et Fox Vision en ex-Yougoslavie. Plusieurs autres territoires sont également en cours de négociations.

Le film met en vedette Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard, Louis Morissette, Maxim Roy, Pierre Curzi, Vincent Leclerc, Patrick Émmanuel Abellard, Florence Longpré et Eddy King, ainsi que Geneviève Schmidt, Paul Doucet, Denis Bouchard, Yan England, David Savard, Rose-Marie Perreault, Alain Goulem, Catherine Paquin-Béchard et la participation amicale de Claude Legault, Éric Bruneau, James Hyndman, Benoit Brière, Gaston Lepage, Laurent Paquin et François Dompierre. La chute de l’empire américain est produit par Denise Robert.

Synopsis

Pierre-Paul, trente-six ans, intellectuel et docteur en philosophie est forcé de travailler comme livreur pour avoir un salaire décent. Un jour, en allant livrer un colis, il tombe sur une scène de vol à mains armées qui tourne mal : deux morts. Il se retrouve devant deux sacs de sport remplis de billets de banques. Pierre-Paul est confronté à un dilemme : repartir les mains vides ou prendre l'argent et fuir?

Ce film de Denys Arcand est une réflexion drôle et touchante comme seul Arcand sait le faire sur la prédominance de l’argent dans nos sociétés quand toutes les autres valeurs semblent s’être écroulées.

«Je fais des films en essayant, à ma façon, d’obéir à la consigne séculaire : tendre un miroir à la vie et au temps. Même dans les coins les plus reculés de notre planète, nous sommes tous des sujets de l’empire américain. Cet empire se meurt et ses convulsions nous touchent brutalement. Ceux qui mettent tous leurs espoirs dans le départ de Trump, oublient qu’après Caligula est venu Néron, et trois siècles d’inexorable désintégration. Nous, au Canada, vivons confortablement sous le parapluie de la «pax americana», mais la pourriture morale de l’empire commence à nous infecter. L’omnipuissance de l’argent en est un des symptômes. Trouverons-nous des antibiotiques assez puissants pour combattre cette gangrène?», Denys Arcand.

Distribué par Les Films Séville, une filiale d’Entertainment One, produit par Cinémaginaire et représenté à l’international par Seville International, La chute de l’empire américain a pris l’affiche partout au Québec dès le jeudi, 28 juin.