Accueil Cette semaine Bientôt Expos/Littérature Les actualités Portraits Cinéma/Guide
Actualités/Organismes culturels/Société nationale des Québécois/Laurentides

Pour le retour au menu des actualités, cliquez.

Votre ville ou votre école est-elle hors la loi?

Sans le savoir, votre école, votre hôtel de ville ou votre SAQ est peut-être hors la loi. Le drapeau représente l’un des plus puissants moyens de communication d’une nation. De tout temps et dans toutes les civilisations, il a été un élément d’identification permettant de reconnaître les siens, d’attirer l’attention, d’identifier une juridiction. Les gens sont sensibles et intéressés à tout ce qui touche leur drapeau, et c’est aussi vrai pour les Québécois. Il faut donc le déployer de manière à faire honneur à son statut de symbole de la nation et de l’État québécois.

L’article 11 du Règlement sur le drapeau (règlement correspondant à la Loi sur le drapeau et les emblèmes) stipule : «Il doit aussi être exempt de déchirure ou de lacération».

Lors de votre prochaine promenade, levez la tête et portez une attention spéciale au sommet du mât qui se trouve peut-être sur votre chemin. Si vous ne désirez pas en aviser directement le propriétaire du drapeau défectueux, vous pouvez communiquer avec la Société nationale des Québécoises et Québécois région des Laurentides (SNQL) qui se chargera d’entrer en contact avec les personnes et organisations concernées, au 450 438-4129. La SNQL est un organisme à but non lucratif dont la mission est de défendre et promouvoir l’identité québécoise, prioritairement sa langue, son histoire, sa culture et son patrimoine.

Les temps sont durs pour les drapeaux, vents violents, verglas, soleil, usure ou vandalisme, la propriété d’un drapeau vient avec la responsabilité qui en incombe, celle de le remplacer périodiquement.