Bientôt Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Mini magazines
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 22 mars 2017

Cinéma quatre fois plus, cliquez.

Ciné-opéra

Idoménée, roi de Crète, sollicite l’aide de Neptune lorsqu’une tempête met en péril son retour au pays après la guerre de Troie. En échange, il devra sacrifier la première personne qu’il rencontre à son arrivée. Une fois à terre, c’est son propre fils Idamante qui le salue… Cet opéra dramatique de Mozart demeure un de ses travaux les plus célèbres en la matière. Le texte ne porte véritablement que s’il est chanté par des artistes de grande stature, ici Matthew Polenzani, Alice Cooper et Nadine Sierra. La production du Français Jean-Pierre Ponnelle s’impose comme la mise en scène de référence dans l’histoire de ce chef-d’œuvre. Idomeneo est un opéra en italien, sous-titré en français, sous la direction musicale de James Levine. Une reprise exceptionnelle du Met de New-York.


Au Cinéma Carrefour du Nord, au Cinéma Saint-Eustache et au Pine, le 25 mars.

Ciné-danse

Pétchorine, un jeune officier, voyage au fil de ses rencontres amoureuses, entouré des majestueuses montagnes du Caucase. Désabusé et désinvolte, il joue avec sa vie et celles des femmes qu’il aime… «Donnez-moi tout, c’est encore trop peu.» Ce héros plus grand que nature est issu du chef d’œuvre de Lermontov, figure majeure de la littérature russe. Pétchorine est-il un véritable héros? Ou est-il un homme comme les autres? Cette nouvelle production signée Youri Possokhov nous entraîne dans un voyage poétique sur pointes, visible uniquement au Bolchoï. Un héros de notre temps, sur une musique de Ilya Demutsky et un livret de Kirill Serebrennikov.


Au Cinéma Carrefour du Nord et au Cinéma Saint-Eustache, le 9 avril.

Ciné-maman

L’odyssée, drame biographique français de Jérôme Salle, avec Lambert Wilson, Audrey Tautou et Pierre Niney. 1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d'aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l'eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l'explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier. En salle, depuis le 3 mars. Notre appréciation : quatre pommes.

Au Cinéma Saint-Eustache, le 29 mars. Pour plus d’infos, cliquez.