Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 17 avril 2019

Jesse Mac Cormack annonce Now, un premier long jeu fort attendu

L’auteur-compositeur-interprète Jesse Mac Cormack annonce la sortie de son nouvel album, Now, disponible partout le 3 mai via Secret City Records. Plus tôt, Les Inrocks en France et le Exclaim! en Amérique du Nord ont dévoilé en primeur le vidéoclip envoûtant du premier extrait No Love Go, qui inclut des danseurs de popping, dont les mouvements reflètent le message de cette chanson abordant la fragilité des relations.

Jesse Mac Cormack a également annoncé de nouvelles dates de tournée à travers l’Amérique du Nord et l’Europe. D'autres dates seront annoncées sous peu.

Mixé par Matt Wiggins (Adele, London Grammar, Lorde, U2) au Royaume-Uni, le nouvel album de Jesse Mac Cormack, Now, est une œuvre d’art-rock passionnée et kaléidoscopique qui agit à la fois comme une fabuleuse introduction et comme la culmination de cinq ans d’évolution méticuleuse. Avec ses trois EP — Music for the Soul (2014), Crush (2015) et After the Glow (2016) — Jesse a reçu des éloges alors qu’il peaufinait sa vision et perfectionnait son style d’écriture somptueux et imperturbable. Alors que ses premières chansons s’inspiraient fortement du folk et du roots-rock (Les Inrocks l’ont décrit comme comme le «nouveau héros de la folk moderne»), celles que l’on retrouve sur Now sont prismatiques et prospectives, rappelant la pop aventureuse de Tame Impala, Talk Talk et Perfume Genius.

Si le disque est un paysage, c’est celui des grands espaces du désert de Mojave, vastes et étranges, selon Jesse, lieux paisibles où se trouvait jadis un océan mouvementé. La vallée de la Mort occupe une place importante dans l’imaginaire de Jesse depuis longtemps, et elle est omniprésente dans de nombreux aspects visuels de Now. Pour certains, les albums sont des déclarations de qui ils sont et de leurs ambitions. Pour d’autres, ce sont des documents immortalisant un moment précis dans le temps avant qu’il ne s’évapore. Now est un peu des deux : une déclaration de principe et un battement d’ailes, des compositions minutieuses et une invitation à se laisser porter par le courant. Si tu réussis à être toi-même, il n’y a rien qui peut t’arrêter, confie Jesse. À trente ans, Jesse Mac Cormack rassemble le monde autour de lui.

La réalisatrice Frédérique Bérubé explique son inspiration pour le vidéoclip de No Love Go : Le popping, c’est une danse dont le principe de base est la contraction et la décontraction des muscles en rythme. Ces contractions musculaires sont marquées par les beats de la toune, agrémentés par une technique de mimes imitant la gestuelle d’un robot. Les paroles de 'No Love Go' décrivent une relation de couple conflictuelle où la séparation est imminente. J’ai décidé de sortir du contexte «street» souvent associé au mouvement hip-hop et de créer des «battles» réelles, à travers une relation de couple conflictuelle dans les pièces de la vie quotidienne.

Magicien du studio cumulant plus de sept millions d’écoutes en continu, Jesse Mac Cormack a été recruté pour rendre hommage à Stevie Ray Vaughan au Festival International de Jazz de Montréal l’an dernier. Son approche a été influencée par diverses collaborations au fil des ans — incluant des tournées aux États-Unis et en Europe avec des artistes, tels que Patrick Watson, The Barr Brothers et Cat Power.

Polyvalent, Jesse a aussi réalisé tous les volumes de l’acclamé "Altogether Unaccompanied" de Helena Deland, le premier opus d’Emilie Kahn, ainsi que des enregistrements de Philippe Brach, Rosie Valland, Betty Bonifassi, Stéphanie St-Jean et plusieurs autres.

Date de spectacle dans nos Laurentides

14 février 2019 - Sainte Thérèse, au Théâtre Lionel-Groulx

Pour d’autres actualités musicales, cliquez.

Les actualités treize fois plus, cliquez.

Jesse Mac Cormack dévoile une nouvelle chanson

L’auteur-compositeur-interprète montréalais Jesse Mac Cormack lancera son nouvel album, Now, le 3 mai via Secret City Records. Aujourd’hui, il dévoile un nouvel extrait de l’album, “Give A Chance” via NPR 'All Songs Considered'. Bob Boilen statue que le compositeur montréalais Jesse Mac Cormack crée une pop psychédélique hypnotique, empreinte de folk, avec intention et précision. Le vidéoclip a aussi été partagé en primeur par NPR Music. Il s’agit du successeur du premier extrait “No Love Go”, qui cumule déjà six cent mille écoutes en continu en seulement quelques semaines.

Rolling Stone France partage également le vidéo en France et nomme Jesse le nouveau prodige ambitieux de la scène art-rock.

Avec la corde comme métaphore, le vidéoclip de “Give A Chance”, réalisé par Frédérique Bérubé, dépeint le parcours universel et les décisions que doivent prendre les individus lorsqu’ils sont confrontés aux épreuves et aux obstacles de la vie. «Mon but premier était de faire une chanson qui puisse avoir le rythme ternaire africain afin de créer une transe en concert», confie Jesse. «Le texte est à propos de la naissance et la mort des relations. De l’abandon nécessaire quand les saisons changent et qu’il est temps d’emprunter de nouveaux chemins. Il n’y a pas de raccourci pour ces choses. Il faut les traverser.»

Les chansons sur Now sont prismatiques et prospectives, rappelant la pop aventureuse de Tame Impala, Talk Talk et Perfume Genius. Mixé par Matt Wiggins (Adele, London Grammar, Lorde, U2) au Royaume-Uni, le nouvel album de Jesse Mac Cormack, Now, est une œuvre d’art-rock passionnée et kaléidoscopique qui agit à la fois comme une fabuleuse introduction et comme la culmination de cinq ans d’évolution méticuleuse. Si le disque est un paysage, c’est celui des grands espaces du désert de Mojave, vastes et étranges, selon Jesse, lieux paisibles où se trouvait jadis un océan mouvementé. La vallée de la Mort occupe une place importante dans l’imaginaire de Jesse depuis longtemps, et elle est omniprésente dans de nombreux aspects visuels de Now.

Polyvalent, Jesse a aussi réalisé tous les volumes de l’acclamé "Altogether Unaccompanied" de Helena Deland, ainsi que le premier opus d’Emilie Kahn et des enregistrements de Philippe Brach, Rosie Valland, Betty Bonifassi, Stéphanie St-Jean et plusieurs autres. Magicien du studio cumulant plus de sept millions d’écoutes en continu, Jesse Mac Cormack a été recruté pour rendre hommage à Muddy Waters, puis Stevie Ray Vaughan au Festival International de Jazz de Montréal en 2017 et 2018. Son approche a été influencée par diverses collaborations au fil des ans — incluant des tournées aux États-Unis et en Europe avec des artistes tels que Patrick Watson, The Barr Brothers et Cat Power.