Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 18 octobre 2017 Dans nos actualités, cette semaine…

Des capsules vidéos avec artistes pour suivre la construction

du Théâtre Gilles-Vigneault

En Scène propose une façon novatrice de suivre l’évolution des travaux de construction de la salle de spectacle de Saint-Jérôme avec la diffusion de six capsules vidéo d’artistes!

À raison d’une capsule par saison, nous proposons aux internautes de suivre l’évolution des travaux à travers les prestations in situ de six artistes singuliers dans six disciplines en arts de la scène. La sixième et dernière capsule sera produite et présentée dans la salle de spectacle enfin parachevée à la fin de l’été 2017.

Avec la complicité des Productions Splash, nous avons eu le plaisir de dévoiler une première capsule tournée le 5 décembre 2015 sur le site du chantier. Les travaux ont débuté ces dernières semaines et les maîtres d’œuvre en sont aux étapes d’excavation, d’ancrage au roc et de fondation. La première capsule vidéo met en vedette la soprano Marie-Josée Lord.

Chanteuse lyrique de renommée internationale, c’est en 2003 que Marie-Josée Lord a débuté sa carrière. Tout en interprétant les classiques (Puccini, Mozart, Chabrier, Leoncavallo), elle a ouvert son répertoire en créant des récitals plus éclectiques visant le grand public sans rien sacrifier à l’essence de l’opéra. Son charisme irrésistible, sa générosité et sa passion pour l’art lyrique font de Marie-Josée Lord une artiste appréciée de tous.

La deuxième capsule vidéo met en vedette la chanson avec l'auteur-compositeur-interprète Richard Séguin.

La troisième capsule vidéo met en vedette la danse avec Peter Trosztmer et Susan Paulson.

La quatrième capsule vidéo met en vedette le cirque avec Alexis Vigneault.

À propos du projet de construction

La salle sera érigée tout près de Place de la Gare, sur un terrain cédé par la Ville de Saint-Jérôme. Avec son concept unique, la salle bénéficiera de stratégies écologiques novatrices et offrira aux spectateurs deux balcons et huit cent soixante-quinze sièges ultra confortables. Rappelons que Diffusion En Scène Rivière-du-Nord est maître d’œuvre du projet et sera le gestionnaire de la salle. Les partenaires du projet sont l’entrepreneur général en construction d’ouvrages d’art et génie civil, Construction dematieu & bard (CDB) inc. et l’équipe d’architecture Atelier TAG | Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium. En Scène bénéficie d’un précieux soutien financier du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Saint-Jérôme.

Un joyau architectural en l’honneur de Gilles Vigneault se dévoile

À moins de trois mois de son ouverture au public, Diffusion En Scène a accueilli les représentants des médias au Théâtre Gilles-Vigneault lors d’une visite de chantier en présence de Manon Asselin, architecte chargée de projet de l'Atelier TAG, de Gaétane Léveillé, directrice générale de Diffusion En Scène et de David Laferrière, directeur général adjoint et directeur de la programmation. Portant le nom de l’un des plus grands ambassadeurs de la chanson de la francophonie, ce nouveau lieu de diffusion pluridisciplinaire est situé à proximité de la Place de la Gare, dans la municipalité de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, et accueillera ses premiers visiteurs les 25 et 26 novembre lors de journées portes ouvertes.

Les travaux ayant débuté en octobre 2015 sont actuellement à l’étape de la finition. Pour le diffuseur de spectacles qui célèbrera ses trente ans d’existence l’an prochain et qui est aussi gestionnaire et propriétaire du Théâtre Gilles-Vigneault, la nouvelle infrastructure occupera une place de choix dans la région en raison de sa qualité supérieure et de son statut de plus grande salle de spectacles des Laurentides. Ce nouveau lieu de diffusion dédié à toutes les disciplines des arts de la scène proposera une véritable expérience pour le public qui profitera de l’accès à une salle à la fine pointe de la technologie et à une programmation élargie de spectacles issus de toutes les disciplines des arts de la scène.

Récipiendaire du prestigieux Prix d’Excellence Canadian Architect 2014 pour la conception du Théâtre Gilles-Vigneault, l’équipe d’architecture Atelier TAG + Jodoin Lamarre Pratte, architectes en consortium, a été mandatée pour la conception et la réalisation du projet. À sa tête, Manon Asselin a entre autres conçu le Pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein du Musée des Beaux-arts de Montréal. La réalisation des travaux quant à elle a été confiée à Construction Demathieu & Bard (CDB) inc.

Conception architecturale

Tout en grâce et en élégance, l’infrastructure magistrale du Théâtre Gilles-Vigneault est iconique en raison de son caractère moderne et audacieux. D’une superficie de 3 540 m2, cette infrastructure prestigieuse est spécifiquement conçue pour répondre aux exigences les plus pointues en matière de diffusion pluridisciplinaire.

«L’exploitation de l’aluminium comme matériau donne au Théâtre Gilles-Vigneault un caractère éthéré et contribue à fondre son architecture dans le paysage en créant des références avec son environnement. L’utilisation du bois dans sa structure célèbre le patrimoine naturel de la région par la mise en valeur de l’imposante forêt des Laurentides, un important matériau identitaire du Québec. Son intégration fort réussie se constate à la vue de l’impressionnant dais de bois qui surplombe le parvis du Théâtre Gilles-Vigneault» souligne  l’architecte du projet Manon Asselin.

Tout en faisant appel à des stratégies écoénergétiques novatrices qui respectent l’approche de développement durable (LEED), le Théâtre Gilles-Vigneault sera également un vecteur central de revitalisation et un lieu de regroupement culturel d’exception. Avec la tenue de spectacles à l’année, le Théâtre Gilles-Vigneault sera un catalyseur économique d’importance en ayant un impact positif sur l’achalandage des commerces et sur la création d’emploi, en plus d’être un attrait touristique incontournable de la région.

Salle de spectacles

Avec huit cent soixante sièges répartis au parterre, à la mezzanine et au balcon, la salle de spectacles offrira une véritable expérience intime aux spectateurs. Munie d’une vaste cage de scène dont l’aire de jeu est de quarante-deux pieds de largeur par quarante pieds de profondeur, la salle de spectacles permettra d’accueillir des productions à grand déploiement allant des comédies musicales, au cirque et à la tenue de concerts symphoniques notamment. L’aménagement du parterre est de forme arrondie et la disposition en quinconce des sièges permet de jouir de meilleurs angles de vision.

Série de capsules des travaux

Illustrant la diversité des arts de la scène, Diffusion En Scène a mis de l’avant une idée originale pour refléter l’évolution des travaux avec la réalisation de capsules vidéos qui se déroulent dans l’environnement du Théâtre Gilles-Vigneault. La sixième et dernière capsule sera tournée en septembre et fera honneur à la discipline de l’humour. Le public est invité à visionner les capsules ci-haut.

À propos de Diffusion En Scène et du Théâtre Gilles-Vigneault

Maître d’œuvre du Théâtre Gilles-Vigneault, Diffusion En Scène est un diffuseur majeur de spectacles professionnels. Implanté à Saint-Jérôme depuis vingt-neuf ans, Diffusion En Scène participe activement au développement culturel de son milieu. La mission première de l’organisme est de promouvoir et de développer les arts de la scène sur le grand territoire de la MRC de la Rivière-du-Nord. C’est ainsi qu’En Scène propose annuellement une programmation singulière de spectacles touchant l’ensemble des disciplines en arts de la scène.

Les coûts de construction du Théâtre Gilles-Vigneault s’élèvent à près de vingt-cinq millions de dollars et le projet est appuyé par les trois paliers de gouvernement. Desjardins est partenaire présentateur de la nouvelle infrastructure.

Coup d’envoi de la vingt-neuvième saison d’En Scène

C’est le samedi 23 septembre que s’amorce la vingt-neuvième saison de spectacles 2017-2018 de Diffusion En Scène. En cette saison inaugurale du Théâtre Gilles-Vigneault, le diffuseur est heureux d’offrir au public une programmation de grande envergure qui réunit toutes les disciplines des arts de la scène avec des spectacles en tous genres aux couleurs d’ici et d’ailleurs. La saison débutera remarquablement en musique avec trois grands de la chanson : Paul Piché (23 septembre), Julien Clerc (27 septembre) et Louis-Jean Cormier (30 septembre) qui offriront des performances marquantes à la salle André-Prévost.

Tout au long de la saison, un éventail de cent cinquante spectacles répartis en neuf séries seront présentés dans trois lieux de diffusion : à la salle Antony-Lessard, à la salle André-Prévost et, dès le 29 novembre, au Théâtre Gilles-Vigneault. Comme premier spectacle présenté dans ce nouveau lieu de diffusion, c’est la figure légendaire Claude Dubois (29 novembre) qui donnera le coup d’envoi de la saison de spectacles dans cet endroit magistral qui deviendra par le fait même la plus grande salle de spectacles des Laurentides.

Pour souligner la saison inaugurale du Théâtre Gilles-Vigneault, Diffusion En Scène tiendra des spectacles signature et accueillera l’Ensemble Caprice, accompagné du Studio de musique ancienne de Montréal, le Ballet Jörgen, la pièce Münchhausen, les machineries de l'imaginaire et le théâtre musical Demain matin, Montréal m’attend. Le public est invité à consulter le site Web de Diffusion En Scène à l’adresse theatregillesvigneault.com pour découvrir l’ensemble de la programmation.

Les actualités trois fois plus, cliquez.

Relocalisation de la billetterie

Diffusion En Scène désire informer le public qu’à compter du mardi, 10 octobre, la billetterie de Diffusion En Scène qui est actuellement située à la Maison de la culture Claude-Henri-Grignon sera relocalisée au Théâtre Gilles-Vigneault, dont l’adresse est le 118, rue de la Gare, dans le centre-ville de Saint-Jérôme.

De plus, en raison des travaux actuellement réalisés sur la place du Curé-Labelle, face à la Maison de la culture Claude-Henri-Grignon, l’entrée pour se rendre à la billetterie est accessible par la rue Saint-Georges dans le stationnement à l’intersection de place du Curé-Labelle.

Pour plus d’infos, cliquez.

Alain, drôlement magique

De retour au Québec après cinq cents représentations données en France, Alain Choquette présentera son spectacle intitulé Drôlement magique, le jeudi, 19 octobre, à vingt heures, à la salle André-Prévost. Il lancera plusieurs défis au public tout en racontant avec une tendre nostalgie comment il est devenu magicien.

Sa complicité avec le public, son humour et son charisme légendaire lui permettent de se distinguer et d'offrir du divertissement de qualité. L'art de la magie n'a maintenant plus de secret pour lui. Grâce à son imagination sans borne, le populaire magicien est en mesure de présenter des numéros qui intriguent, fascinent et qui n'ont pas fini de surprendre. La magie d’Alain Choquette est inventive, pleine de subtilité et irrésistiblement drôle!

Alain Choquette maîtrise parfaitement l'art de l'illusionnisme. À ses débuts, il est l’extraordinaire magicien de l’émission de variétés Ad Lib pendant sept ans. Grâce à son charisme et à sa manière toute personnelle de marier humour et magie, il conquiert rapidement le coeur des Québécois. Il oeuvre maintenant depuis plus de vingt ans dans le milieu artistique. Alain Choquette a également fait carrière aux États-Unis où il a cédé de nombreux tours de magie à David Copperfield qui les présente toujours à Las Vegas. Cette année, Alain parcours le Québec et la France avec son spectacle Drôlement Magique, en plus d’être l’un des juges de l’émission La Magie des Stars animée par Guy Jodoin et diffusée sur TVA.

Date : jeudi, 19 octobre, à vingt heures    Lieu : salle André-Prévost - 535, rue Filion, Saint-Jérôme

Pour plus d’infos, cliquez.

Philippe, ce tisseur de chansons

Auteur-compositeur-interprète encensé par la critique et gagnant d’un Félix au Gala de l’ADISQ en 2014, Philippe B s’applique à fabriquer des chansons pop classiques qui transcendent le temps. L’auteur-compositeur-interprète tisse soigneusement sa toile de chansons riches et uniques, créant ainsi un univers musical distinct qui se démarque de ses pairs, un mélange folk aux sonorités ambiantes intrigantes. Il viendra nous présenter les chansons de son cinquième album solo, La grande nuit vidéo, le vendredi, 20 octobre, à vingt heures, à la salle Antony-Lessard.

Sur cet album paru au mois de mai dernier, Philippe B explore le rapport humain avec la fiction à travers le paradigme du couple. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une présence féminine s’est imposée dès l’écriture des textes. Elle y est incarnée comme un personnage par la voix de Laurence Lafond-Beaulne (Milk & Bone), qui chante en duo avec Philippe B sur trois des chansons.

Philippe B est un pilier de la musique d’auteur au Québec. Suite à la parution de son troisième opus, Variations fantômes (2011), l’artiste, accompagné du Quatuor Molinari et d’un orchestre de chambre, a offert un spectacle envoûtant à guichets fermés au Conservatoire de musique de Montréal, ainsi qu’au Club Soda et à l’Église St-Jean-Baptiste. Entre ces concerts et la composition de son quatrième album, Ornithologie, la nuit, sorti le 22 avril 2014, Philippe B a aussi mis en oeuvre ses talents à bon escient, en assurant la réalisation d’albums pour Groenland, Isabelle Boulay, Les soeurs Boulay et Carl-Éric Hudon.

Date : vendredi, 20 octobre, à vingt heures    Lieu : salle Antony-Lessard - 101, place du Curé-Labelle

Pour plus d’infos, cliquez.

François, cet alchimiste

François Léveillée présentera son spectacle Tout est chimique, le vendredi, 20 octobre, à vingt heures, à la salle André-Prévost. Passionné, touche à tout, tel un alchimiste, François Léveillée a passé sa vie entière à se mesurer au temps, à défier l’espèce humaine, à mater la matière et à affronter les éléments.

Il avait le choix des armes. Auteur, compositeur, interprète, guitariste, metteur en scène, comédien, écrivain et… bricoleur, rien ne lui résistait! Quand on est un artiste, qu’on a quarante ans de métier et qu’on a franchi le cap de la soixantaine, on peut se permettre de réaliser son rêve!

Cette année, toujours désireux de raffiner son art, François Léveillée a fouillé dans l’actualité, décortiqué l’inconscient collectif, analysé les moeurs pour en extraire des effluves qui provoquent d’infimes signaux électriques et déclenchent la libération de clés chimiques que les neurones s’échangent. Il en résulte un spectacle au parfum indélébile d’où le public sort avec le sourire aux lèvres et un sentiment de bien-être contagieux. Bref, Léveillée en humour et en chanson, c’est l’alchimie du bonheur assurée.

Date : vendredi, 20 octobre, à vingt heures    Lieu : salle André-Prévost - 535, rue Filion, Saint-Jérôme

Pour plus d’infos, cliquez.

Charlebois, la voix d’une icône

Fier d’une longue carrière dans la chanson, Robert Charlebois interprétera ses plus grands succès sur la scène de la salle André-Prévost, le samedi, 21 octobre, à vingt heures. Le grand Charlebois nous offre avec ce tout nouveau spectacle des relectures audacieuses de son puissant répertoire, teintées par sa passion pour le son et l’approche des classiques à la Eddie Cochran. Nous le retrouverons sur scène entouré de ses cinq musiciens, au son des pianos, contrebasse, guitares et batterie, dans une ambiance quasi acoustique, mais toujours rock!

De retour d’une triomphale série de concerts à Paris présentée le printemps dernier, heureux de l’hommage que lui a fait le Cirque du Soleil à Trois-Rivières, et indéniablement plus en forme que jamais, Robert Charlebois saura nous surprendre une fois de plus. Sur des airs de rock, de blues et de country. Robert Charlebois, auteur-compositeur, musicien et interprète, est devenu en plus de cinquante ans de carrière une figure essentielle de la chanson, non seulement au Québec, mais dans l’ensemble de la francophonie.

Tout au long de sa carrière, Robert Charlebois a reçu plusieurs prix et distinctions qui témoignent de la reconnaissance de ses pairs et de la qualité de ses milliers de spectacles et de ses vingt et quelques albums : Prix de l’Académie Charles-Cros, Médaille d’or des Olympiades de la chanson, Prix de la Ville de Paris, Médaille de Vermeil de l’Académie française et Prix du Gouverneur Général du Canada pour les arts de la scène. Enfin, en 1993, l’ADISQ lui a décerné son Félix Hommage pour l’ensemble de son oeuvre.

Date : samedi, 21 octobre, à vingt heures    Lieu : salle André-Prévost - 535, rue Filion, Saint-Jérôme

Pour plus d’infos, cliquez.

Le récit de vie d’une femme

La femme qui fuit, c’est le récit de vie de cette femme explosive, une femme volcan, une femme funambule, restée en marge de l’histoire, qui traversa librement le siècle et ses tempêtes. Pour sa petite-fille Anaïs, c’est aussi une adresse, directe et sans fard, à celle qui blessa sa mère à jamais. La pièce La femme qui fuit sera présentée le dimanche, 22 octobre, à quinze heures, à la salle Antony-Lessard.

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Marcel Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants. Pour toujours.

Pour ce passage du livre à la scène, c’est à son amie l’actrice Catherine de Léan qu’a demandé Anaïs Barbeau-Lavalette de lire des extraits de son récit, accompagnée du musicien Bernard Falaise. La femme qui fuit, un livre qui, doit-on le rappeler, a su séduire, depuis sa parution en 2015 aux éditions Marchand de feuilles, tous ceux et celles qui l’ont lu.

Texte : Anaïs Barbeau-Lavalette

Mise en scène : Brigitte Haentjens

Distribution : Anaïs Barbeau-Lavalette, Catherine de Léan, Bernard Falaise

Date : dimanche, 22 octobre, à quinze heures     Lieu : salle Antony-Lessard - 101, place du Curé-Labelle

Pour plus d’infos, cliquez.