Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 15 mai 2019

Gérald Lamoureux, artiste en arts visuels

Démarche artistique

Né en 1951, Gérald Lamoureux entreprend des études en psychologie à l'université de Montréal en 1971. Excepté pour une année où il effectuera des études post doctorales à l'université Cornell aux États-Unis, il fera carrière à l'université de Montréal jusqu'en 2010, en y occupant une grande variété de fonctions dans les secteurs académiques et administratifs

Il y a près de vingt-cinq ans, il a eu la chance de voir la collection d'un grand collectionneur. Il a été absolument fasciné, touché, bousculé par ce qu’il a vu à cette occasion. Ce fut un coup de foudre entre autres pour un ensemble d'œuvres plasticiennes.

Il a été touché au point d'acquérir un petit tableau de Jean-Paul Jérôme. Il passait des heures à l'admirer et partant du principe que si quelqu'un peut le faire, il le peut lui aussi, il a acheté pinceaux, toiles, couleurs d'acryliques et s'y est mis avec passion. Bien que fasciné par les formes nettes et les couleurs pures utilisées par les peintres qui adoptent une approche plasticienne, il a rapidement senti le besoin de créer quelque chose de différent. Tout en conservant une technique plasticienne, il s’est mis à créer des scènes figuratives de forêts, de villes et de personnages fantaisistes et humoristiques. Il s'agit donc d'abstractions figuratives. Il prend souvent plusieurs jours à dessiner sur la toile ce qu'ensuite il peindra, tout en imaginant les coloris qu’il utilisera. Ses compositions sont structurées, géométriques, symétriques, voire même mathématiques. Il a donc recours à un compas, une règle, du ruban à gommer etc., tout en faisant preuve de beaucoup de patience; tout est mis en œuvre afin de créer des formes aux contours les plus précis possibles. Il aime aussi jouer avec la perspective afin de créer plusieurs plans, proposant ainsi une lecture visuelle intéressante. Son corpus actuel, "Fantaisies d'un psy", est alimenté par sa formation et sa pratique de la psychologie. Plusieurs tableaux de cette série s'accrochent d'un côté comme de l’autre.

Parallèlement à ses peintures à l'acrylique, il s’est mis à créer des tableaux à l'huile (et techniques mixtes) de facture abstraite. Ce sont les œuvres de Jean McEwen, par leur composition picturale, l'équilibre chromatique et l'usage de textures, qui l'ont amené à se diriger vers une expression artistique nettement abstraite, en utilisant des techniques mixtes avec prédominance de peinture à l'huile et de textures. En recherche constante, il explore les ressources techniques et matérielles, ainsi que les diverses possibilités chromatiques. Il invente ses propres outils, il sculpte, enlève de la peinture et transforme la surface.

Il aime le défi de l'art abstrait qui l'amène à modifier constamment sa vision de l'œuvre, en explorant la richesse de la couleur et l'équilibre des surfaces. Les plages colorées peintes la plupart du temps sur support de bois grand format et les textures riches caractérisent son travail. Un effet de profondeur est créé par une juxtaposition de couches de peinture et de vernis. Plusieurs couches de peinture et vernis suffisent habituellement à créer l'effet recherché. Parfois, il y a une première couche faite de pigments dissous dans un vernis. Il s'agit de tableaux très colorés et texturés, mais difficiles à photographier à cause des vernis.

Il aime apprendre. Il aime chercher et il ne rate aucune occasion de se perfectionner et se diversifier. Vous pourrez observer sur son site web des mosaïques, des pastels sec et des scènes rupestres.

Pour plus d’infos, cliquez.