Vendredi
Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 15 août 2018

Née pour faire rire

Lise Dion nous revient avec son quatrième spectacle! Cette femme authentique avec un sens de l’autodérision hors du commun est née pour faire rire. Encore une fois, elle aborde la vie quotidienne avec des anecdotes dans lesquelles il est facile de s’identifier. Retrouvez tout simplement Lise… à son meilleur! Dans un tout nouveau spectacle.

Chez Odyscène de Sainte-Thérèse, au Théâtre Lionel-Groulx, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Samedi

Brillamment hilarant

En voici un qui laissera sa marque. Depuis sa sortie de l’École nationale de l’humour, Mehdi Bousaidan ne cesse d’impressionner. Finaliste de l’émission En route vers mon premier gala 2014, il présente deux spectacles solos dans le cadre du Zoofest. À VRAK, il joue le premier rôle dans MED 4. On le voit également à Radio-Canada (Trop, La soirée est encore jeune), ainsi que dans le film de Père en Flic 2.

Pour son premier spectacle, Mehdi montre que son ambition va bien au-delà du rire. Original, cultivé, charismatique, ses qualités lui permettent d’aborder des thèmes réfléchis de manière brillamment hilarante.

Chez Odyscène de Sainte-Thérèse, au Cabaret BMO Sainte-Thérèse, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Symbiose entre musique et émotion

Rencontre entre le mouvement, l'individu et l'attraction. La symbiose entre la musique et l'émotion du moment. Cassiopée Danse, c’est la rencontre de deux passionnées de la danse, Marie-Josée Larouche et Nathalie Lebel, qui ne demandent qu’à vous la faire partager.

À la Place des festivités de Saint-Jérôme, le 17 août. Gratuit. Pour plus d’infos, cliquez.

L’enthousiasme contagieux de Louis-José

Louis-José Houde passe son mois d’août au Patriote! Avec Préfère novembre, Louis-José prend position : oui, il l’avoue, il se qualifie de lent, à contresens de son époque où l’instantanéité est valorisée, justifiant ainsi son affection pour ce mois sous-estimé et mal-aimé. Si ce spectacle fait l’éloge de la lenteur, on y retrouvera aussi un humoriste plus engagé avec néanmoins sa même énergie fascinante et sa verve intelligente, signature de cette bête de scène au style inimitable.

Son enthousiasme contagieux a attiré à ce jour plus d’un million de personnes en salle.

Au Patriote de Sainte-Agathe, dans la salle Percival-Broomfield, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Des années trente à aujourd’hui

Kabaret est une toute nouvelle production mettant en vedette des artistes qui ont fait partie des plus grandes comédies musicales telles : Footloose, Mary Poppins, Hairspray, Demain matin Montréal m’attend, ainsi que de plusieurs émissions et galas télévisuels.

Cette comédie musicale, inspirée des années trente à aujourd’hui, regroupe sur scène quatorze artistes au talent inimitable. Une histoire intrigante, un lieu où tout est possible, des costumes flamboyants, des chorégraphies énergiques alliant amour, humour et sensualité. Laissez-vous transporter par les succès des années Charleston à ceux qui ont inspirés les plus grands films d’aujourd’hui. Vivez l’expérience Kabaret!

Tristan, jeune écrivain à la poésie révolutionnaire, s’installe à Paris dans l’espoir de créer de grands spectacles de cabaret. D’abord engagé comme barman par Boris, maître de cérémonie coloré et propriétaire du célèbre Kabaret, Tristan tombe amoureux de Crystal, la courtisane adulée de tous. La popularité grandissante des autres théâtres du village de Montmartre oblige Boris à produire des numéros encore plus spectaculaires afin d’éviter la faillite.

Tristan devient l’auteur du tout nouveau spectacle et fait la rencontre de Fanny, jeune chanteuse au talent incontestable qui rêve de se tailler une place de choix parmi les plus grandes divas. Succombant aux charmes de Tristan, Fanny se retrouve bien malgré elle dans un triangle amoureux. Qu’adviendra-t-il de l’avenir de ce lieu culte où règne l’amour, le plaisir et le désir? Bienvenue au Kabaret!

Au Théâtre Saint-Sauveur, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Entre l’ironie et la vérité crue

Suite au récent succès de sa tournée Corrompu pour laquelle il a vendu plus de cent vingt-cinq mille billets, Guy Nantel est de retour sur scène avec son nouveau spectacle, Nos droits et libertés. L’humoriste social politique numéro un au Québec mise une fois de plus sur un style d’humour périlleux, alors qu’il vacille entre l’ironie et la vérité crue, amenant le public à réfléchir, mais surtout à rire.

La justesse de ses propos et leur actualité font de Nos droits et libertés un spectacle incontournable qui présente une satire sur les travers de notre société. Dans un monde où nos droits et libertés sont plus souvent qu’autrement sujets à interprétation, Nantel ne pourrait être davantage dans l’ère du temps! Qu’il s’agisse de questions liées à la liberté religieuse, de politique, de souveraineté, de droit à la vérité de la part des élus, d’immigration, de droits sociaux, de liberté d’expression, d’égalité des sexes, du prix à payer pour penser librement en 2018, Nantel remet tout en question. Il provoque, déconstruit les certitudes et dit tout haut ce que plusieurs pensent en silence. Retrouvez le au sommet de sa forme, avec son humour incisif et ironique, alors qu’il s’exprime dans la plus grande liberté!

Au Zénith de Saint-Eustache, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Pierre et Marie… et le démon, comédie romantique

L’œuvre dépeint l’histoire d’un couple conservateur qui, au petit matin d’une fête bien arrosée célébrant la promotion de madame, découvre la présence d’une tierce personne sous la couverture. Dans les rouages de l’alcool, les protagonistes qui vivaient une vie amoureuse plutôt morose, auraient fait une compromettante promesse au séduisant jeune homme…

Les situations cocasses sont tordantes et les personnages sont intelligents, bref un texte tout simplement savoureux!

Pierre et Marie… et le démon, un texte de Michel Marc Bouchard, dans une mise en scène de Philippe Lambert, avec Sophie Bourgeois, Roger La Rue, Marc St-Martin, Caroline Bouchard et Simon C. Lepage.

Au Théâtre Sainte-Adèle, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Quelque chose comme une grande famille

1982. René Lévesque vit une année difficile. Le Québec vit une année difficile. Taux hypothécaires frisant les 20 %, compressions budgétaires dans le secteur public, mise à pied de mille huit cents employés à la GM de Boisbriand…

Trois soeurs et leurs maris vivent eux aussi une année difficile, mais vont tenter ensemble d’y survivre! Claire, l’aînée, infirmière de profession, décide d’héberger sa soeur Dorothée qui vient de quitter son mari. Elle choisit aussi de venir en aide à Gilles, le mari de sa soeur Monique, alors qu’il vient de perdre son emploi à la GM. Avec Marcel, son mari, prof de Cégep qui voue un culte à René Lévesque, tout ce beau monde va tenter de résister à la grisaille et au marasme ambiant en retricotant encore plus solidement le lien qui les unit.

Une histoire de solidarité familiale sur fond de crise politique, sociale et économique… Où l’on peut apprécier toute la complexité des rapports entre membres d’une même famille!

Quelque chose comme une grande famille, un texte de François Archambault, une production du Petit Théâtre du Nord.

Au Centre communautaire de Blainville, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.

Ça, c’est tout

Ça, c’est tout. Nous, l’autre, la vie, cette chose complexe et passionnante qu’est l’être humain et qui, paradoxalement, prend au minimum une vie à comprendre. Avec ce troisième spectacle, André Sauvé poursuit cette exploration de ce que nous sommes. Il se sert de sa plume comme d'une lampe de poche pour en éclairer tous les recoins. Et cette lampe pose sa lumière sur tout ce qu’elle trouve sans se soucier de ce qu’elle éclaire. Quelle place occupons-nous dans l’univers? Comment plier un drap contour? D’où venons-nous? Et d’où viennent les mouches à banane? Comment trouver son chemin dans la vie ou encore un produit chez Jean Coutu? Cette cohabitation, en apparence opposée, entre l’existentiel et le commun, entre le fondamental et le banal, nous fait réaliser que c’est exactement à la jonction des deux que nous nous trouvons.

Que nous sommes faits de l’un et de l’autre, et que les deux ensemble donnent… ÇA.

Au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez. Tout est déjà complet.

Un musicien fascinant et énigmatique

Shawn Phillips, musicien folk-rock, a été très influent dans les années 1960 et 1970. Il a enregistré une quinzaine d'albums en carrière et a travaillé avec les plus grands du domaine musical, dont Eric Clapton, Joni Mitchell, Donovan, les Beatles et plusieurs autres. Considéré comme étant l'un des secrets les mieux gardé de l'industrie musicale, ce guitariste possède un registre vocal de plus de quatre octaves. Shawn Phillips est l'un des musiciens les plus fascinants et énigmatiques produits par les années soixante-dix. Rapidement, il s’est  démarqué en tant que musicien et dès lors ses talents d’auteur compositeur émergeaient, attirant par le fait même l’attention des mélomanes qui devinrent des fans assidus. Fidèle à lui-même, il refuse d’accommoder l’industrie et préserve son style qui oscille entre le folk-rock, jazz, progressif, pop et classique. Sa ténacité lui vaudra un public fidèle qui lui voue un véritable culte, sans jamais atteindre la célébrité qu’il mérite.


Au Tapis rouge de Saint-Jérôme, le 17 août. Pour plus d’infos, cliquez.