Sur nos écrans
Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma plus Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 9 mai 2018 Sur nos écrans québécois

Pierre Lapin, comédie familiale américaine de Will Gluck. Adaptation des célèbres livres jeunesse Pierre Lapin de Beatrix Potter. En salle, depuis le 9 février. L’appréciation de Monique, la cinéphile.

Prendre le large, drame français de Gaël Morel, avec Sandrine Bonnaire, Mouna Fettou, Kamal El Amri, Ilian Bergala, Farida Ouchani et Lubna Azabal. Édith, quarante-cinq ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc… En salle, depuis le 9 février.

Tomb Raider, film américain d’aventures de Roar Uthaug, avec Alicia Vikander, Daniel Wu, Walton Goggins, Dominic West, Alexandre Willaume et Leo Ashizawa. Lara Croft est la fille férocement indépendante d'un aventurier excentrique qui a disparu dans de mystérieuses circonstances alors qu'elle était adolescente. Maintenant âgée de vingt et un ans, elle navigue dans les rues chaotiques de Londres en tant que courrier à vélo. La jeune femme a à peine d'argent pour payer son loyer. Déterminée à forger sa propre voie, elle refuse de prendre les rênes de l'empire mondial de son père. Sept ans après sa mort, Lara décide finalement de résoudre le casse-tête entourant son décès. Elle laisse tout derrière pour partir à la recherche d'une tombe légendaire sur une île mythique, qui se situe probablement au large des côtes du Japon. En salle, depuis le 16 mars. L’appréciation de Monique, la cinéphile.

Tomb Raider

Le brio, drame franco-belge de Yvan Attal, avec Daniel Auteuil, Camélia Jordana, Yasin Houicha, Nozha Khouadra, Nicolas Vaude et Jean-Baptiste Lafarge. Neïla Salah a grandi à Créteil et rêve de devenir avocate. Inscrite à la grande université parisienne d'Assas, elle se confronte dès le premier jour à Pierre Mazard, professeur connu pour ses provocations et ses dérapages. Pour se racheter une conduite, ce dernier accepte de préparer Neïla au prestigieux concours d'éloquence. À la fois cynique et exigeant, Pierre pourrait devenir le mentor dont elle a besoin... Encore faut-il qu'ils parviennent tous les deux à dépasser leurs préjugés. En salle, depuis le 23 mars. L’appréciation de Monique, la cinéphile.

Le brio

Jalouse, comédie française de Stéphane Foenkinos et David Foenkinos, avec Karin Viard, Anne Dorval, Thibault de Montalembert, Bruno Todeschini, Dara Tombroff et Marie-Julie Baup. Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de dix-huit ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d'une femme. En salle, depuis le 30 mars.

Jalouse

La villa, drame français de Robert Guédiguian, avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Jacques Boudet, Anaïs Demoustier et Robinson Stévenin. Dans une calanque près de Marseille, au creux de l'hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C'est le moment pour eux de mesurer ce qu'ils ont conservé de l'idéal qu'il leur a transmis, du monde de fraternité qu'il avait bâti dans ce lieu magique, autour d'un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s'occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions… En salle, depuis le 30 mars.

La villa

La Bolduc, drame biographique québécois de François Bouvier, avec Debbie Lynch-White, Émile Proulx-Cloutier, Rose-Marie Perreault, Bianca Gervais, Mylène Mackay et Yan England. À Montréal, au début du XXe siècle, une mère de famille pauvre et sans éducation réussit à sortir sa famille de la misère en devenant une chanteuse folklorique au succès retentissant. Avec en arrière-plan la crise des années 20-30 et les premiers élans de la lutte pour les droits de la femme, le scénario retrace la vie de Mary Travers Bolduc, sa carrière fulgurante, son mariage difficile et sa relation touchante avec sa fille aînée, Denise, qui jouait du piano sur les disques de sa mère et rêvait de devenir actrice à Hollywood. En salle, depuis le 6 avril. L’appréciation de Monique, la cinéphile.

La Bolduc

La promesse de l’aube, drame biographique français d’Éric Barbier, avec Pierre Niney, Charlotte Gainsbourg, Didier Bourdon, Jean-Pierre Darroussin, Catherine McCormack et Finnegan Oldfield. De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu'à ses exploits d'aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale... Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c'est à Nina, sa mère, qu'il le doit. C'est l'amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie… En salle, depuis le 13 avril.

La promesse de l’aube

La Terre vue du cœur, documentaire québécois de Iolande Cadrin-Rossignol. Depuis plus de vingt ans, Hubert Reeves met toute sa science, tout son poids médiatique, et toute son énergie au service d'une seule cause : la préservation et le renouveau de la biodiversité. Cet engagement est tel qu'il lui a valu d'être nommé récemment premier Président d'honneur de la nouvelle Agence française pour la biodiversité. «La Terre vue du coeur» nous offre une occasion unique de partager son émerveillement sans cesse renouvelé pour la Vie, son engagement pour un avenir plus harmonieux, tout en donnant la juste mesure de la lutte sans merci à mener pour y arriver. En salle, depuis le 13 avril. L’appréciation de Monique, la cinéphile.

La Terre vue du coeur

L’atelier, drame français de Laurent Cantet, avec Marina Foïs, Matthieu Lucci, Florian Beaujean, Mamadou Doumbia, Mélissa Guilbert et Warda Rammach. La Ciotat, été 2016. Antoine a accepté de suivre un atelier d'écriture où quelques jeunes en insertion doivent écrire un roman noir avec l'aide d'Olivia, une romancière connue. Le travail d'écriture va faire resurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis vingt-cinq ans, toute une nostalgie qui n'intéresse pas Antoine. Davantage connecté à l'anxiété du monde actuel, il va s'opposer rapidement au groupe et à Olivia, que la violence du jeune homme va alarmer autant que séduire. En salle, depuis le 13 avril.

L’atelier

L’apparition, drame français de Xavier Giannoli, avec Vincent Lindon, Galatéa Bellugi, Patrick d'Assumçao, Anatole Taubman, Elina Löwensohn et Claude Lévèque. Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de dix-huit ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s'est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n'a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d'une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur ces événements. En salle, depuis le 20 avril.

L’apparition

Une vie violente, drame français de Thierry de Peretti, avec Jean Michelangeli, Henri-Noël Tabary, Cédric Appietto, Marie-Pierre Nouveau, Délia Sepulcre-Nativi et Dominique Colombani. Malgré la menace de mort qui pèse sur sa tête, Stéphane décide de retourner en Corse pour assister à l'enterrement de Christophe, son ami d'enfance et compagnon de lutte, assassiné la veille. C'est l'occasion pour lui de se rappeler les événements qui l'ont vu passer, petit bourgeois cultivé de Bastia, de la délinquance au radicalisme politique et du radicalisme politique à la clandestinité. En salle, depuis le 20 avril.

Une vie violente

Jusqu’à la garde, drame français de Xavier Legrand, avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria, Mathilde Auneveux, Mathieu Saikaly et Florence Janas. Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d'un père qu'elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu'elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n'arrive. En salle, depuis le 27 avril.

Jusqu’à la garde

La Ch’tite famille, comédie française de Dany Boon, avec Dany Boon, Valérie Bonneton, Guy Lecluyse, Line Renaud, Pierre Richard et François Berléand. Valentin D. et Constance Brandt, un couple d'architectes designers en vogue, préparent le vernissage de leur rétrospective au Palais de Tokyo. Mais ce que personne ne sait, c'est que pour s'intégrer au monde du design et du luxe parisien, Valentin a menti sur ses origines prolétaires et ch'tis. Alors, quand sa mère, son frère et sa belle-soeur débarquent par surprise au Palais de Tokyo, le jour du vernissage, la rencontre des deux mondes est fracassante. D'autant plus que Valentin, suite à un accident, va perdre la mémoire et se retrouver vingt ans en arrière, plus ch'ti que jamais! En salle, depuis le 4 mai.

La Ch’tite famille

Le cowboy, drame américain de Chloé Zhao, avec Brady Jandreau, Tim Jandreau, Lilly Jandreau, Cat Clifford, Terri Dawn Pourier et Lane Scott. Le jeune cowboy Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu'après son tragique accident de cheval, les compétitions lui sont désormais interdites. De retour chez lui, Brady doit trouver une nouvelle raison de vivre, à présent qu'il ne peut plus s'adonner à l'équitation et la compétition qui donnaient tout son sens à sa vie. Dans ses efforts pour reprendre en main son destin, Brady se lance à la recherche d'une nouvelle identité et tente de définir ce qu'implique être un homme au coeur de l'Amérique. En salle, depuis le 4 mai.

Le cowboy

Après la guerre, drame français et italien d’Annarita Zambrano, avec Giuseppe Battiston, Barbora Bobulova, Charlotte Cétaire, Marilyne Canto, Jean-Marc Barr et Fabrizio Ferracane. Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L'assassinat d'un juge ouvre des vieilles blessures politiques entre l'Italie et la France. Marco, ex-militant d'extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis vingt ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d'avoir commandité l'attentat. Le gouvernement italien demande son extradition. Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de seize ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées. En salle, depuis le 4 mai.

Après la guerre

Revenge, suspense français de Coralie Fargeat, avec Matilda Anna Ingrid Lutz, Kevin Janssens, Vincent Colombe et Guillaume Bouchède. Quand un millionnaire amène sa maîtresse sexy à son voyage de chasse annuel avec ses copains, les choses deviennent incontrôlables, et bientôt les hommes deviennent les proies. En salle, le 11 mai.

Revenge