Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!

Les Éditions Pommamour. Tous droits réservés. 2012

Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts, la culture et le tourisme dans nos Laurentides

Pour trois fois plus de cinéma, cliquez!

Pour cinq fois plus de films à l’affiche, cliquez!

Rogue One : Une histoire de Star Wars, film américain de science-fiction de Gareth Edwards, avec Felicity Jones, Mads Mikkelsen et Alan Tudyk. Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off racontera comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l'Étoile Noire. En salle, depuis le 16 décembre. Notre appréciation : quatre pommes.

Manchester by the sea, drame psychologique américain de Kenneth Lonergan, avec Casey Affleck, Lucas Hedges, Michelle Williams, Kyle Chandler, Gretchen Mol et C.J. Wilson. Homme à tout faire qui semble s'accommoder de sa vie solitaire, Lee est dépêché au chevet de son frère au coeur fragile. Il arrive en retard, devant annoncer la triste nouvelle de son décès à son neveu Patrick. N'ayant pas le choix de demeurer dans ce lieu qui lui rappelle de mauvais souvenirs, Lee désenchante en apprenant qu'il est le gardien officiel de Patrick. L'homme divorcé n'est pas intéressé par ces nouvelles responsabilités et l'adolescent ne veut surtout pas déménager. En passant du temps ensemble, ils finiront par mieux s'apprécier et jouer un rôle positif dans leur existence respective. En salle, depuis le 9 décembre. Notre appréciation : quatre pommes.

L’espace qui nous sépare, film américain d’aventures de Peter Chelsom, avec Britt Robertson, Asa Butterfield et Carla Gugino. Gardner a été élevé sur la planète Mars en secret, auprès d'une équipe de scientifiques, après la mort de sa mère astronaute. Devenu adolescent, il voyage avec une jeune femme à travers les États-Unis, en quête d'un père qu'il n'a jamais connu. En salle, depuis le 3 février. Notre appréciation : quatre pommes.