Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!

Les Éditions Pommamour. Tous droits réservés. 2012

Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts, la culture et le tourisme dans nos Laurentides Dans nos actualités, cette semaine…

Pour dix-sept fois plus d’actualités, cliquez.

Fin de trois chantiers majeurs à Saint-Jérôme

La Ville de Saint-Jérôme a mis fin à trois chantiers majeurs dans son centre-ville. La Place du Curé-Labelle (autrefois nommée le «parc Labelle») a été complètement restaurée, la Place des Festivités a vu le jour devant le futur Théâtre Gilles-Vigneault et le stationnement P9 (près de la Place de la gare) a été entièrement réaménagé.

«Saint-Jérôme se positionne de plus en plus comme une destination par excellence et une cité régionale prospère. Nous sommes extrêmement fiers de ces trois chantiers complétés. Nous avions une vision et maintenant, nous commençons à voir les résultats concrets. Tranquillement, le Quartier des arts et du savoir prend vie. Et ce n’est que le début! Nous tenons à remercier les citoyens pour leur compréhension durant les travaux» a déclaré le maire de Saint-Jérôme, M. Stéphane Maher.

«Avec la revitalisation de ces espaces publics et la construction de nouvelles infrastructures, on assiste à une transformation complète du centre-ville de Saint-Jérôme. Nous souhaitons créer un milieu de vie qui saura attirer de nouveaux résidents au centre-ville et dynamiser l’offre commerciale. Pour ce faire, d’autres projets sont prévus dans l’année à venir, dont les jardins urbains et la restauration de la promenade riveraine le long de la rivière du nord» a mentionné M. Benoît Delage, conseiller municipal.

La Place du Curé-Labelle

Ce square de style victorien, le plus ancien des parcs de la ville, a initialement été aménagé au début des années 1900, après la démolition de la première église de Saint-Jérôme, remplacée par la cathédrale. Depuis cette date, le site n’a pas subi de transformation majeure et a conservé de façon générale son aspect historique. Il s’agit d’ailleurs possiblement de l’unique square de style victorien sur le territoire des Laurentides. Or, avec le temps, les aménagements du parc ont vieilli et se sont dégradés, d’où l’initiative de la Ville de procéder à une restauration complète du parc.

Faits saillants et nouveautés

- Mise en valeur de la statue du curé Labelle (datant de 1924 et sculptée par Alfred Laliberté) grâce à un éclairage amélioré;

- Installation d’une œuvre sculpturale métallique illuminée de l’intérieur évoquant la première église de Saint-Jérôme, qui occupait le site avant la création du parc, soit en 1839;

- Remplacement et élargissement de tous les sentiers en asphalte par des trottoirs en pavés de béton;

- Réinstallation de trente-six bancs en bois;

- Plantation de vingt et un nouveaux arbres;

- Installation de bordures de granite noir en périphérie du parc et de nouveaux escaliers (le site est accessible aux personnes à mobilité réduite);

- Déménagement de l’ancien cénotaphe (monument aux Anciens combattants) vers la rue du Souvenir et ajout d’un nouveau monument sur la rue du Palais à l’arrière de la cathédrale (en collaboration avec la Légion royale canadienne);

- Installation d’une fontaine à boire.

La Place des Festivités

Ce vaste espace public, situé dans l’axe de la rue de la Gare, mettra en valeur le majestueux Théâtre Gilles-Vigneault, présentement en construction et dont l’ouverture est prévue pour l’automne 2017. La Place des Festivités sera l’endroit par excellence pour l’organisation d’activités culturelles en plein air et de divers événements publics, ou simplement pour se détendre.

Faits saillants et nouveautés

- Place publique de plus de quatre mille mètres carrés et pavée;

- Plusieurs îlots de plantation avec des arbres (quarante), des graminées et des vivaces (neuf mille);

- Des colonnes lumineuses pour éclairer les lieux, dont certaines sont munies d’une caméra, d’un projecteur lumineux et d’un projecteur vidéo;

- Mobilier urbain contemporain incluant une trentaine de bancs publics, des poubelles et des bacs de recyclage;

- Une fontaine à boire;

- Des supports à vélos.

Le stationnement de la Place de la Gare (P9)

Le stationnement de la Place de la Gare, en chantier depuis l’été, a été complètement aménagé afin de mieux desservir le centre-ville et, éventuellement, la future salle de spectacles.

Faits saillants et nouveautés

- Plus de cinq cents places de stationnement, dont huit cases avec borne de recharge pour les véhicules électriques;

- Superficie de plus de dix-huit mille mètres carrés;

- Plantation de soixante-six arbres et de deux mille arbustes et vivaces;

- Des lampadaires pour un éclairage sécuritaire de la zone de stationnement;

- Des panneaux numériques affichant le nombre de places de stationnement disponibles (à venir en 2017);

- Une allée centrale piétonnière bordée d’arbres et pavée avec un motif rappelant des rails de chemin de fer;

- Parcours du parc linéaire Le P’tit-train-du-Nord plus sécuritaire grâce à l’aménagement d’un trottoir en bordure de la piste cyclable.

La conception de ces espaces publics a été réalisée par le personnel du Service de l’ingénierie et du Service de l’urbanisme et du développement durable, en collaboration avec diverses firmes professionnelles en architecture de paysage et en ingénierie.