Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Mini magazines
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 26 avril 2017 Sur nos écrans en mai

Emily Dickinson : L’histoire d’une passion, drame biographique britannique et belge de Terence Davies, avec Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Duncan Duff, Keith Carradine, Jodhi May et Joanna Bacon. Nouvelle-Angleterre, XIXè siècle. Dans son pensionnat de jeunes filles de bonne famille, la jeune Emily Dickinson ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. Son père se voit contraint de la ramener au domicile familial, pour le plus grand bonheur de sa soeur Vinnie et de son frère Austin. Passionnée de poésie, Emily écrit nuit et jour dans l'espoir d'être publiée. Les années passent, Emily poursuit sa recherche de la quintessence poétique. La rencontre avec une jeune mondaine indépendante et réfractaire aux conventions sociales ravive sa rébellion. Dès lors, elle n'hésite plus à s'opposer à quiconque voudrait lui dicter sa conduite. Personnage mystérieux devenu mythique, Emily Dickinson est considérée comme l'un des plus grands poètes américains. En salle, le 5 mai.

Patients, drame français de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune, Franck Falise et Yannick Renier. Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble, ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se narguer, s'engueuler, se séduire, mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d'éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul. En salle, le 5 mai.

Moi, Daniel Blake, drame britannique, français et belge de Ken Loach, avec Dave Johnson, Dave Johns, Hayley Squires, Sharon Percy, Briana Shann et Dylan McKiernan. Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de cinquante-neuf ans, est contraint de faire appel à l'aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au «job center», Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à quatre cent cinquante km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d'accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d'aujourd'hui, Daniel et Katie vont tenter de s'entraider… En salle, le 5 mai.

Bon Cop, Bad Cop 2, film québécois d’action d’Alain Desrochers, avec Patrick Huard, Colm Feore, Marc Beaupré, Lucie Laurier, Mariana Mazza, Sarah-Jeanne Labrosse, Erik Knudsen et Noam Jenkins. Bouchard et Ward seront à nouveau forcés de faire équipe. Cette fois, l'enquêteur québécois se retrouvera sous les ordres de Ward, maintenant officier de la Gendarmerie royale du Canada. Le disparate tandem aura la mission de démanteler un réseau de vols de voitures, derrière lequel se cache une opération de très, très grande envergure. Au fil de leurs aventures, Bouchard et Ward découvriront que les ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Ils réaliseront aussi que les années passent et que certaines choses changent, mais d'autres, pas du tout. En salle, le 12 mai.

Primaire, comédie dramatique française de Hélène Angel, avec Sara Forestier, Vincent Elbaz, Albert Cousi, Ghillas Bendjoudi, Patrick d'Assumçao et Olivia Côte. Florence est une professeure des écoles dévouée à ses élèves. Quand elle rencontre le petit Sacha, un enfant en difficulté, elle va tout faire pour le sauver, quitte à délaisser sa vie de mère, de femme et même remettre en cause sa vocation. Florence va réaliser peu à peu qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre… En salle, le 12 mai.

Le roi Arthur : La légende d’Excalibur, film américain, britannique et australien de Guy Ritchie, avec Charlie Hunnam, Hermione Corfield, Katie McGrath, Annabelle Wallis, Jude Law et Astrid Bergès-Frisbey. Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend - jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui dérobé sa couronne et assassiné ses parents - et, enfin, accéder au trône… En salle, le 12 mai.

Absolument tout, drame romantique américain de Stella Meghie, avec Amandla Stenberg, Nick Robinson, Anika Noni Rose, Ana de la Reguera, Taylor Hickson et Danube R. Hermosillo. Une adolescente qui a vécu à l'écart du monde parce qu'elle est allergique à tout, tombe amoureuse du garçon qui déménage la maison voisine de la sienne. En salle, le 19 mai.

Appelez-moi Ray, comédie dramatique américaine de Gaby Dellal, avec Naomi Watts, Elle Fanning, Susan Sarandon, Tate Donovan, Maria Dizzia, Sam Trammell et Linda Emond. L'histoire d'une adolescente voulant devenir un homme, de sa mère et de sa grand-mère. En salle, le 19 mai.

Cigarettes et chocolat chaud, comédie française de Sophie Reine, avec Gustave Kervern, Camille Cottin, Héloïse Dugas, Fanie Zanini, Thomas Guy et Franck Gastambide. Denis Patar est un père aimant, mais débordé, qui se débat seul avec l'éducation de ses filles, Janis, treize ans, et Mercredi, neuf ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir, Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l'école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un «stage de parentalité». Désormais, les Patar vont devoir rentrer dans le rang? En salle, le 26 mai.

Cigarettes et chocolat chaud

Pirates des Caraïbes : Les morts ne racontent pas d'histoires, film américain d’aventures de Espen Sandberg et Joachim Rønning, avec Johnny Depp, Kaya Scodelario, Orlando Bloom, Javier Bardem, Kevin McNally, Brenton Thwaites, Geoffrey Rush, David Wenham et Golshifteh Farahani. Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d'échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans. En salle, le 26 mai.

Pirates des Caraïbes : Les morts ne racontent pas d'histoires