Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma à venir Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 19 juillet 2017 Sur nos écrans en juillet

Paris pieds nus, comédie française et belge de Dominique Abel et Fiona Gordon, avec Fiona Gordon, Dominique Abel, Emmanuelle Riva, Pierre Richard, David Palatino et Frédéric Meert. Fiona, bibliothécaire canadienne, débarque à Paris pour venir en aide à sa vieille tante en détresse. Mais Fiona se perd et tante Martha a disparu. C'est le début d'une course-poursuite dans Paris à laquelle s'invite Dom, SDF égoïste, aussi séducteur que collant. En salle, le 7 juillet.

De père en flic 2, comédie québécoise d’Émile Gaudreault, avec Michel Côté, Louis-José Houde, Karine Vanasse, Patrice Robitaille, Julie Le Breton, Hélène Bourgeois-Leclerc, Sonia Vachon, Yves Jacques, Diane Lavallée, Mariana Mazza, Mathieu Quesnel, Mehdi Bousaidan et Sylvie Potvin. Quelques années après avoir infiltré une thérapie pour les pères et les fils, la relation entre le commandant Jacques Laroche et son fils Marc est passée de très tendue à pas mal tendue. Marc est en couple avec Alice, mais ça chancèle. Jacques vit un spectaculaire refus de vieillir. Ils essaient sans succès de se rapprocher de Martin Germain, le lieutenant du chef de la mafia. Une chance inouïe se présente à eux quand Martin Germain et sa conjointe s'inscrivent à une thérapie de couples en forêt. Marc, Alice et Jacques infiltrent la thérapie tout en y participant. Ils vont essayer de faire parler le criminel. En salle, le 14 juillet.

La guerre de la planète des singes, film américain d’aventures de Matt Reeves, avec Woody Harrelson, Judy Greer, Andy Serkis, Steve Zahn, Ty Olsson et Max Lloyd-Jones. Les Singes et César sont sauvagement attaqués par une armée humaine. A la tête de celle-ci, un colonel impitoyable qui prône leur destruction. Déchiré entre ses instincts les plus sombres et sa volonté de protéger les siens, César construit sa vengeance. Le duel entre les deux leaders déterminera le destin de chaque espèce et l’avenir de la planète. En salle, le 14 juillet.

Dunkerque, drame historique britannique, français et allemand de Christopher Nolan, avec Tom Hardy, Cillian Murphy, Kenneth Branagh, James D'Arcy, Harry Styles et Aneurin Barnard. Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940. En salle, le 21 juillet.

Valérian et la cité des mille planètes, film français de science-fiction de Luc Besson, avec Ethan Hawke, Cara Delevingne, Clive Owen, Dane DeHaan, Rihanna, Rutger Hauer et Mathieu Kassovitz. Valérian et Laureline sont des agents spatio-temporels du gouvernement des territoires humains, chargés de maintenir l'ordre dans l'univers. Valérian ambitionne depuis longtemps de dépasser le stade des simples relations professionnelles qui le lient à sa partenaire. Mais sa réputation de séducteur se heurte aux valeurs un peu «traditionnelles» de Laureline qui va continuellement repousser ses avances. Sous la direction de leur Commandant, Valérian et Laureline embarquent pour une mission sur l'incroyable cité intergalactique Alpha, une mégalopole en perpétuelle expansion constituée de milliers d'espèces différentes, issues des quatre coins de l'univers. Les dix-sept millions d'habitants d'Alpha se sont organisés au fil du temps, unissant leurs talents, leur technologie et leurs ressources pour le bien de tous. Malheureusement, sur Alpha, tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs. En réalité, des forces invisibles sont à l'oeuvre et mettent notre espèce en grand danger. En salle, le 21 juillet.

Venise sous la neige, comédie française de Elliott Covrigaru, avec Élodie Fontan, Olivier Sitruk, Juliette Arnaud, Arthur Jugnot, Andrée Damant et Franck de la Personne. Christophe, un dramaturge incompris, tente désespérément de financer sa nouvelle pièce que doit interpréter Patricia, sa compagne. Il cherche de l'aide auprès d'un ancien camarade sur le point de se marier, qui invite le couple à passer un week-end à la campagne. Mais Patricia, en froid avec Christophe, ne prononce pas un mot devant les futurs époux pour lesquels elle n'éprouve aucune sympathie. Son mutisme persuade ses hôtes un peu naïfs qu'elle est en réalité étrangère. Trop contente d'embarrasser Christophe, Patricia décide de jouer le jeu et s'invente une langue et un pays, la Chouvénie. Le couple y croit dur comme fer, ce qui donne au quiproquo des proportions de plus en plus délirantes. En salle, le 28 juillet.

Venise sous la neige