Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!

Les Éditions Pommamour. Tous droits réservés. 2012

Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts, la culture et le tourisme dans nos Laurentides Dans nos actualités, cette semaine…

Pour vingt et une fois plus d’actualités, cliquez.

Inspirer aux aurores d’Antoine Mainville

C'est au Lac-des-Écorces, petit village en bordure de Mont-Laurier, qu'Antoine Mainville rencontre la musique aux aurores de sa vie, qui insuffle en lui la force discrète et la poésie dont est empreint son style folk très personnel, qu'on a qualifié de "cinématographique".

Maintenant installé à Montréal, il s'emploie à préserver précieusement son enracinement dans cette nature intérieure, source et refuge, qui nourrit ses phrases, ses mélodies et ses émotions. Des phrases aux images fluides, des mélodies prêtes à s'envoler, des émotions d'une profondeur sans artifice, comme en témoigne Sous ton foulard d'hiver, le premier extrait de son nouveau mini-album de cinq chansons.

Cette intériorité mêlée de détermination a fait alliance avec le brio du réalisateur Nicolas Petrowski (Marie-Ève Janvier/Jean-François Breau, Zachary Richard, Florence K.), pour mettre au monde son deuxième mini-album, Inspirer aux aurores, résultat du travail d'une équipe musicale habilement choisie : à la batterie, Robbie Kuster, et à la basse, Mishka Stein, que le grand public a appris à connaître aux côtés de Patrick Watson. Au piano, le virtuose montréalais Dan Thouin.  À la guitare, Nicolas Basque (Plants & Animals, Alex Nevsky, Marie-Pierre Arthur); aux cordes, un quatuor aux archets exercés constitué de François Pilon et Mélanie Bélair (violons), ainsi que Ligia Paquin (alto) et Sheila Hannigan (violoncelle). Les arrangements portent la signature de Boris Petrowski et le mixage d'Inspirer aux aurores a été confié à Warren Spicer (Plants & Animals, Katie Moore, Laurence Hélie).  

"Nous nous sommes entendus sur le choix des musiciens, Antoine nous a refilé les partitions, puis on a décidé de tout enregistrer en direct en deux jours. La magie a opéré!", explique le réalisateur Nicolas Petrowski.

De cette approche se dégage une fébrilité, où l'instinct et l'émotion du moment sont mis de l'avant. L'objectif étant de recréer la magie des albums live des bonnes vieilles années, tout en offrant un folk actuel et dans des conditions sonores optimales.

Antoine Mainville en spectacles-lancements

Le 3 février, au Centre collégial de Mont-Laurier, bloc E, à vingt heures - gratuit, et le 9 février, au Lion d'Or de Montréal, à vingt heures - quinze dollars (15$), incluant l'album, (en première partie : Fred Labrie).

Distinctions

En 2015 et 2016, Antoine Mainville prend d'assaut le circuit des concours et se taille une place de choix parmi les suivants :

- premier prix dans la catégorie auteur-compositeur-interprète du Festival de la Chanson des Laurentides, d'où il repart également avec le prix Jean Lapalme.

- premier prix du concours La Boîte à Chansons de L'Assomption.

- Prix de la chanson primée remise par la SOCAN (Festival le Tremplin de Dégelis).

- Prix Coup de coeur de la SODAM et Prix Coup de cœur de l'Arrondissement d'Anjou au concours MusiQualité de Mascouche.

- Prix Coup de coeur et deuxième prix de Chante en Français.

- Première position du palmarès Étoile montante Ford.

Pour plus d’infos, cliquez.

05 Dans ton nid blanc.mp3

Le premier extrait de son nouveau mini-album est offert gratuitement sur le site Bandcamp de l'artiste jusqu'au 9 février.