Accueil Cette semaine Cinéma Cinéma plus Musique Théâtre Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 18 avril 2018 Dans nos actualités, cette semaine…

Les Grands Prix de la culture des Laurentides 2017  

Le Conseil de la culture des Laurentides (CCL) a tenu ses vingt-huitièmes Grands Prix de la culture des Laurentides, le 9 novembre dernier, à Saint-Jérôme. Cet événement annuel célèbre le talent et l'engagement dans tous les domaines artistiques et culturels des Laurentides. Cette année, le milieu des arts de la scène était à l'honneur.

Devant une salle comble de nombreux artistes, représentants du milieu, élus et dignitaires, plus de dix mille dollars (10 000$) en prix et en bourses ont été remis.

Des lauréats des quatre coins de la région

Un nouveau prix était remis cette année à une institution d'enseignement, le prix Art-Éducation, remis en partenariat avec les Caisses Desjardins des Laurentides. L'école qui s'est vu décerner le prix est la Polyvalente Saint-Joseph de Mont-Laurier, pour réaliser, depuis sept ans, un projet phare qui influence positivement de nombreux adolescents et enfants et qui rallie plusieurs intervenants de l'équipe-école et de la communauté. Le lauréat a reçu une œuvre d'art de l'artiste Suzanne FerlandL de Sainte-Thérèse, intitulée Sans mots dire.

Le prix Jeune relève, remis en partenariat avec les Carrefours Jeunesse Emploi de la région des Laurentides, a été attribué à l'interprète et chorégraphe en danse de Mont-Laurier, Jessica Viau, pour souligner son audace et la profondeur de sa démarche, ainsi que pour avoir brillamment réalisé un projet de médiation culturelle, Écho d'un mot. Ce prix est assorti d'une bourse de cinq cent dollars (500$).

Le prix Passion, remis en partenariat avec les députés du caucus de l'opposition officielle de la région des Laurentides, les députés du caucus de la deuxième opposition de la région des Laurentides et le député d'Argenteuil, a été attribué à Caroline Dusseault de Sainte-Adèle, fondatrice du Festival Tournant (danse). Sa réussite à mobiliser plusieurs partenaires de sa communauté et de sa discipline artistique a été soulignée, ainsi que la programmation diversifiée dès la première édition. Mme Dusseault a reçu une bourse de cinq cent dollars (500$).

Le prix Art-Affaires, attribué en partenariat avec Héritage Culture Laurentides, a été accordé au Centre de rénovation Lortie et Martin de Sainte-Agathe-des-Monts, pour souligner son soutien auprès d'acteurs du milieu culturel depuis près de trente-cinq ans, et ce, de façon significative, continue et sous différentes formes d'engagements. L'œuvre intitulée Chutes de nuit/Night falls,  réalisée par l'artiste Marie-Ève Martel de Blainville, a été remise à l'entreprise récipiendaire.

Le prix Municipalité, a été attribué à la Municipalité de Saint-Placide, pour avoir fait preuve de vision et de cohérence dans son approche de développement culturel en soutenant la Société Arts et Culture de Saint-Placide et en valorisant son patrimoine à travers d'importants investissements. Une œuvre intitulée Ajour de l'artiste Jessica Peters de Brownsburg-Chatham a été remise à la Municipalité.

Le prix Ambassadeur, attribué en partenariat avec la Société nationale des Québécoises et Québécois de la région des Laurentides, a été remis au Théâtre le Patriote pour souligner la qualité de sa programmation, ses efforts de développement, ses partenariats diversifiés et pour marquer cinquante ans à tenir le flambeau de la chanson au Québec. Ce prix est assorti d'une bourse de cinq cents dollars (500$).

Le prix Excellence, accompagné d'une bourse de mille dollars (1000$), a été accordé à Michel Robichaud de Sainte-Adèle pour la qualité poétique de ses textes et pour souligner le rayonnement de sa carrière en pleine ascension dont témoignent les reconnaissances obtenues au cours des dernières années. Ce prix est remis en partenariat avec Télé-Québec Outaouais-Laurentides. Télé-Québec a également produit pour l'occasion une capsule vidéo exclusive sur Michel Robichaud, capsule qui est disponible sur le site Web de La Fabrique culturelle.

Le prix du CALQ - Créateur ou créatrice de l’année dans les Laurentides

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a décerné le prix Créateur de l'année dans les Laurentides à l'écrivain Jean-François Beauchemin de Sainte-Anne-des-Lacs. Ce prix, assorti d'un montant de cinq mille dollars (5 000$), lui a été remis pour souligner son parcours exemplaire et inspirant, indissociable de sa région qu'il fait rayonner à travers ses livres. Ses œuvres, d'une grande qualité littéraire, interrogent l'âme humaine avec émotion, faisant preuve d'une écriture maîtrisée.

Le Conseil de la culture des Laurentides

Depuis 1978, le CCL contribue à forger l'identité culturelle de notre région. Il rassemble, conseille et accompagne tous ceux qui participent à l'essor des arts et de la culture dans les Laurentides. Par ses nombreuses activités, le CCL consolide notre développement culturel au bénéfice de la qualité de vie de l'ensemble des citoyens.

Avec ses Grands Prix de la culture, le CCL poursuit sa mission entamée depuis plus de trente-cinq ans pour reconnaître et valoriser le travail des artistes, des organismes, des entreprises et des intervenants culturels de notre région. Depuis la première édition des Grands Prix, c'est près de deux cent vingt-cinq récipiendaires qui ont été honorés.

De gauche à droite : Monique Richard, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides, les lauréats de la polyvalente Saint-Joseph : Louis-Jean Pelletier, Normand Daviault, Mélanie Lucas, Kelly-Ann Crépeau et Mélissa Clermont, et Sylvain Pagé, député de Labelle et Dominique Laurin, adjointe à la direction générale, communication et vie associative pour les Caisses Desjardins des Laurentides.

Prix Art-Éducation

De gauche à droite : Anne-Marie Larochelle, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides, la lauréate Jessica Viau et Claude Grenier, directeur du Carrefour Jeunesse-Emploi de Mirabel

De gauche à droite : Mélanie Séguin, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides, Sylvain Pagé, député de Labelle, Cassandre Lescarbeau représentante de la lauréate, Marie-Josée Lapierre, attachée politique du député d'Argenteuil, Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme et représentant pour l'opposition officielle responsable de la région des Laurentides, Julie Chapdelaine, attachée politique du député de Deux-Montagnes et porte-parole du deuxième groupe d'opposition responsable de la région des Laurentides

Prix Passion

De gauche à droite : La lauréate, Catherine Lortie du Centre de rénovation Lortie et Martin. et Johanne Martel, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides

Prix Art-Affaires

De gauche à droite : Richard Labonté, maire de Saint-Placide, les administratrices de la Société Arts et culture de Saint-Placide et JoAnne Turnbull, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides

Prix Municipalité

Les actualités dix-huit fois plus, cliquez.

De gauche à droite : Gilles Broué, président de la Société nationale des Québécoises et Québécois de la région des Laurentides, Alexandre Gélinas, directeur de Sainte-Agathe-des-Arts (Théâtre le Patriote) et Manon Lefebvre, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides

Prix Ambassadeur

De gauche à droite : Gisèle Henniges, administratrice au Conseil de la culture des Laurentides, le lauréat Michel Robichaud et Denis Lamarre, agent de M. Robichaud

Prix Excellence

De gauche à droite : Véronique Fontaine, directrice du soutien aux organismes de création et de production au Conseil des arts et des lettres du Québec, le lauréat Jean-François Beauchemin et Alexandre Gélinas, président du Conseil de la culture des Laurentides

Prix du CALQ

Jean-François Beauchemin, créateur de l'année dans les Laurentides

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de décerner le Prix du CALQ - Créateur de l'année dans les Laurentides à Jean-François Beauchemin. Ce prix, assorti d'un montant de cinq mille dollars (5 000$), lui a été remis par Véronique Fontaine, directrice du soutien aux organismes de création et de production du CALQ, lors des Grands Prix de la culture des Laurentides. Cette soirée, organisée par le Conseil de la culture des Laurentides, célèbre le talent et l'engagement artistiques par la remise de huit prix et bourses totalisant plus dix mille dollars (10 000$).

"Les membres du comité de sélection du CALQ ont eu un véritable coup de cœur pour le travail de Jean-François Beauchemin, un écrivain au parcours exemplaire et inspirant, indissociable de sa région qu'il fait rayonner à travers ses livres. Ses œuvres, d'une grande qualité littéraire,  interrogent l'âme humaine avec émotion, d'une écriture maîtrisée et savoureuse", a mentionné Véronique Fontaine.

Biographie de Jean-François Beauchemin

Jean-François Beauchemin est un romancier et poète qui propose une œuvre pensive, lucide, imprégnée d'une poésie toujours ancrée dans le réel. Auteur prolifique et maintes fois primé, il a publié plusieurs romans, quelques récits, des recueils de poésie et des nouvelles, notamment aux Éditions Léméac et Québec Amérique. Il est l'auteur, entre autres, du Jour des corneilles (Prix France-Québec 2005) et de La Fabrication de l'aube (Prix des libraires 2007). À travers ses livres, qui se veulent une célébration de l'existence,  il interroge l'âme humaine et s'émeut de la beauté du monde.

Finalistes

Les autres finalistes à ce prix étaient Barbara Claus, artiste en arts visuels de Wentworth-Nord, et Jérôme Lafond, écrivain de Saint-Jérôme.

La mission du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le CALQ soutient dans toutes les régions du Québec  la création, l'expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion et le rayonnement au Québec, au Canada et à l'étranger.

En décernant ce prix, le Conseil des arts et des lettres du Québec poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui aux créateurs dont les réalisations se distinguent par leur qualité et leur rayonnement.

De gauche à droite : Valérie Seers, agente de développement du CCL, François Desrochers, coordonnateur Outaouais-Laurentides Télé-Québec, Jacques Falquet, conteur, Annie Cantin, sculpteure et souffleure de verre, Simon Roy, écrivain, Mélanie Gosselin, directrice générale du CCL.

Rencontre animée du Conseil de la culture des Laurentides

et de La Fabrique culturelle

Le 14 mars, le Conseil de la culture des Laurentides (CCL), en collaboration avec La Fabrique culturelle, a réuni une soixantaine de personnes issues du milieu culturel de la région pour une rencontre animée à l'auberge du Baril roulant, située à Val-David.

Annie Cantin, sculpteure d'œuvres monumentales et souffleure de verre, Simon Roy, écrivain, ainsi que Jacques Falquet, conteur, ont été mis en valeur par la présentation de vidéos réalisés par La Fabrique culturelle.

C'est dans une ambiance conviviale que ces présentations ont été suivies par un panel durant lequel le public a été invité à échanger avec les trois artistes invités. Différentes thématiques toutes liées à la réalité de l'artiste et de l'écrivain, ont été abordées, tels que l'influence de jeunes et d'enfants dans un projet, l'innovation, les défis et la satisfaction de se consacrer à son art.

''C'est pour nous une belle façon d'offrir une occasion de réseautage pour notre milieu et à la fois de mettre en valeur notre partenaire, La Fabrique culturelle'' s'exprimait Mélanie Gosselin, directrice générale du Conseil de la culture des Laurentides.

Les artistes et travailleurs culturels étaient unanimes, ce fût une belle occasion de se réunir et de créer des liens, dans une formule intéressante et inspirante.

À propos du Conseil de la culture des Laurentides

Depuis 1978, le CCL contribue à forger l'identité culturelle de notre région. Il rassemble, conseille et accompagne tous ceux qui participent à l'essor des arts et de la culture dans les Laurentides. Par ses nombreuses activités, le CCL consolide notre développement culturel au bénéfice de la qualité de vie de l'ensemble des citoyens.

À propos de La Fabrique culturelle

Plateforme numérique multi-formats, La Fabrique culturelle a pour mandat de valoriser les arts et la culture québécoise. Elle a pour mission de valoriser l'identité culturelle québécoise sur l'ensemble du territoire.

En plus d'avoir mandaté ses dix bureaux régionaux pour la production de contenu culturel sur tout le territoire, Télé-Québec s'est adjoint de nombreux partenaires du milieu culturel.

La Fabrique culturelle permet aussi aux citoyens passionnés de culture, ainsi qu'aux artistes et aux organismes culturels, de se créer un espace de diffusion, où ils peuvent partager leur propre contenu.