Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!

Les Éditions Pommamour. Tous droits réservés. 2012

Bientôt Cette semaine Les arts/Cinéma Les actualités Mini Magazines Portraits Notre beauté Tourisme Plein air Bon Appétit!
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts, la culture et le tourisme dans nos Laurentides

La recette de Baklawas

Rita et Nadia sont belles-soeurs. Dans les années soixante, ces deux femmes quittent le Liban, leur terre d’origine, pour s’installer à Ville Saint-Laurent où elles épousent des Libanais. Naïma et Fanny, leurs filles, oscillent entre la compréhension et l’incompréhension. Ces quatre voix de femmes révèlent, sous la forme d’une impressionnante mosaïque, morceau par morceau, des années soixante aux années deux mille, les moments émouvants de l’existence qu’elles mènent tout en tentant d’habiter Montréal, cette ville de tous les possibles où les frontières de leur communauté tendent à les garder en captivité. La lecture publique La recette de Baklawas est une production du Centre des Auteurs Dramatiques (CEAD). Un texte de Pascale Rafie, mis en lecture par Emma Tibaldo, avec Sounia Balha, Talia Hallmona, Natalie Tannous, Mireille Tawfik et Leïla Tibeault-Louchem.


Au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache, le 8 mars. Pour plus d’infos, cliquez.


Au Théâtre du Marais de Val-Morin, le 22 mars. Pour plus d’infos, cliquez.

Représailles

C’est le soir du mariage de sa fille que Francis se fait prendre la main dans le sac par sa femme, Rose, qui découvre ses nombreuses infidélités. Le divorce qui s’annonce semble perdu d’avance pour Francis qui craint de se voir dépouillé. Et puis, il aime toujours Rose. Alors pourquoi ne pas signer la paix? Mais on ne rattrape pas un mensonge par un autre mensonge. La maladresse et la mauvaise foi de Francis vont provoquer les pires représailles de sa femme. Cette nouvelle pièce d’Éric Assous fait un véritable tabac au théâtre de la Michodière à Paris. Représailles, une comédie d’Éric Assous, adaptée par Michel Tremblay, mise en scène par André-Marie Coudou, avec Raymond Bouchard, Gabrielle Mathieu, Myriam Poirier, Sylvianne Rivest–Beauséjour, Jean-Bernard Hébert et Jean-Léon Rondeau.


À l’Espace Théâtre Muni-Spec de Mont-Laurier, le 12 mars. Pour plus d’infos, cliquez.


Au Patriote de Sainte-Agathe, le 5 mai, dans la salle Percival-Broomfield. Pour plus d’infos, cliquez.

Pour quatre fois plus de théâtre, cliquez!