Accueil Cette semaine Expos/Littérature Les actualités Portraits Monique/Cinéma
Virtuel, hebdomadaire, pour les arts et la culture dans nos Laurentides Édition du 15 mai 2019

La créativité du Collège récompensée

Le talent et l'engagement de la communauté Lionel-Groulx ont été récompensés lors des vingt-neuvièmes Grands prix de la culture des Laurentides, alors que le Collège se voyait décerner le prix Art-Éducation, remis pour le projet «Développement de l’Espace de création et d’exposition», initié par son département d’arts visuels.

Le jury a retenu la candidature du Collège pour la «qualité des expositions présentées dans un cadre scolaire», la création d'une «occasion exceptionnelle d’apprentissages» et d'un lien avec la communauté au bénéfice des étudiantes et étudiants. L’institution d'enseignement supérieur a ainsi reçu une gravure intitulée Am stram gram, pic et pic et colegram... de l’artiste laurentienne Marilyse Goulet.

Le projet soumis fait la promotion d'expositions d’art contemporain qui valorisent l’échange culturel entre le cégep, la communauté laurentienne et la création en arts visuels, ce qui permet, du même élan, de sensibiliser l’ensemble des citoyens à cette forme d’art. À la fois atelier et espace d’exposition, ce lieu favorise le rayonnement d’un des créneaux d’excellence du Collège, tout en promouvant des réalisations d’artistes reconnus.

Le prix décerné met en lumière l'énergie et la créativité qui fait vibrer le Collège Lionel-Groulx jour après jour. «Quelle fierté pour notre communauté que d'être récompensée pour ce projet pédagogique et rassembleur, souligne Philippe Nasr, directeur des études au Collège Lionel-Groulx. Cet honneur témoigne de l’importance que revêtent la culture et les arts, en général, et les arts visuels, en particulier, pour notre institution et pour la région.»

Le prix a été remis par le Conseil de la culture des Laurentides (CCL), en partenariat avec les Caisses Desjardins des Laurentides, lors des vingt-neuvièmes Grands Prix de la culture des Laurentides, le 7 novembre dernier, à Saint-Jérôme. Cette année, le milieu des arts visuels, des métiers d’art et des arts médiatiques était à l’honneur. De nombreux artistes, représentants du milieu, élus et dignitaires s’étaient rassemblés et plus de dix mille dollars (10 000$) en prix et en bourses ont été remis.

Les actualités vingt-trois fois plus, cliquez.

Le citoyen de demain au cœur de la nouvelle identité visuelle

À temps pour le début de la rentrée collégiale hivernale, le Collège Lionel-Groulx déploie sa nouvelle identité visuelle. Cette métamorphose cristallise la vision humaniste et citoyenne de l’institution d’enseignement supérieur et dégage la créativité, une conception à la fois de son état d’esprit et de sa façon d’approcher les enjeux du quotidien.

Après avoir souligné ses cinquante ans d’existence, le Collège Lionel-Groulx porte plus que jamais son regard vers l’avenir. Au fil des décennies, l’institution a connu une forte croissance, voyant sa communauté étudiante passée de quelque quatre cents à près de six mille personnes, ainsi qu’en procédant à plusieurs agrandissements de son institution. L’heure est venue de mettre à jour ses canaux de communication.

Après une vaste consultation auprès de sa communauté qui s’est déclinée sous différentes formes : des sondages, une analyse sectorielle et la création d’un comité formé de tous les corps d’emploi ; l’identité visuelle a été développée en collaboration avec l’agence Paprika. Une démarche stratégique pour affermir les fondements des communications du Collège, c’est-à-dire son image institutionnelle.

«La nouvelle identité met en lumière ce lieu de pensée critique, de réflexion, de créativité et d’évolution qui définit le Collège Lionel-Groulx. Nous avons voulu parler d’une même voix, porter le même habit et partager les mêmes messages d’éducation», a fait savoir Michel Louis Beauchamp, directeur général du Collège Lionel-Groulx.

La nouvelle image représente donc le dynamisme et le caractère inclusif que veut projeter le Collège. Par le personnage en son centre, personnifié par un cercle et un carré, elle reflète l’importance de sa communauté et de l’éducation humaniste et citoyenne qu’il promeut chaque jour.

Les relations humaines et les méandres de la création

Les finissantes et les finissants en Interprétation en théâtre musical et en Théâtre Production du Collège Lionel-Groulx présentent Neuf, texte d’Arthur Kopit et musique de Maury Yeston. Il s’agit d’une traduction d’Yves Morin, adaptée et mise en scène de Jean-François Poulin, qui sera jouée du 17 au 22 mai, sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx.

Neuf nous plonge dans les tourments de Guido Contini, un grand réalisateur des années soixante, à court d’idées pour son prochain film. Le mode de vie peu équilibré de Guido le fait rapidement sombrer dans la dépression. On peut alors observer la profondeur des impacts du comportement à caractère narcissique de Guido sur sa vie et celle de ses proches.

Le metteur en scène, Jean-François Poulin, utilise le contexte des années soixante pour mettre en lumière les débuts de l’émancipation de la femme, en mettant l’accent précisément sur le point de vue des femmes dans la vie de Guido : elles seront amenées à prendre des décisions qui viennent parfois défier les conventions de l’époque.

Représentations au Théâtre Lionel-Groulx

17, 18, 21, 22 mai, à dix-neuf heures trente

Dimanche, 19 mai, à quatorze heures

Relâche, le lundi 20 mai

Les billets sont en vente à la billetterie du Cabaret BMO, situé au 57, rue Turgeon, à Sainte-Thérèse. Il est également possible de procéder à l’achat en ligne ou par téléphone au 450 434-4006.

Direction musicale : Vincent Réhel

Arrangements musicaux et direction de chœurs : Mario Vigneault

Chorégraphies : Josée Beauséjour et Marie-Josée Tremblay

Distribution

Charles-Olivier Alain, Miryam Amrouche, Rosane Bergeron, Léonie Bouchard, Ariane Daoust-Ostiguy, Catherine Dicaire, Marc-Antoine Gauthier, Aki Houle, Chloé Lagacé, Roxanne Leclerc, Maïté Lucuix, Mélodie Lupien, Mégane Pouliot, Aude Seppey et Julia Smith

Équipe de production

Assistance à la mise en scène et régie : Marianne Lapointe

Décor : Juliette Thiriet

Accessoires de décor : Hugo Shink Julien

Costumes : Julie-Pier Gagner

Accessoires de costumes : Alexann Masse Fafard

Éclairage : Lorianne Foisy

Environnement sonore : Yanick Landry

Direction de production : Alexandre Lepage

Direction technique : Zachary Dupuis

Direction d’atelier : Coralie Cloutier

Coupe : Charlie-Anne Pitre

Peinture scénique : Cédric Quenneville

Conception de l’affiche : Cédric Quenneville

Rédaction du communiqué : Chloé Lagacé