Dans nos Laurentidess logo Édition du 22 juin 2022 / 501e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 29 mai 2021
Frimas en première mondiale

h264 et Ô Films sont fières d’annoncer la première mondiale du plus récent court métrage de la réalisatrice nommée aux Oscars® Marianne Farley, Frimas, au Festival Regard 2021 qui se tient du 9 au 13 juin 2021. Produit par Charlotte Beaudoin-Poisson et Sophie Ricard-Harvey, le film s’inscrit dans une longue lignée de collaborations entre les trois créatrices.

Frimas met en vedette la comédienne Karine Gonthier-Hyndman (C’est comme ça que je t'aime) et Chantal Baril (Ma vie en cinémascope). On retrouve également à la distribution Kent McQuaid, Alex Bisping, Christian Jadah et Jean-Moïse Martin.

«Comme réalisatrice, je souhaite explorer quelque chose de différent pour chacun de mes projets. Marguerite était un film sur l’intimité. Avec Frimas, j’avais envie d’explorer une thématique plus large, plus sociale, même politique. Je suis très inquiète de ce qui se passe au niveau des droits des femmes un peu partout à travers le monde, mais aussi particulièrement en ce qui a trait au droit à l’avortement. J’ai donc eu le désir de faire un film à ce sujet. Ceci dit, en effet il y a un parallèle entre Marguerite et Frimas. Je pense qu’inconsciemment, je fais toujours des films où il y a des rencontres, des relations entre êtres humains qui s’entraident et qui apprennent les uns des autres. Avec Frimas, j’ai voulu raconter l’histoire d’une jeune femme qui, au moment de se faire avorter illégalement, est aidée par une femme plus âgée avec un vécu très différent du sien et qui est touchée par son histoire, ce qui lui rappelle l’importance des risques qu’elle prend. Au bout de la ligne, elles ont un impact positif l’une sur l’autre.»

Marianne Farley, réalisatrice et scénariste

Synopsis

Dans un futur rapproché où l’avortement est maintenant recriminalisé, Kara est confrontée à une triste et brutale réalité. Malgré les dangers imminents auxquels elle s’expose, elle fait appel à une clinique d’avortement mobile illégale. C’est lorsqu’elle se retrouve dans les méandres de cette lugubre clinique qu’elle est confrontée aux répercussions de sa douloureuse décision.

À dix-neuf ans, Marianne Farley fait ses débuts en tant que chanteuse, mais depuis 1997, c’est comme comédienne qu’elle se fait remarquer. Parfaitement bilingue, elle a joué dans divers projets à la télévision (Les invincibles, Nos étés, The Dead Zone, Le gentleman, Mémoires vives, This Life, Heroes Reborn, 19-2) et au cinéma (La pean blanche, Christmas Choir, Uvanga, La chûte de Sparte). Déterminée à pousser toujours plus loin sa vision artistique, elle réalise, en août 2014, son premier court métrage Saccage, en 2017, Marguerite (nommé aux Oscars© 2019 dans la catégorie du Best Live Action Short film) et en 2020, Frimas (produit par Ô Films). Véritable passionnée du septième art, Marianne a aussi à son actif quatre courts métrages à titre de productrice, dont Mon cher Robert, en nomination aux Jutra 2010 et deux longs métrages, Les nôtres de Jeanne Leblanc, et Au nord d'Albany, son tout premier long métrage à titre de réalisatrice (coscénarisé avec Claude Brie). Le film a été produit sous sa compagnie de production (en partenariat avec Benoit Beaulieu) Slykid & Skykid et est présentement en postproduction. Marianne développe plusieurs projets de longs métrages, dont La fauche (scénarisé par Camille Trudel) et À demi-soupir (coscénarisé avec Claude Brie).

Le film est produit avec le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Crédit d’impôt cinéma et télévision (Québec) et du Programme de crédit d’impôt pour production cinématographique (Canada), ainsi qu’avec la collaboration de L’aide au cinéma indépendant du Canada (ACIC) de l’Office National du Film du Canada (ONF), de Real By Fake et de Unis TV.

Frimas sera distribué au Canada et à l’international par h264. Le film entame présentement sa tournée en festival.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.