Dans nos Laurentidess logo Édition du 21 septembre 2022 / 514e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 16 avril 2022
Poursuite du tournage au Nunavik

L’équipe de la série documentaire Laissez-nous raconter est arrivée au Nunavik sur les ailes d’Air Inuit et y filmera pendant une douzaine de jours. Après avoir tourné plus de cinquante de jours chez les Abénakis, Anishinabés, Atikamekw, Innus, Kanyen’kehà:ka (Mohawk), Mi’gmaq, Naskapis, Wendats et Wolastoqiyik (Malécites), au Québec, Labrador, Nouveau-Brunswick, dans le Maine et en Ontario, l'équipe tourne enfin chez les Inuit, à Kuujjuaq et Inukjuak, entre autre. La Covid avait forcé à plusieurs reprises, le report de ce séjour.

La série fera découvrir des femmes et des hommes du Nunavik de toutes les générations qui partageront leur vision du monde, leur spiritualité, leur mode de vie, leur lien avec le territoire, leurs enjeux et espoirs. Même si les effets néfastes de la colonisation, de la christianisation, et des déplacements forcés se font encore sentir, la réalisatrice abénakise Kim O’Bomsawin et le réalisateur inuk Ossie Michelin souhaitent refléter la résilience des communautés et la revitalisation de leur culture et mode de vie. Fabrication d’igloos, courses de traîneaux de chiens, tatouage, chasse et pêche, festins partagés, projets collectifs structurants, musique et aurores boréales sublimes sont au programme.

L’équipe a pu se rendre au Nunavik grâce à Air Inuit et affronte le froid polaire grâce aux parkas de Quartz &Co.

Et c’est au mois de mai, dans le territoire cri d’Eeyou Istchee que s’achèvera le tournage de la série de quatre épisodes d’une heure.

Laissez-nous raconter est une idée originale du regretté Réginald Vollant et de Ian Boyd. À la barre du projet, la réalisatrice Kim O’Bomsawin, entourée d’une équipe composée majoritairement d’artistes et artisans autochtones. Les producteurs exécutifs sont : Francine Allaire, Alexandre Bacon, Ian Boyd, Kim O’Bomsawin, Josée Rock et Florent Vollant.

Productrice : Francine Allaire; productrice déléguée : Caroline Bergoin; directrice de production : Juliette Tarwacki. Eruoma Awashish est à la direction artistique, Sébastien Aubin à la signature graphique, Hugo Gendron à la direction photo et Lynne Trépanier au son. Stagiaires à la réalisation : Ossie Michelin, Mélanie Brière et Widia Larivière. Montage : Alexandre Lachance et Mélanie O’Bomsawin. Florent Vollant et Kim Fontaine, ainsi que le studio Makusham assurent la trame musicale.

En plus de Radio-Canada et CBC, ce projet transmédia est rendu possible grâce au soutien vital de nombreux partenaires : le Fonds des médias du Canada, le Fonds Québecor, le Conseil des arts du Canada, le Fonds Documentaire Rogers, la Société du Plan Nord, le Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) le Secrétariat aux Affaires autochtones, Off the Fence B.V. et la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles).

La série sera distribuée par CBC/Radio-Canada Distribution pour les marchés canadien et francophones internationaux et par Off the Fence B.V, une filiale de ZDF Enterprises, pour tous les médias et marchés internationaux.

Elle sera diffusée à Radio-Canada à la fin de l’automne 2022 et sur CBC en 2023.

Début du tournage de la série Laissez-nous raconter

Terre Innue, société de production autochtone est heureuse d’annoncer le tournage de Laissez-nous raconter/Telling Our Story, une série documentaire de quatre épisodes d’une heure qui sera diffusée sur les plateformes de Radio-Canada et CBC.

Le tournage a repris son envol le 8 juillet 2021 et se poursuivra jusqu’en février 2022 dans une trentaine de communautés des Premières Nations et Inuit. Le tournage de cette série documentaire avait débuté à l’automne 2020, mais avait été interrompu en raison de la pandémie.

Pour la première fois, les onze Premiers Peuples qui habitent le territoire appelé aujourd’hui Québec et Labrador, Abénaki, Anishnabe, Atikamekw, Cri d’Eeyou Istchee, Innu, Inuit, Kanyen’kehà:ka (Mohawk), Mi’gmaq, Naskapi, Wendat et Wolastoqiyik Wahsipekuk (Malécite), racontent à leur manière et de leur point de vue, leur Histoire, leurs visions du monde, leurs légendes, leurs valeurs et modes de vie, leurs blessures et leurs espoirs. Pour décoloniser l’imaginaire collectif de ses préjugés, omissions et aberrations à l’égard des Premières Nations et Inuit que des décennies d’enseignement ont perpétués. Pour rétablir l’Histoire, enrichir le récit collectif et contribuer à l’avenir de la Terre-Mère.

Laissez-nous raconter est une idée originale du regretté Réginald Vollant et de Ian Boyd. À la barre du projet, la réalisatrice Kim O’Bomsawin et la productrice Francine Allaire, entourées d’une équipe composée majoritairement d’artistes et artisans autochtones. Les producteurs exécutifs sont : Francine Allaire, Alexandre Bacon, Ian Boyd, Kim O’Bomsawin, Josée Rock et Florent Vollant.

«Tel un relais, parcourant vingt-six mille kilomètres en quatre-vingts jours de tournage, Laissez-nous raconter donne le bâton à parole à une centaine de femmes et d’hommes de toutes les générations, issus des Premiers Peuples, qui nous parlent de qui nous sommes, dessinant et incarnant ainsi une immense fresque. Si, grâce à notre projet, le public a une meilleure idée de nos systèmes de valeurs, de nos mythes fondateurs, de nos croyances et de notre lien au territoire, nous aurons fait un immense pas vers la transformation des relations entre Autochtones et Allochtones. Laissez-nous raconter est une célébration de notre résistance, de notre résilience et de notre renaissance», affirme la réalisatrice Kim O’Bomsawin.

Ce projet est guidé par un Comité de Sages formé de représentants et représentantes des onze Premiers Peuples. Nous suivons un protocole de respect des valeurs et pratiques autochtones. Nous assurons la formation et le compagnonnage de jeunes Autochtones qui veulent travailler dans le monde des médias.

Cette série est nourrie par un vaste chantier de recherche : une recherche de fond menée par la vétérane Nancy Marcotte et une recherche-terrain qui a déployé pendant six mois une douzaine de recherchistes autochtones dans une trentaine de communautés des onze Premiers Peuples. Plus de deux cents heures de matériel qui ont inspiré l’équipe de scénaristes composée de Geneviève Albert, Alexandre Bacon (Innu), Mathieu Fournier, Guillaume Lonergan, Kim O’Bomsawin (Abénakise) et Pepper O’Bomsawin (Kanyen’kehà:ka).

La série est produite par Caroline Bergoin et Francine Allaire, soutenues par Juliette Tarwacki à la direction de production, Eruoma Awashish à la direction artistique, Sébastien Aubin à la signature graphique, Hugo Gendron à la direction photo et Lynne Trépanier au son. Les stagiaires à la réalisation Ossie Michelin et Widia Larivière. Florent Vollant et Kim Fontaine, ainsi que le studio Makusham, assurent la trame musicale.

Engagée dès les débuts, tant en développement, qu’en production et distribution, Radio-Canada présentera la série au cours de la saison 2022-2023. CBC diffusera la version anglaise. La série sera offerte d’un océan à l’autre en langues autochtones, en français et en anglais.

En plus de Radio-Canada et CBC, ce projet transmédia est rendu possible grâce au soutien vital de nombreux partenaires : le Fonds des médias du Canada, le Fonds Québecor, le Conseil des arts du Canada, le Fonds Documentaire Rogers, la Société du Plan Nord, le Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) le Secrétariat aux Affaires autochtones, Off the Fence B.V. et la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles).

La série sera distribuée par CBC/Radio-Canada Distribution pour les marchés canadien et francophones internationaux et par Off the Fence B.V, une filiale de ZDF Enterprises, pour tous les médias et marchés internationaux.

Le tournage de la série télévision succède aux succès critique et d’écoute impressionnants de la série balado Laissez-nous raconter l’histoire crochie et de son adaptation anglaise Telling Our Twisted Histories sur Radio-Canada OHdio et CBC respectivement. Le balado a récolté plusieurs prix dont deux NUMIX, l’Or aux Prix d’Excellence en publication numérique 2021 pour le balado d’actualités politiques, ainsi que celui du meilleur podcast francophone 2020 au Paris Podcast Festival.

Laissez-nous raconter/Telling Our Story est un projet multiplateforme et transmédia produit par Terre Innue qui se décline en podcasts, séries radio, série documentaire pour la télévision, site Web, film dôme immersif pour le Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal, expositions en marge de l’exposition permanente Voix autochtones d’aujourd’hui : savoir, trauma, résilience au Musée McCord, livres, musique et guides pédagogiques.

À propos de Terre Innue

Terre Innue est une société de production autochtone fondée par feu Réginald Volant et Ian Boyd en 2010 à Maliotenam ayant son siège social à Wendake. Ses actionnaires sont des Autochtones : Alexandre Bacon, Kim O’Bomsawin et Florent Vollant. Terre Innue produit des documentaires et des fictions pour tous les médias et plateformes. Ses objectifs sont de raconter des histoires du point de vue autochtone, de valoriser les cultures et les langues des Premiers Peuples, de favoriser le développement d’une industrie audiovisuelle autochtone et d’assurer l’apprentissage et la formation professionnelle de la relève autochtone. Ses productions en cinéma, télévision, radio et médias numériques sont saluées par la critique et le grand public et remportent des prix au Canada et à travers le monde.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.