Dans nos Laurentidess logo Édition du 29 juin 2022 / 502e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 21 octobre 2021
Quatre mois en France pour Ugo Monticone

Ugo Monticone est surtout connu pour ses livres immersifs, dont Tracés de voyages, le premier récit de voyage au monde à intégrer la réalité augmentée. Pourtant l’écrivain des Laurentides a aussi cinq ciné-conférences de voyage à son actif.

C’est pour présenter son dernier film sur Bali, co-réalisé avec l’Adélois Richard-Olivier Jeanson, qu’Ugo parcourra la France d’un bout à l’autre dès novembre.

«C’est une tournée gigantesque. Je vais présenter cent conférences en cent vingt jours, devant plus de trente mille spectateurs, de la côte d’Azur à la Bretagne. Comme quoi mes voyages me font voyager» commente l’auteur.

C’est l’organisme français Connaissance du monde qui a recruté Ugo Monticone. Le même organisme qui a diffusé les premiers films du célèbre commandant Cousteau, de Maurice Herzog le premier alpiniste français à avoir gravi l'Annapurna ou encore du vulcanologue Haroun Tazieff. Depuis sa fondation en 1945, cet organisme propose le même mot d’ordre : «À l'écran, un film. Sur scène, l'auteur».

Tournée annulée avec les Grands explorateurs

Le contrat de soixante-dix conférences à travers le Québec qu’Ugo Monticone avait signé avec les Grands explorateurs a été annulé à cause de la pandémie.

«Les Grands explorateurs, avec qui j’ai présenté tous mes autres films, ont annulé toutes les diffusions en salle et se sont tournés vers le virtuel. Ça ne m’intéressait pas du tout. J’aime le contact humain, la rencontre privilégiée avec le public, répondre aux questions, partager la passion du voyage...» continue Ugo Monticone.

C’est donc avec le nouvel organisme Destidocs, créé par d’ex-conférenciers des Grands explorateurs, qu’Ugo présentera son film sur Bali dans les salles du Québec dès son retour.

Bali, l’île des dieux

Ce film sur Bali propose de découvrir une île mythique où les coutumes hindouiste et animiste ancestrales font partie intégrantes du quotidien des habitants. Les trois millions de Balinais séduisent instantanément par leur étonnante gentillesse, mais aussi par leur amour du beau. Complètement isolée culturellement, la plus populaire des îles indonésiennes rayonne pourtant à travers le monde. Des rizières émeraudes, des volcans dominants, des vagues turquoises sur sable blanc, les réalisateurs Ugo Monticone et Richard-Olivier Jeanson ont fouillé l’île de fond en comble pour tenter d’en dénicher tous ses trésors.

«La première fois que je suis allé à Bali, c’était pour célébrer mes quarante ans en visitant mon quarantième pays» nous avoue Ugo Monticone. «Un soir, j’étais devant l’océan face au coucher de soleil. Derrière moi, un volcan surplombait les rizières. Et à ce moment précis, je me suis dit : si après la mort on va au paradis pour l’éternité, et on sait que l’éternité c’est long, j’accepterais que ce soit ici, à Bali.»

Vous pouvez suivre Ugo Monticone lors de sa tournée en France sur Facebook et Instagram.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.