Dans nos Laurentidess logo Édition du 1 février 2023 / 533e édition
11
Dans sa onzième année!

Festival international de cinéma Vues d'Afrique

Partager
Mise à jour: 10 décembre 2022
Le trente-huitième Festival international de cinéma Vues d’Afrique
propulsé par TV5

Tel qu’annoncé lors du dévoilement de la programmation, le trente-huitième Festival international de cinéma Vues d’Afrique est fier d’annoncer les douze films accessibles gratuitement sur la plateforme tv5unis.ca, partout au Canada (les titres avec un * sont aussi disponibles à l’international), du 26 au 31 mars inclusivement.

Much Loved de Nabil Ayouch (Maroc) - 2015 – 1 h 44min – langue : arabe : sous-titres français

Marrakech aujourd’hui… Noha, Randa, Soukaina et Hlima vivent une vie d’amour à vendre. Ce sont des putains, des objets de désir, des éclairs de chair. Dans la chaleur de la nuit l’argent coule à flots, au rythme des plaisirs et des humiliations subis. Mais unies dans leur féminité, elles sont les reines de leur royaume. Pleins de lumière, de dignité et de joie, ils parviennent à garder leur esprit et leurs rêves vivants. Ils sont aimés, ils ne sont pas aimés, ils sont trop aimés…

L’Œil du cyclone de Sékou Traoré (Burkina Faso) - 2015 - 1 h 30 - langue : français

Dans un pays d’Afrique en proie à la guerre civile, une jeune avocate est commise d’office à la défense d’un rebelle accusé de crimes de guerre. À travers la partie d’échecs qui s’engage entre l’avocate idéaliste et l’ex-enfant soldat, vont s’affronter deux visages de l’Afrique d’aujourd’hui. Et la cellule de la prison va devenir l’œil du cyclone d’un printemps africain qui emportera le pouvoir en place.

La vie de château de Modi Barry et Cédric Ido (Guinée/BurkinaFaso/France) 2017 - 1 h 21 - langue : français

Paris, station Château d’Eau. Charles est le chef d’un groupe de rabatteurs employés par les salons de coiffure afro du quartier. Charismatique, Charles règne sur son bout de trottoir où on le surnomme le «Prince». Il est même sur le point de s’installer à son compte et de racheter le salon d’un barbier kurde dont les affaires périclitent. Mais un service rendu à un ami jaloux et l’ascension, sur le boulevard, d’un jeune rival aux méthodes plus agressives vont l’entraîner dans une dangereuse spirale dont ses rêves, sa réputation et sa garde-robe ne sortiront pas indemnes.

Pièces d’identités de Mwezé Ngangura (Congo/Belgique) 1998 - 1 h 33 - langue : français

Mani Bongo, vieux roi zaïrois, décide de partir à la recherche de sa fille Mwana, qu’il a envoyée en Belgique dès l’âge de huit ans et dont il est sans nouvelles depuis longtemps. En débarquant à l’aéroport de Bruxelles, paré des symboles de son pouvoir traditionnel, il sera confronté à l’Europe et à divers personnages…

L’homme de sable, le cinéma de Thierry Michel de José-Luis Penafuerte (Belgique) 2013 - 1 h 10 - langue : français *

En quarante ans de carrière déjà, avec une filmographie riche, Thierry Michel semble être un réalisateur insatiable. Dégager en un film les lignes de force de ce travail d’une vie tient du défi. José-Luis Peñafuerte le relève avec brio, et signe un portrait organique et intimiste.

Douvan jou ka levé (Le jour se lèvera) de Gessica Généus (Haïti) 2017 - 51 min. - langue : créole | sous-titres français *

Quelle est cette «maladie de l’âme» qui ronge le peuple haïtien? Ce film autobiographique cherche à comprendre cette forme «d’ambivalence culturelle» exprimée principalement à travers la spiritualité en s’appuyant sur le cheminement personnel de la réalisatrice, marqué par la maladie mentale de sa mère. Une maladie qui, selon elle, est une malédiction des esprits vodous.

Bamako d’Abderrahmane Sissako (France/ Mali) 2006 - 1 h 58 - langue : français/bambara | sous-titres français

Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire… Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé. Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque Mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique. Entre plaidoiries et témoignages, la vie continue dans la cour. Chaka semble indifférent à cette volonté inédite de l’Afrique de réclamer ses droits…

Le bonnet de Modibo de Boubakar Diallo (Burkina Faso) 2019 - 1 h 30 - langue : français *

Modibo prend sa retraite lorsqu’une délégation de son village débarque à l’improviste. Réputé incorruptible fonctionnaire, on lui demande de devenir le nouveau chef du village pour éviter qu’il ne tombe sous la coupe du vénal Kayouré. Le hic, Modibo n’en veut pas de ce bonnet de chef, car il goûte peu les querelles ancestrales de clocher et a d’autres plans pour sa retraite…

Les chevaux de Dieu de Nabil Ayouch (Maroc) 2012 - 1 h 45 - langue : arabe | sous-titres français

Yachine, dix ans, et son frère Hamid, treize ans, vivent à Sidi Moumen, un bidonville pauvre de la périphérie de Casablanca. Hamid, bien qu’il ne soit qu’un enfant, travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille par tous les moyens, mais finit par s’impliquer dans la «mauvaise foule» et devient l’un des patrons du quartier local. Pourtant, il continue de protéger farouchement son frère Yachine – jusqu’au jour où il est jeté en prison. Après des années de prison, Hamid rentre chez lui en homme changé : il est maintenant un fondamentaliste islamique. De retour, il convainc Yachine et ses copains de rejoindre leur frère. L’Imam Abou Zoubeir, leur chef spirituel, commence à diriger leur préparation physique et mentale – et un jour, il leur dit qu’ils ont été choisis pour devenir des martyrs. Le 16 mai 2003, ils commettent l’acte de terrorisme le plus meurtrier de l’histoire du Maroc.

L’affaire Chebaya, un crime d’État? de Thierry Michel (Belgique) 2012 - 1 h 36 - langue : français *

Tragi-comédie politique, L’affaire Chebeya, un crime d’État? est à la fois la chronique d’un procès exceptionnel et un passionnant thriller politique. Dès la découverte macabre à Kinshasa du cadavre de Floribert Chebeya, militant congolais des droits de l’homme, Thierry Michel a pris sa caméra pour partir sur les traces de cet activiste internationalement reconnu.

La villa rouge de Boubakar Diallo (Burkina Faso) 2019 - 1 h 36 - langue : français *

Cristal, Shérifa et Salma sont trois belles jeunes filles habitant ensemble la Villa rouge. Profession : call-girls. Leur ami et partenaire ameneur d’affaires, Bibiche, est un jeune homme dont les manières efféminées font deviner qu’il s’agit d’un homosexuel. En cas de pépin, le trio de filles, dont les sobriquets professionnels sont Tia 1, Tia 2 et Tia 3, sont sous la protection du commissaire Fofana qui en profite pour s’offrir gratuitement des séances de massage à la Villa. Lorsque l’épouse d’un de leurs invités, comme elles appellent leurs clients distingués, fait irruption à la Villa rouge, c’est la panique à bord… Mais, le jour où un habitué est victime d’une crise cardiaque, le commissaire Fofana ne peut rien faire pour aider les filles.

Légitime défense de Zack Orji et Kandé Fatoumata (Guinée/Nigéria) 2018 - 1 h 36 - langue : français *

Halima, brillante avocate connue pour son combat pour la défense des femmes se retrouve contre toute attente devant la justice pour le meurtre de son propre mari. Pour échapper à la prison à vie requise contre elle, l’avocate d’Halima va-t-elle réussir la délicate mission de démontrer à la cour qu’il s’agit bien d’un cas de légitime défense? Les événements qui se déroulent nous entraînent dans une succession d’actions qui mêlent à la fois l’intimité, le familial, le professionnel dans un suspense haletant. L’histoire de ce film est l’expression d’une sociologie de la violence traitée avec beaucoup d’humanité.

Rappelons que du premier au 10 avril, les projections du festival se tiendront en salle, à la Cinémathèque québécoise de Montréal. Pour agrémenter les rencontres, le «Baobar» sera à la disposition de tous à compter de onze heures trente, les fins de semaine, et de dix-sept heures trente, les autres jours.

Le calendrier de la mise en ligne des films sur TV5 est disponible au https://vuesdafrique.org/en-ligne/

La programmation et la vente des billets est accessible : https://vuesdafrique.org/programmation/

Billet à l’unité : Dix dollars (10$), Ciné-carte/Quatre entrées : Trente-deux dollars (32$), CinéMax/Dix entrées : Soixante-dix dollars (70$) et Laissez-passer illimité : Cent dollars (100$).

© 2012-2023 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.