Dans nos Laurentidess logo Édition du 29 juin 2022 / 502e édition
10
Dans sa dixième année!

Festival International du Film pour Enfants de Montréal

Partager
Mise à jour: 8 mars 2022
Les lauréats 2022

Le Festival International du Film pour Enfants de Montréal (FIFEM) est heureux d’annoncer les lauréats de sa vingt-cinquième édition. Le festival s’est clôturé le 6 mars 2022 et le Jury professionnel, présidé par la comédienne, animatrice et chroniqueuse Jessica Barker, ainsi que le Jury enfant ont dévoilé leur palmarès. Les Prix décernés par le FIFEM sont : le Grand prix de Montréal, le Prix du meilleur court-métrage, le Prix du public et le Prix d’interprétation de l’UDA.

Le Jury enfant, composé de Matis Bascoul, Daniel Espinoza, Agathe Huchard et Fleur Szymanski, a remis le Grand Prix de Montréal au film coréen Les enfants vont bien du réalisateur Lee Ji-won pour son histoire touchante et originale, ses images inspirantes et ses personnages attachants.

Le Jury enfant a également attribué le Prix du meilleur court-métrage, présenté par Bloks Canada, au film québécois Mauvaises herbes de Claude Cloutier, pour son humour et son sujet d'une troublante actualité.

Le Jury professionnel, présidé par Jessica Barker et composé de la productrice Mylène Augustin de Black on Black Films et du réalisateur Alain Jacques a pour sa part décerné le Grand prix de Montréal au film français et tchèque Même les souris vont au paradis de Jan Bubenicek et Denisa Grimmovà pour la direction artistique époustouflante, pour avoir mis en scène avec brio une amitié plus qu’improbable, pour avoir eu l’audace de parler de la mort avec légèreté et douceur et pour une animation stop motion à couper le souffle.

Le Jury professionnel a par ailleurs décerné le Prix du meilleur court-métrage, présenté par Bloks Canadale, au film franco-géorgien La soupe de Franzy de Ana Chubinidze. Le Jury a souligné la technique d’animation très soignée, la beauté des images très colorées, l’humour et la poésie du scénario, l’imaginaire débridé qui rejoint celle d’un enfant et la construction de l’histoire pleine de rebondissements.

Le Prix d’interprétation de l’UDA, remis par le Jury professionnel également, a été attribué au comédien Gabriel Noël, pour son rôle dans le film québécois Marmotte intrépide de Miguel Lambert. Le Jury a soulevé la justesse de son jeu, l’humour qu’il a insufflé à son personnage, l’authenticité qu’il a donnée à sa mission et la mélodie de son accent qui a su le charmer.

Le Prix du public, présenté par la Clinique d’Orthopédagogie Myriam Gagnon, est décerné au film qui récolte le plus grand nombre de votes du public parmi tous les longs-métrages, toutes sections confondues. Il a été attribué au film d’animation français et tchèque Même les souris vont au paradis de Jan Bubenicek et Denisa Grimmovà. Le film est distribué par Niagara films, et est déjà à l’affiche dans les cinémas à travers la province.

Le FIFEM tient à remercier le Consulat général de France à Québec, ainsi que l’Ambassade de Lituanie et de Bulgarie à Ottawa, le Goethe-Institut Montréal et l’Istituto Italiano di Cultura pour leur soutien dans la présentation des films récompensés et sélectionnés lors de la vingt-cinquième édition.

Le Festival International du Film pour Enfants de Montréal sera de retour pour sa vingt-sixième édition pendant la semaine de relâche de 2023. C’est un rendez-vous.

Nancy Florence Savard
récipiendaire du premier prix Rock-Demers

Le Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM) félicite Nancy Florence Savard, récipiendaire de la toute première édition du prix Rock-Demers. Le comité composé de cinq membres influents de l’industrie : Catherine Bourbeillon (Agente d’évaluation et de programmation, secteur Jeunesse à Radio-Canada), Xiaojuan Zhou (Présidente d’Attraction Distribution, distributeur mondial des Contes pour Tous), Jean Beaudry (réalisateur), Jo-Anne Blouin (Directrice générale et artistique du FIFEM) et Felix Vanginderhuysen, (Secrétaire général de l’ECFA (European Children Film Association) a rendu son verdict, lors de la cérémonie d’ouverture de la vingt-cinquième édition du FIFEM. Ce prix qui sera remis chaque année, vise à récompenser les personnes et/ou les institutions qui ont contribué de manière exceptionnelle au rayonnement du cinéma jeunesse.

Pionnière en animation 3D et fondatrice de 10e Ave Productions à l’aube des années 2000, Nancy Florence Savard crée sa société dans la Capitale nationale pour offrir d’abord aux enfants et aux familles du Québec des histoires et des personnages d’ici. Avec des complices, elle scénarise, réalise et produit une série de quatre spéciaux de Noël. En plus des contes et légendes, elle s’élance dans le développement de talents avec la série de cent cinquante-six épisodes en 2D numérique : W.

Visant l’émergence d’un nouveau pan de l’industrie, elle réalise et coproduit le premier long métrage d’animation stéréoscopique 100% canadien, présenté en salles en 2013 et vendue dans plus de quarante pays : La légende de Sarila. En 2014, elle produit le premier long métrage d’animation fait 100% à Québec, en français, Le Coq de St-Victor, dont les droits sont cédés pour quatre-vingt-dix-huit pays. En 2018, 10e Ave lance son troisième long métrage d’animation que Nancy Florence coréalise et produit, Nelly et Simon : Mission Yéti. Elle reçoit en 2019, le prix de Producteur de l’année décerné par l’Association québécoise de la production médiatique. L’an dernier, le quatrième film d’animation de 10e Ave, Félix et le trésor de Morgäa, démarre son tour du monde malgré la pandémie. Les droits sont vendus dans plus de cent pays et territoires. Poursuivant sa mission de mettre le talent local à l’écran, Nancy Florence Savard produit présentement son cinquième opus en animation : Katak, le Brave Béluga.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.