Dans nos Laurentidess logoÉdition du 22 mai 2024 / 601e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: 8 mars 2023
Albertine en cinq temps/L'opéra en tournée

Dès le 16 mars 2023, les publics d’une vingtaine de villes à travers le Québec et l’Ontario pourront découvrir l’art lyrique de façon accessible et sans prétention, grâce à la tournée d’Albertine en cinq temps – L’opéra! De Longueuil à Baie-Comeau, en passant notamment par Val-d’Or, Drummondville, Ottawa, Sherbrooke et Terrebonne, la tournée permettra de faire résonner un peu partout les mots inspirants et la langue colorée de Michel Tremblay, mis en musique de façon sublime par la compositrice Catherine Major – sur le livret du Collectif de la Lune Rouge –, et chantés par Florence Bourget, Chantal Dionne, Chantal Lambert, Marianne Lambert, Monique Pagé et Catherine St-Arnaud.

Après la création de l’opéra au Théâtre du Rideau Vert à l’été 2022 et l’enregistrement du disque paru sous étiquette ATMA Classique en novembre 2022, c’est à Salaberry-de-Valleyfield que la dynamique équipe d’Albertine en cinq temps – L’opéra installera d’abord son magnifique décor, le 16 mars 2023, pour entamer la tournée du bon pied. Les six interprètes, ainsi que les cinq musicien(ne)s qui les accompagnent en direct sur scène, sont emballé(e)s à l’idée d’aller à la rencontre d’un plus vaste public afin de partager ce nouvel opéra qui a enchanté plus de deux mille personnes, à l’été 2022, à Montréal.

«Jamais je n’aurais imaginé monter sur une scène d’opéra à nouveau, la soixantaine bien entamée. Voilà que cette femme à l’hiver de sa vie me redonne un souffle nouveau, et je me réjouis de faire rayonner Albertine dans de nombreuses régions du Québec et à Ottawa. Ce premier opéra écrit dans la langue de Michel Tremblay va tout droit au cœur. L’œuvre trouve une résonance en chacun(e) de nous, car au fond, nous sommes toustes Albertine.» – Chantal Lambert, soprano (Albertine à soixante-dix ans)

Ouvrir grandes les portes de l'art lyrique

Bien qu’Albertine en cinq temps soit l’une des pièces de Michel Tremblay les plus jouées dans le monde, elle n’avait jamais auparavant été adaptée en opéra. Qui plus est, il s’agit du tout premier opéra en joual de toute l’histoire de l’art lyrique! Derrière cette audacieuse adaptation initiée par la metteuse en scène et directrice artistique Nathalie Deschamps se cache un désir de partage et d’accessibilité de l’art lyrique. De par le choix de l’œuvre – un emblème de chez nous, dans lequel tous peuvent se reconnaître –, mais aussi de par le choix de la conception musicale, confiée à Catherine Major, une artiste bien connue du public, les Productions du 10 avril ont tout mis en place pour que le plus grand nombre puisse profiter du spectacle. Il ne restait plus qu’à aller à la rencontre de publics moins initiés à l’art lyrique et à fixer un tarif le plus abordable possible pour ouvrir les portes de l’opéra à tous. Avec Albertine en cinq temps – L’opéra, elle est révolue, cette époque où l’art lyrique n’intéressait que les bien nantis et les mélomanes aguerris!

La tournée propose également des matinées scolaires, avec une volonté claire d’initier les plus jeunes à l’œuvre de Michel Tremblay, mais aussi de leur faire découvrir l’art lyrique.

Des échos favorables

Tant lors de la création de l’opéra à l’été 2022 que depuis la sortie sur disque des chansons originales signées Catherine Major, la presse n’a pas cessé de tarir d’éloges pour le projet piloté par Nathalie Deschamps. De la «noble beauté de la musique de Catherine Major […], dont l’invention mélodique est riche est variée» (Christophe Huss, Le Devoir, 3 décembre 2022) à la distribution, dont «chacune des artistes a su faire d’Albertine en cinq temps – L’opéra un spectacle québécois, plus vrai que vrai et très touchant» ,(Laurence Gauvin, Revue L’Opéra, 13 septembre 2022), tous s’entendent pour souligner la qualité musicale, ainsi que la brillante complémentarité des voix de cette nouvelle œuvre lyrique.

Albertine en cinq temps met en scène une femme de soixante-dix ans qui, dans sa chambre d’un CHSLD, se rappelle ses souvenirs à différentes étapes de sa vie. Déjà à trente ans et prise dans un moule, Albertine réalise son incapacité à se réaliser pleinement, mais aussi la lourdeur des responsabilités et du deuil qui l’accable; elle comprend que l’immensité du ciel n’arrivera jamais à contenir toute sa rage. Toujours actuelle, la pièce se veut une ode au courage des femmes.

Albertine en cinq temps - L'opéra

Présenté par L’initiative Femmes de la Banque Scotia

D’après la pièce Albertine en cinq temps de Michel Tremblay

Livret : Collectif de la Lune Rouge

Musique : Catherine Major

Mise en scène : Nathalie Deschamps

Interprètes : Florence Bourget, Chantal Dionne, Chantal Lambert, Marianne Lambert, Monique Pagé, Catherine St-Arnaud

Musicien(ne)s : Annie Gadbois, Élise Poulin, Julien LeBlanc/Rebecca Klassen-Wiebe, Mélanie Vaugeois, Anaïs Vigeant

Assistance à la mise en scène : Chloé Ekker

Scénographie et accessoires : Anne-Séguin Poirier

Costumes : Fruzsina Lanyi

Éclairages : Anne-Catherine Simard-Deraspe

Maquillages : Florence Cornet

Perruques : Rachel Tremblay

Chorégraphie : Shérane Figaro

Coach de diction : Michelle Labonté

Production et idée originale des Productions du 10 avril

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité