Dans nos Laurentidess logoÉdition du 19 juin 2024 / 605e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: 5 avril 2023
Festival de musique de chambre de Montréal 2023
Le vingt-huitième Festival de musique de chambre de Montréal

Le Festival de musique de chambre de Montréal (FMCM) est ravi de présenter la programmation de sa vingt-huitième édition qui va au-delà des frontières du genre. Les concerts se tiendront à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts et à la Place des Arts pour la première fois de son histoire. Avec pas moins de quinze concerts en quatorze jours, le festival offre une superbe palette de musique pour tous les publics. Chaque spectacle est conçu comme un moment unique, un véritable événement artistique qui propose un répertoire varié pour satisfaire les goûts de tous les mélomanes : violoncelle, danse à claquettes, contes de fée musical, Jazz et correspondance intime sur musique de Tchaïkovski sont au programme.

«La mission du FMCM est née d’un fervent désir de créer des expériences uniques pour le public et les artistes. Convaincu que la musique de chambre est un langage intime, qui commence là où les mots s’arrêtent, chaque interprète de notre festival est excellent, engagé et passionné. Il est l’intermédiaire par lequel le message de la musique se fait entendre. Sa sincérité, son humilité et son engagement sont essentiels à la création du lien unique qui fait du concert une expérience irremplaçable.» a déclaré Denis Brott fondateur et directeur artistique du FMCM.

Le dimanche, 4 juin, à quinze heures trente, le festival débutera avec un concert époustouflant intitulé Le violoncelle en feu! avec Stéphane Tétreault et huit artistes du Québec : Vincent Bergeron, Marie-Ève Bock, Pierre-Alain Bouvrette, Chloé Dominguez, Benoit Loiselle, Noémie Raymond-Friset, Bruno Tobon, tous diplômés de la classe de violoncelle de Denis Brott. Ce concert exceptionnel mettra également sur scène Denis Plante au bandonéon et présentera des Tangos de Piazzola, ainsi que ses fabuleuses Quatre saisons.

De plus, le festival offrira cinq concerts inédits en soirée à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal à partir de dix-neuf heures trente.

Le 6 juin : Letko-Brosseau et la Fondation Jane Skoryna sont fiers de présenter un événement historique, le concert de prestige Adieu Quatuor Emerson!. Ce concert sera le dernier que le célèbre Quatuor Emerson donnera au Canada, accompagné des artistes invités Denis Brott (violoncelle) et Jan Lisiecki (piano).  Depuis quarante-trois saisons, le Quatuor Emerson, composé de Eugene Drucker et Philip Setzer, violon, Lawrence Dutton, alto, Paul Watkins, violoncelle, s'est imposé comme l'un des meilleurs ensembles de musique de chambre au monde. Après une longue et fructueuse carrière, il prendra sa retraite à l'automne 2023.  Ce concert sera également l’occasion d’entendre pour une rare fois à Montréal le brillant pianiste canadien de vingt-sept ans Jan Lisiecki, qui se joindra au quatuor pour interpréter le Quintette avec piano de Dvorak. Le directeur du Festival, Denis Brott, se joindra à ses collègues et amis depuis plus de cinq décennies pour interpréter l'une des plus grandes œuvres du répertoire de musique de chambre, le Quintette à deux violoncelles en do majeur de Schubert.

Le 8 juin : Les étoiles canadiennes, un concert haut en couleurs avec des artistes canadiens aux carrières internationales avec Kerson Leong, violon, Bryan Cheng, violoncelle, et Stewart Goodyear, piano. Réunis pour la première fois, les trois interprètes de ce concert font partie de l'élite de la nouvelle génération de musiciens internationaux. Leur programme varié comprend la première québécoise de l'Introduction et du Rondo Capriccioso du pianiste Stewart Goodyear, la toujours populaire Sonate au clair de lune de Beethoven, l'influence tzigane hongroise du Duo pour violon et violoncelle de Kodaly et les mélodies de danse remarquablement mélodieuses et inoubliables du Trio pour piano "Dumky" de Dvořák.  

Le 12 juin : Go baroque! Ce concert, commandité par Phyllis Lambert, présente la violoncelliste de renommée mondiale Elinor Frey avec comme artistes invitées Octavie Dostaler-Lalonde, violoncelle, Federica Bianchi, clavecin, Michele Pasotti, théorbe. Dans le monde de la musique baroque, la Montréalaise Elinor Frey n'a cessé de repousser les limites du violoncelle et de découvrir des répertoires oubliés qui sonnent aussi frais et novateurs aujourd'hui que lorsqu'ils ont été composés il y a trois siècles. Ce concert célèbre son disque consacré à Dall’Abaco sorti en novembre 2022.

Le 16 juin : Hommage à Oliver Jones : Jazzman par excellence, commandité par Sebastian von Berkom, présente une série d'artistes proches d'Oliver et d'Oscar Peterson : Robi Botos, Ranee Lee, Lorraine Desmarais, Eric Lagacé, Chet Doxas, Taurey Butler, Michel Donato et Dave Laing. Le nom d'Oliver Jones, né à Montréal, est synonyme des plus grands noms de la musique jazz. Avec son compatriote et ami montréalais Oscar Peterson, l'empreinte d'Oliver Jones est indéniable. À quatre-vingt-huit ans, il a joué avec les plus grands et inspiré des générations d'interprètes de jazz et de mélomanes.

Le 17 juin : Premiers Prix, un concert qui présente les gagnants du Concours international de quatuor à cordes de Banff. Tout récent récipiendaire du Premier Prix du Concours international de quatuor à cordes de Banff en 2022, le Quatuor Isidore interprète la musique qui lui a valu une reconnaissance internationale. En plus de ce grand prix, ils ont remporté le prix Haydn et le prix de la meilleure interprétation de l'œuvre commandée pour l'occasion. Lors de cet exceptionnel concert, il collaborera avec le pianiste virtuose canadien Phillip Chiu. Le programme sera un confluent de cultures. La participation du Quatuor à cordes Isidore au Festival est en partie soutenue par le programme Développement de carrière du Concours international de quatuor à cordes de Banff.

Toujours à la Salle Bourgie, mais à midi, six autres concerts d’une durée de cinquante-cinq minutes seront proposés dont trois sont gratuits :

Le 12 juin, Les gagnants de la Banque d’instruments de musique du Canada de l'édition 2023 de la compétition du Conseil des arts du Canada dont les noms seront dévoilés le 30 avril.

Le 14 juin, Giora Schmidt, Quatuor Vatra avec Giora Schmidt (diplômée de la classe d’Itzak Perlman) et Eva Lesage, violon, Sebastian Gonzalez Mora, alto, Bruno Tobon, violoncelle, Chloé Dumoulin, piano.

Le 17 juin, Noémie et ses amis avec Noémie Raymond-Friset, directrice des opérations du festival (elle joue sur un violoncelle Goffriller de Canimex) et Bora Kim, violon, Ryan Davis, alto, Kevin Ahfat, piano. Au programme, une Sonate de Rachmaninoff et le Quatuor en do mineur de Brahms.

À ces concerts du midi gratuits, s’ajoutent trois autres qui sont payants et sont liés à des spectacles donnés ensuite en soirée :

Le 6 juin, Kerson Leong & Bryan Cheng Kerson Leong, violon, Bryan Cheng, violoncelle, offriront un avant-goût du concert Étoiles canadiennes du 8 juin.

Le 8 juin, Elinor Frey. Le violoncelle baroque expliqué. Ce concert proposera une présentation qui expliquera le violoncelle baroque en prévision du concert Go baroque!

Le 16 juin, le Quatuor Isidore (Premier Prix du concours international de quatuor à cordes de Banff) avec Phoenix Avalon, Adrian Steele, violon, Devon Moore, alto et Joshua McClendon, violoncelle. Au programme, l’Opus 132 de Beethoven, précédé par une causerie animée parle Directeur artistique du Festival Denis Brott. Un avant-goût du spectacle Premiers Prix en soirée le 17 juin. 

Le 14 juin, exceptionnellement à la salle Bourgie, Contrepoint! Ce concert unique et tout à fait original offre un duo piano-claquette. Conrad Tao, piano (découvert il y a des années par le Festival de musique de chambre de Montréal) et Caleb Teicher, danseur, se produiront pour la première fois à Montréal. Des claquettes lors d'un concert de piano classique?  Oui!  Ce duo dynamique donne vie à la pulsation rythmique des claquettes d'une manière inouïe. L'art imaginatif du danseur Caleb Teicher se mêle au talent pianistique virtuose et éclectique de Conrad Tao d'une manière extraordinaire.

Le 11 juin, à quinze heures trente, à la Salle Bourgie, Contes de fée, un concert pour toute la famille qui présente les œuvres adorées de tous : Le carnaval des animaux et Pierre et le loup avec Alexander Read, Bora Kim, violon, Lambert Chen, alto, Noémie Raymond-Friset, violoncelle, Joel Quarrington, contrebasse, Arianne Brisson, flûte, Theodore Baskin, hautbois, Antonin Cuerrier, clarinette, Mathieu Harel, basson, Catherine Turner, Nadia Côté, Sarah Amahrit, cors français, Stéphane Beaulac, trompette, Patrice Richer, trombone, Cory Rae, Joshua Wynnyk percussion, Kevin Ahfat, Chloé Dumoulin, piano aux côtés de Jean Marchand pour la narration. Le Carnaval des animaux sera en français, Pierre et le loup en anglais.

Sur scène se tiendront dix-neuf interprètes d'excellence incluant plusieurs membres de l'Orchestre symphonique de Montréal.

Le 18 juin, à quinze heures trente, c’est à la Maison Symphonique de la Place des arts – une première pour le FMCM - que se tiendra Obsession : Tchaïkovski et sa muse, le concert de clôture du festival qui met en lumière la relation de Tchaïkovski avec sa protectrice Nadezhda von Meck. Vous pourrez découvrir le rôle unique de la muse de l'un des plus grands compositeurs romantiques de tous les temps : Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Giora Schmidt, Kevin Zhu, Phoenix Avalon, Bora Kim, Amy Hillis, Adrian Steele, Abby Walsh, violon, Victor Fournelle-Blain, Devin Moore, Ryan Davis, Lambert Chen, alto, Denis Brott, Noémie Raymond-Friset, Joshua McClendon, Bruno Tobon, violoncelle, Joel Quarrington, contrebasse, Yekwon Sunwoo, piano interprèteront les œuvres du compositeur aux côtés d’Anne Julie Proulx, Jean Marchand qui feront la narration.

Michèle Marchand, conceptrice de ce spectacle, a passé au peigne fin les quelque sept cents lettres retrouvées de la correspondance intime échangée entre Tchaïkovski et madame von Meck. Il en résulte une collection d'échanges poignants qui mettent en lumière les pensées de Tchaïkovski et révèlent le message émotionnel qui se cache derrière la musique que vous entendrez.

Au programme, deux chefs-d'œuvre : le Trio op. 50 de Tchaïkovski et son sextuor Souvenir de Florence dans une transcription pour ensemble à cordes réunissant dix-sept virtuoses exceptionnels.

Mission du FMCM

Présenter la musique de chambre selon ses critères d’exécution les plus élevés et ce, qu’il s’agisse de musique classique, jazz ou autres genres. Mettre en vedette des artistes de réputation internationale ainsi que des étoiles montantes du Canada et de l’étranger. Contribuer à la richesse et à la diversité de Montréal en tant que pôle culturel de calibre international.

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité