Dans nos Laurentidess logo Édition du 1 février 2023 / 533e édition
11
Dans sa onzième année!
Mise à jour: Il y a une semaine
Rayonnement de la culture québécoise et de la langue française
Webster est l’artiste invité du quatrième atelier de Lettres attachées

Le samedi, 4 mars, à treize heures, à l’occasion du quatrième atelier de Lettres attachées, Webster sera l’invité de Nicolas Ouellet, ambassadeur et animateur de cette initiative de mise en valeur du français. L’activité aura lieu à la bibliothèque de Saint-Donat et sera retransmise en direct dans les bibliothèques publiques participantes du Québec.

Aly Ndiaye, alias Webster, est né et a grandi dans le quartier Limoilou, à Québec. D’un père sénégalais et d’une mère québécoise, il se présente comme un «Sénéqueb métis pure laine». Passionné d’histoire, il a fait des études universitaires dans ce domaine.

Actif dans le mouvement hip-hop québécois depuis 1995, il en est un des pionniers. Depuis plus de dix ans, il parcourt également le monde pour présenter des ateliers d’écriture sur l’utilisation créative du français à travers le rap. Il est aussi l’auteur d’un manuel d’écriture hip-hop, À l’ombre des feuilles (Éditions Québec Amérique, 2019).

Comme militant, il donne régulièrement des conférences sur son thème de prédilection : l’histoire de la présence afro-descendante et l’esclavage au Québec et au Canada depuis l’époque de la Nouvelle-France. Il est d’ailleurs l’auteur d’un livre jeunesse à propos d’Olivier Le Jeune, premier esclave africain au Canada : Le grain de sable (Éditions Septentrion, 2019).

Rappelons que Lettres attachées est un programme unique d’ateliers de création interactifs qui seront offerts dans des bibliothèques publiques des dix-sept régions du Québec au cours des trois prochaines années. Pour la première année, les ateliers visent à valoriser le français auprès des jeunes de dix à quatorze ans. Ces rencontres privilégiées avec des artistes aux univers différents ont toutes un point en commun : l’attachement à la langue française.

Lettres attachées est une initiative de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), menée en partenariat avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et financée par le ministère de la Langue française du Québec.

Citation

«Nous sommes heureux que de plus en plus de bibliothèques s’intéressent à Lettres attachées et diffusent les ateliers! La dernière activité consacrée à un jeune public nous fera découvrir un autre style de création littéraire, soit l’écriture hip-hop, un mouvement musical qui se caractérise notamment par l’usage de la rime. La FQM encourage à nouveau les municipalités ainsi que les enseignants et enseignantes à participer à ces ateliers, car il s’agit d’une belle occasion pour les jeunes de dix à quatorze ans de se plonger dans un processus créatif, dans un lieu qui gagne à être découvert ou redécouvert!» Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

En résumé

Date et heure de l’activité : samedi, 4 mars, à treize heures.

Lieu : bibliothèque de Saint-Donat, 510, rue Desrochers, à Saint-Donat.

Bibliothèques participantes : plusieurs bibliothèques publiques se sont déjà inscrites à cet atelier et accueilleront la retransmission en direct dans leurs locaux. On peut consulter le site Web de Lettres attachées pour savoir si une bibliothèque près de chez soi participe à l’atelier.

Inscription nécessaire auprès d’une bibliothèque participante. Entrée libre.

Pour commencer l'année du bon pied - Retour sur le troisième atelier

Catherine Trudeau était l’invitée du troisième atelier de Lettres attachées, qui s’est déroulé à la bibliothèque de Sainte-Thérèse, le 7 janvier dernier. Sur place ou virtuellement dans les dix-neuf bibliothèques participantes, les jeunes ont tout d’abord fait quelques étirements et respirations, dirigés par l’artiste, pour détendre le corps et l’esprit afin de mieux accueillir les idées nouvelles. Catherine Trudeau les a ensuite conduits dans une séquence de différents exercices d’écriture pour faire naître et vivre un personnage. À la suite de cet atelier et d’un vote du public, l’œuvre intitulée La fois où Mélodie a eu le plus groooooooooos trac sur scène a remporté les honneurs et a permis à son auteure, Élisabeth Hébert, dix ans, de Lac-au-Saumon (Bas-Saint-Laurent), de gagner une bourse d’études de mille cinq cents dollars (1 500$).

© 2012-2023 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.