Dans nos Laurentidess logoÉdition du 22 mai 2024 / 601e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: 13 octobre 2023
Une Chaise des générations destinée à l’Assemblée nationale dévoilée
par les Mères au front, les élèves de l’école La Magdeleine
et l’artiste Marc Séguin

Les Mères au front, les élèves de l’école La Magdeleine et l’artiste de renom Marc Séguin, ont dévoilé le 11 octobre 2023 une Chaise des générations, réalisée en co-création lors des Journées de la culture, le 29 septembre 2023. Une Chaise des générations amène symboliquement la présence des jeunes dans les lieux de décision.

Alors que nous vivons une crise environnementale sans précédent, les Mères au front élèvent leurs voix pour leurs enfants. Elles demandent aux élu.e.s, aux décideurs et à tous les paliers gouvernementaux, de placer la protection du vivant, la santé et la sécurité des enfants et des générations à venir au cœur de toutes leurs décisions et leurs actions. Des représentant.e.s des quatre partis siégeant à l’Assemblée nationale ont donc été conviés à ce grand rendez-vous pour relayer cet appel à l’action que les Mères au front souhaitent voir être incarné par la présence de cette Chaise des générations au Salon bleu.

Outre les élèves de l’école de La Magdeleine, une centaine d’invités, dont plusieurs Mères au front, des artistes et politiciens, la réalisatrice et autrice Anaïs Barbeau-Lavalette, ainsi que l'écosociologue Laure Waridel (PhD), co-fondatrices de Mères au front, étaient présents.

Parmi les invités notables, on comptait, le chef du cabinet du maire Bruno Marchand, Clément Laberge; la porte-parole pour l'environnement et la jeunesse et députée de Verdun pour Québec Solidaire Alejandra Zaga Mendez; la porte-parole de l’opposition officielle pour la jeunesse et députée de Bourassa-Sauvé Madwa-Nika Cadet; la porte-parole nationale du Parti Québécois Méganne Perry-Mélançon; l’adjointe parlementaire du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et députée d’Argenteuil, Agnès Grondin, ainsi que des représentants des ailes jeunesse des partis.

Lors du dévoilement, les représentantes des quatre partis siégeant à l’Assemblée nationale ont pris la parole pour répondre à l’appel lancé par les jeunes.

Plus qu’un simple symbole

La Chaise des générations, actuellement présente dans soixante-sept salles de conseils municipaux de villes et villages au Québec, est le point de départ d'une mobilisation intergénérationnelle et transversale. Elle est non seulement porteuse d’espoir, mais de revendications. Elle a pour but de convaincre les élu-es de l’absolue nécessité de passer toutes leurs décisions au crible de leurs impacts sur l'environnement et les générations futures et d’adopter une nouvelle manière de gouverner qui prend systématiquement en considération le point de vue et l’avenir des enfants, des jeunes.

«Comme cela s’est produit dans des dizaines de villes du Québec, nous souhaitons que les élu.es de l’Assemblée nationale soient touchés par cet appel sincère de la jeunesse; que la Chaise leur rappelle chaque jour l’immense responsabilité qui leur incombe face à l’urgence environnementale, qu’elle leur donne le courage de faire de la politique différemment.» - Nathalie Ainsley, mère au front et porteuse du projet Chaises des générations

Des cendres provenant de forêts brûlées suite aux feux de cet été (sur la Côte-Nord et près de Chibougamau) ont servi de pigment pour fabriquer la peinture utilisée par les élèves et Marc Séguin dans la création de la Chaise des générations. Des cocottes provenant de ces mêmes forêts, semences essentielles à la reforestation, ont également été remises par les jeunes, dans les mains des politiciennes présentes lors du dévoilement. Ce geste rappelle que chacun.e de nous porte en lui une part de responsabilité et d’espoir, celle d’agir et de contribuer aux changements immédiats nécessaires pour la protection de nos enfants.

Une Chaise des générations avec une destinée bien précise

Cette Chaise des générations a été créée avec un but bien précis : se rendre jusqu’au Salon bleu de l’Assemblée nationale, là où l’avenir de nos enfants se décide. Chaque élu-es siégeant dans cette Assemblée devrait poser son regard sur cette chaise au moment de prendre les décisions courageuses qui s’imposent.

«Ça a été un privilège d'accompagner, d'entendre et de pouvoir laisser libre cours aux voix des élèves dans la création de "leur" chaise des générations, et d'avoir été aux premières loges de leurs préoccupations et expressions. Cette chaise-symbole incarne, avec liberté et espoir, leur envie de dire qu'ils souhaitent un avenir différent et meilleur.» - Marc Séguin, artiste multidisciplinaire

«J'aime l'idée de décorer cette chaise, et avec elle, leur montrer (aux politiciens) qu'il est temps de changer. Il est temps de prendre des décisions importantes pour que cela change, pour que dans le futur, cela soit plus merveilleux.» - Marion, élève de l’école secondaire de La Magdeleine

À propos de Mères au front

Mères au front! For Our Kids est un mouvement pancanadien décentralisé et diversifié qui rassemble des mères, des grands-mères, et tous ceux et celles qui souhaitent protéger l’avenir des enfants. Leurs actions sont propulsées par le désir profond d’agir sur différents fronts pour protéger les générations futures et la vie sur terre face à l’urgence climatique et la dégradation des écosystèmes. Joignez-vous au mouvement : Meresaufront.org

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité