Dans nos Laurentidess logo Édition du 22 juin 2022 / 501e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: Il y a 3 jours
Le Festival des Arts de Saint-Sauveur

Convaincu de l’importance fondamentale de la culture dans notre société, le Festival des Arts de Saint-Sauveur s’est hissé parmi les événements majeurs du domaine des arts et de la culture au Québec et au Canada. Le FASS est maintenant le plus grand présentateur de danse en région au pays, autant par le nombre de spectacles à grand déploiement qu’il présente que par l’ampleur de sa fréquentation. Le Festival accueille depuis près de trente ans, les plus grands artistes de la danse et de la musique de la scène nationale et internationale dans le cadre enchanteur du village de Saint-Sauveur.

Le directeur artistique Guillaume Côté signe la programmation du Festival des Arts de Saint-Sauveur depuis 2014 et son expérience conjuguée à celle qu'il a acquise dans le cadre de ses activités de danseur, compositeur et chorégraphe l'a amené à actualiser le mandat du Festival tout en mettant davantage d’accent sur la création, la diversité et le soutien des créateurs québécois.

Fondé en 1992 sous l’appellation de Festival des Arts Hiawatha, le Festival fut renommé le Festival des Arts de Saint-Sauveur en 1997. En 2000, le Festival des Arts de Saint-Sauveur se voit remettre pour une première fois, une mention spéciale du jury pour «l'Événement Culturel des Laurentides» aux Grands Prix du Tourisme des Laurentides. Par la suite, il a été lauréat en 2007, 2008 et 2014 du «Grand Prix du Tourisme» et du «Prix Ambassadeur culturel des Laurentides 2009» dans la catégorie : Festivals et Événements culturels.

Sous la direction générale d’Etienne Lavigne, le FASS assume son rôle de chef de file dans son milieu artistique et est reconnu comme «Centre d’excellence» dans les Laurentides. Il contribue activement à établir les bases d’un véritable pôle culturel, dont le rayonnement dépasse désormais les frontières de la région.

Le FASS à l’extérieur : une programmation pour tous les goûts

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur est heureux d’offrir au public une gamme d’activités extérieures et gratuites destinées à satisfaire tous les goûts.

Sur le grand écran situé dans le parc Georges-Filion, des projections débutent au crépuscule; les films de danse à la belle étoile sont présentés par Desjardins avec le soutien de la Ville de Saint-Sauveur et de la MRC des Pays-d’en-Haut. Deux séances sont prévues (en cas de pluie, l’activité se tiendra au Chalet Pauline-Vanier) :

- Le 28 juillet : Danse Lascive (v.f. de Dirty Dancing (1987) d’Emile Ardolino

- Le 4 août : Mary Poppins est de retour (v.f. de Mary Poppins Returns) de Rob Marshall.

L’événement numérique FASS Forward, présente des courts métrages de danse venus du monde entier. FASS Forward invite les cinéastes qui utilisent l’art numérique pour mettre la danse en valeur à soumettre leurs œuvres. Tous les styles de danse sont acceptés. Les films sélectionnés seront présentés le 21 juillet, à dix-neuf heures trente, au Théâtre du Marais de Val-Morin (achat de billets requis) et le jury dévoilera le grand gagnant à la fin de la soirée.

Le 31 juillet, de quatorze heures à dix-huit heures, au Skatepark de Saint-Sauveur situé au parc John-H.-Molson, la compagnie Bboyizm et Crazy Smooth coordonnent la deuxième édition de «FASS dance battle», propulsée par Desjardins avec le soutien de la MRC des Pays-d’en-Haut : une quinzaine des meilleurs danseurs de l’Ontario et du Québec s’affrontent dans ce tournoi de break et de popping.

Les 29 et 30 juillet, puis les 5 et 6 août, au parc John-H.-Molson, Les Sentiers de la danse, une présentation de Desjardins, offrent deux parcours ponctués de courtes prestations de danse et de musique d’une durée approximative de soixante minutes, au détour des chemins balisés en forêt (places limitées, réservation requise). Il y a trois départs par jour : quatorze, quinze et seize heures. On doit rester debout durant cette activité. Avec le soutien de la MRC des Pays-d’en-Haut, les artistes des Sentiers de la danse se produisent également hors du Parc John-H.-Molson sur la scène Desjardins située au parc Georges-Filion, offrant ainsi une dernière prestation, au cœur du village les 29 et 30 juillet, puis les 5 et 6 août, à dix-neuf heures.

Le 3 août, à dix heures, dans le cadre des Matinées jeunesse, commanditées par Desjardins avec le soutien de la Ville de Saint-Sauveur, Les Espagnolades célèbrent cet art vibrant qu’est le flamenco sur la scène extérieure.

Rappelons que les spectacles sous le grand chapiteau commencent les 28 et 29 juillet avec la Soirée des étoiles, présentée par Kevric. Les plus grandes compagnies de ballets seront représentées par des interprètes d’exception : le Royal Ballet de Londres avec Cesar Corrales et Francesca Hayward, le New York City Ballet avec Sara Mearns, le Ballet national du Canada avec Guillaume Côté, l’American Ballet Theatre avec Thomas Forster et Cassandra Tenary, les Grands Ballets Canadiens avec Melih Mertel et Maude Sabourin, le Pacific Northwest Ballet avec Angelica Generosa, le Royal Danish Ballet avec Lazaro Corrales et le Ballet de l’Opera de Paris qui vient tout juste d’engager la danseuse canadienne Maeva Marcolini-Bowes, ainsi que le danseur indépendant Sébastien Vinet. Le temps de deux soirées étincelantes, ces artistes éblouiront le public avec d’extraordinaires pas de deux puisés dans les répertoires classique, néo-classique et contemporain.

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur
une célébration des arts vivants

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur (FASS) a dévoilé la programmation de son édition 2022 qui se tiendra du 28 juillet au 7 août. Convaincu de l’importance fondamentale de la culture dans notre société, le FASS s’est hissé parmi les événements majeurs du domaine des arts et de la culture au Québec et au Canada. Il est maintenant le plus grand présentateur de danse en région au pays, autant par le nombre de spectacles à grand déploiement qu’il propose que par l’ampleur de sa fréquentation. Depuis plus de trente ans, le festival accueille les plus grands artistes de la danse et de la musique de la scène nationale et internationale dans le cadre enchanteur de Saint-Sauveur.

«Les arts nous unissent et mettent de la couleur dans nos vies. En nous rassemblant pour partager une expérience, ils affirment notre humanité et procurent de l’espoir dans une époque qui en a bien besoin. Les arts vivants renforcent notre sentiment d’appartenance à une communauté» a déclaré Guillaume Côté, le directeur artistique du festival.

L’édition 2022 du FASS offrira neuf spectacles sous le Grand Chapiteau. Les 28 et 29 juillet, la traditionnelle Soirée des Étoiles internationales réunira, des danseurs classiques de haut niveau dans un programme époustouflant. Guillaume Côté y participera aux côtés de Cesar Corrales et Francesca Hayward (Royal Ballet), Sara Mearns (New York City Ballet), Cassandra Trenary et Thomas Forster (American Ballet Theatre), Sebastian Vinet, Maude Sabourin et Melih Mertel (Les Grands Ballets canadiens), Lazaro Corrales (Ballet royal danois) et Angelica Generosa (Pacific Northwest Ballet).

Le lendemain, le duo formé de Conrad Tao, pianiste, et de Caleb Teicher, danseur à claquettes, interprèteront Counterpoint qui joue sur la dichotomie entre leurs pratiques artistiques respectives. La capacité d’expression individuelle de chacun d’eux est élargie à travers une expérience commune. Le contrepoint harmonique, rythmique et théâtral entre les artistes dessine des constellations qui relient leurs traditions si différentes, stimulent l’imagination et ouvrent le cœur.

Le dimanche, 31 juillet, la Vertigo Dance Company présentera One. One & One, de la chorégraphe Noa Wertheim. Interprétée sur une scène recouverte de terre, l’œuvre explore l’aspiration des individus à demeurer entiers alors qu’ils sont confrontés aux défis de la réalité fragmentée. One. One & One implique à la fois le monde intérieur et extérieur, en prêtant attention à l’écho tel qu’il se reflète de différentes directions, tout en développant la relation métaphorique entre le lointain et le proche, le soi et l’autre.

Le FASS continue de soutenir la création québécoise. Anne Plamondon et Virginie Brunelle, figures bien connues de la danse d’ici, tracent leur chemin comme chorégraphes depuis une douzaine d’années. Pour la première fois, elles partagent la même soirée dans un programme double où elles créeront chacune une pièce pour une dizaine de danseurs (3 août).

Créée au FASS en 2019 de retour dans sa nouvelle incarnation (4 août), Crypto aborde de manière originale des thèmes à portée universelle : le déplacement forcé et l’entêtement de l’homme à vouloir contrôler et transformer artificiellement la beauté. Écrite par le lauréat du prix Pulitzer Royce Vavrek, elle est portée par une distribution exceptionnelle : Guillaume Côté, Greta Hodgkinson, Casia Vengoechea et Natasha Poon Woo. La partition musicale est signée du compositeur suédois Mikael Karlsson.

Fidèle partenaire du FASS, l’Orchestre Métropolitain et son chef Yannick Nézet-Séguin, proposeront le vendredi, 5 août, un programme d’œuvres variées : 5e Symphonie de Beethoven, Ouverture «Ville cosmopolite» (extrait) d’Airat Ichmouratov, Symphonie No. 3 (3e et 4e mouvements) de Louise Farrenc et Eko-Bmijwang (Là où la rivière coule) de Barbara Assiginaak, dont Christophe Huss du Devoir déclarait lors de sa création (30 septembre 2021) «Le choix de cette œuvre était une lumineuse évidence».

Ballets Jazz Montréal présenteront le 6 août, trois œuvres dont, en première mondiale, We Can’t Forget What’s His Name de la chorégraphe Ausia Jones qui s’est jointe au BJM en 2020, Ten Duets On A Theme Of Rescue de Crystal Pite, lauréate du Prix du Gouverneur général 2022 pour les arts du spectacle (c’est la première fois de son histoire que le FASS présente une œuvre de l'une des plus grandes créatrices de danse au monde) et Les Chambres De Jacques d’Aszure Barton, première artiste en résidence au Baryshnikov Arts Center en 2005 et artiste en résidence au Banff Center depuis 2009, proclamée ambassadrice officielle de la chorégraphie contemporaine au Canada.

Le 7 août, la Malpaso Dance Company clôturera le festival avec un programme qui donne un aperçu du travail de la première compagnie de danse indépendante de Cuba avec des œuvres de deux grands noms chorégraphiques, Mats Ek (Women with Water) et Aszure Barton (Stillness in Bloom), ainsi qu’une œuvre intitulée 24 Hours and a Dog, signée d’Osnel Delgado, directeur artistique de la compagnie.

Cette année, marque le retour des Sentiers de la danse au parc Molson, la tenue du festival international du film de danse FASS Forward dans des locaux mieux adaptés, le Dance Battle FASS avec Crazy Smooth au Skate Park, des spectacles gratuits en plein air sur la scène McGarrigle et une exposition d'œuvres d’art inspirées par le mouvement à la Galerie Rod.

Le FASS remercie tous ses partenaires pour leur inestimable contribution à la tenue de ce trente et unième festival  : Patrimoine Canadien, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec, Tourisme Québec, la MRC des Pays-d’en-Haut, Tourisme Laurentides, la Ville de Saint-Sauveur, Kevric, Canderel, Hydro Québec, Fondation Roasters, Banque Nationale Gestion Privée 1859 et Shawbridge. Merci aussi aux partenaires médias : CIME FM, Journal Accès, Le Nord, Flèche Laurentides, ainsi qu’aux partenaires de services : Manoir Saint-Sauveur, Hôtel Le Versailles Saint-Sauveur, La Danse sur les routes du Québec, Bergeron, Fidrillis et associé, la Galerie ROD, AU Coin Jardin, La Vallée de Saint-Sauveur et le Saint-Sau Pub Gourmand.

Billets en vente sur le site du festival : www.festivaldesarts.ca

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.