Dans nos Laurentidess logo Édition du 24 novembre 2021 / 471e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 18 novembre 2021
Ville de Lorraine

Fondée en 1960, la ville de Lorraine est née de la vision d’un groupe d’hommes d’affaires qui rêvait de créer une ville essentiellement résidentielle de type unifamilial, sans industrie, sans prolifération de commerces, sans résidence à haute densité et sans pollution.

Un projet pilote de «ville écologique» où tous les services d’utilité publique seraient souterrains!

C’est ainsi que la ville de Lorraine, jouissant d’une situation exceptionnelle, assise sur un vaste coteau surplombant la rivière des Mille-Îles, traversée par la rivière aux Chiens, à proximité des autoroutes et des grands centres, est devenue la seule ville de ce genre au Canada.

La configuration des rues, sans aucun feu de circulation, dont les noms rappellent la Lorraine en France, favorise le sentiment d’appartenance de chaque secteur d’habitation, où chaque nouvelle construction doit répondre à des règles d’urbanisme strictes, de façon à s’intégrer parfaitement dans un plan stratégique de développement unique en Amérique du Nord.

Toponymie
Les noms des rues de la ville proviennent pour la plupart de noms de villes, villages et chefs-lieux, montagnes et cours d’eau de la Lorraine en France. Quant aux parcs, ils portent presque tous des noms d’arbres de la flore québécoise.

Salon des métiers d'art de Lorraine
Un merci aux visiteurs et aux artisans

Pour ce retour en présentiel, le Salon des métiers d’art de Lorraine proposait près de quarante artisans et auteurs. Du 12 au 14 novembre dernier, les fruits de leur talent ont fait le bonheur de près de mille sept cent cinquante visiteurs au Centre culturel Laurent G. Belley.

Diane D. Lavallée, conseillère municipale déléguée aux arts et à la culture, souligne combien cet événement, si apprécié des gens de la région, a généré l’enthousiasme des participants : «Malgré les consignes sanitaires en vigueur, on sentait bien toute la frénésie qui habitait tant les exposants que les gens venus chasser trouvailles uniques et objets de qualité. Se retrouver enfin pour notre traditionnel Salon était un baume après des mois difficiles pour tous. Les artisans ont fait de bonnes affaires, tandis que les acheteurs ont trouvé de quoi se faire plaisir et gâter leurs proches, comme en témoignaient les larges sourires et les regards pétillants. Une réussite sur toute la ligne, qui nous donne déjà hâte à l’an prochain!»

Durant leur passage, les visiteurs pouvaient voter pour leur artisan «Coup de cœur». Félicitations aux exposants ayant récolté le plus grand nombre de votes :

Première position : André Hamel (ébénisterie), également «Coup de cœur» en 2018;

Deuxième position : Focus Pokatus (art sculptural en laine feutrée);

Troisième position : Tout Doux (couvertures en laine mérinos).

M. Hamel, grand favori des visiteurs, aura ainsi droit à un kiosque gratuit pour l’édition 2022 du Salon.

Soulignons également que la Ville a remis au hasard dix-neuf chèques-cadeaux d’une valeur de vingt-cinq dollars (25$) à des visiteurs, à raison d’un chèque-cadeau par heure. Les chanceux avaient le loisir d’utiliser ce montant au kiosque de leur choix. Ce fut une belle surprise pour les récipiendaires, qui n’ont eu aucune difficulté à dépenser leur cadeau.

Merci aux bénévoles du comité culturel et aux bénévoles étudiants pour leur soutien très apprécié durant cet événement, de même qu’à tous les visiteurs.

Sur la photo : Diane D. Lavallée, conseillère municipale, et André Hamel, ébéniste artisan.

Un prix pour le Service des loisirs et de la culture

À l’occasion de la Conférence annuelle du loisir municipal tenue à Trois-Rivières, le 6 octobre dernier, le Service des loisirs et de la culture de la Ville de Lorraine recevait un prix décerné par l’Association québécoise du loisir municipal. Le projet «Gala virtuel Hommage aux bénévoles» a été sélectionné lauréat des prix Excellence 2021, dans la catégorie «Soutien au bénévolat». C’est avec grande fierté que la directrice du Service des loisirs et de la culture, Edith Proulx, ainsi que la coordonnatrice des loisirs et de la culture, Isabel Moreau, ont reçu ce prix, au nom de tous les membres de leur équipe.

«Je tiens à féliciter l’équipe du Service des loisirs et de la culture pour ce prix qui confirme la qualité de leur travail, leur imagination ainsi que leur débrouillardise pour honorer nos précieux bénévoles, malgré le contexte difficile de la pandémie. Cette reconnaissance de leurs pairs fait assurément chaud au cœur à notre équipe qui travaille très fort pour les citoyens, d’autant plus que ce prix fait suite aux commentaires élogieux reçus des bénévoles après l’événement. Bravo à chacun des membres qui se sont investis avec cœur dans ce projet, et merci à tous les bénévoles qui participent au bien-être de notre communauté», souligne le maire Jean Comtois.

Rappelons que la Ville avait rendu hommage aux bénévoles impliqués au sein des organismes de la région, à l’occasion d’un gala virtuel tenu en juin dernier. Cet événement, animé par le talentueux Paul Houde, ex-résident de la municipalité, a mis en valeur l’engagement et la générosité de tous ces gens qui ont œuvré, de l’automne 2019 à décembre 2020, au sein d’organismes desservant les Lorrains.

Quelques jours avant la soirée festive, les membres du conseil municipal avaient même effectué une grande tournée pour distribuer un panier-cadeau comprenant des produits gastronomiques du Québec, ainsi qu’une affiche mentionnant «Un généreux bénévole habite ici – Du fond du cœur, merci!» à tous les bénévoles lorrains œuvrant au sein d’un organisme reconnu par la Ville. Ces affiches ont été installées en cour avant, afin que les concitoyens de ces cent quarante et une personnes de cœur sachent que ces dernières contribuent à la vie, à la santé et au dynamisme de la communauté lorraine. Corneille, chanteur bien connu et citoyen de Lorraine, avait conclu ce gala virtuel en beauté en interprétant Ensemble.

Légende de la photo, de gauche à droite

· Isabel Moreau, coordonnatrice loisirs et culture

· Kassandra Fréchette, technicienne en loisirs

· Edith Proulx, directrice du Service des loisirs et de la culture

· Louis-Philippe Chrétien, directeur-adjoint du Service des loisirs et de la culture

· Geneviève Carle, secrétaire par intérim

· Jean Comtois, maire de Lorraine

· Véronique Bergeron, chef de service, bibliothèque

· Josée Daoust, responsable de la location et du soutien communautaire

Le module d’escalade Le Sommet de Lorraine primé

La Ville de Lorraine est extrêmement fière d’annoncer que le module d’escalade extérieur Le Sommet, installé au parc Lorraine depuis l’an dernier, a été primé, dans le cadre du concours «Grands prix du design». En effet, il a valu le Lauréat Argent, dans la catégorie «Équipement sportif et récréatif», aux entreprises Trefkit et Signature Design Communication, qui ont développé ce projet innovateur.

Rappelons que Lorraine a été la première ville du Québec à installer un module extérieur d’escalade en permanence sur son territoire. En juillet 2019, elle répondait à un appel fait aux municipalités de la province par la compagnie Techsport pour l’obtention d’un rabais couvrant 50 % des frais d’acquisition d’un module d’escalade extérieur. La Ville avait alors été retenue parmi cent candidates.

Le maire de Lorraine, M. Jean Comtois, se réjouit de cette excellente nouvelle : «Bravo aux deux entreprises récipiendaires du Lauréat Argent! Cette reconnaissance confirme le caractère novateur de cette structure. Depuis son installation, notre module d’escalade connaît d’ailleurs une grande popularité, les citoyens appréciant son design et sa versatilité. D’une hauteur de douze pieds et comprenant une centaine de prises pour grimper, il permet tant aux débutants qu’aux initiés de pratiquer l’escalade, et ce, tout près de leur domicile. Il est une acquisition prisée de la population et dont nous sommes très fiers.»

Soulignons que l’entreprise Signature Design communication, une des deux lauréates, appartient à un Lorrain, Vincent Clarizio, qui a réalisé le design du module d’escalade.

© 2012-2021 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.