Dans nos Laurentidess logoÉdition du 17 avril 2024 / 596e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: Il y a 4 jours
MRC d'Antoine-Labelle
La MRC d'Antoine-Labelle

La MRC d’Antoine-Labelle est un organisme supra municipal, créé en 1983, qui regroupe dix-sept municipalités et un vaste territoire non municipalisé. Le conseil de la MRC est composé des dix-sept mairesses et maires du territoire. La MRC travaille au service de ces municipalités et de leurs citoyens, dénombrés à plus de trente-cinq mille cinq cents habitants en 2017.

La superficie du territoire de la MRC d’Antoine-Labelle s’élève à seize mille deux cent quatre-vingt-seize km2, dont seulement 38 % de cette superficie est municipalisée. D’ailleurs, Antoine-Labelle représente 72 % du territoire global des Laurentides.

La MRC a compétence en matière d’aménagement du territoire, d’urbanisme et d’évaluation foncière et regroupe les services municipaux de gestion intégrée des ressources naturelles, de cour municipale, de sécurité incendie, de développement culturel et, plus récemment, d’ingénierie civile.

En plus de maintenir ces services au sein de son organisation, la MRC d’Antoine-Labelle chapeaute de nombreux dossiers de développement territorial, tel que le déploiement d’Internet haute vitesse, les programmes d’amélioration de l’habitat, la politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie et plusieurs autres.

La MRC d’Antoine-Labelle lance son tout nouveau portail culturel

La MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) lance son tout nouveau portail culturel, une plateforme Web destinée à la culture et au patrimoine du territoire. Découvrez ce portail dès maintenant au www.cultureantoinelabelle.com.

En continuité avec le nouveau site Web de la MRCAL, lancé en septembre 2022, et s’harmonisant avec celui-ci, le portail culturel est un outil destiné à faire rayonner la culture et le patrimoine tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire. De plus, la plateforme vise à faire rayonner les talents d’ici, à faire découvrir la multitude d’événements culturels et à devenir la référence en matière de culture et de patrimoine de la MRCAL.

Grand carrefour des informations concernant la culture et le patrimoine, le portail culturel découle des objectifs identifiés dans la nouvelle Politique culturelle et patrimoniale (PCP) de la MRCAL, notamment par son accessibilité, sa valorisation de la culture et du patrimoine, ainsi que son rayonnement. Alors que la PCP a été réalisée dans le cadre d’une grande démarche de concertation entre la MRCAL, les acteurs culturels et la population, la nouvelle plateforme Web permet de répondre à certains besoins identifiés lors des consultations publiques.

Calendrier des activités

Conçu pour présenter l’offre culturelle et l’ensemble des événements du territoire au même endroit, le calendrier est un outil permettant aux artistes, aux organismes, aux municipalités et aux promoteurs d’inscrire, à l’aide d’un formulaire en ligne, leurs activités culturelles ouvertes au public.

Répertoire culturel

Le répertoire culturel est, quant à lui, destiné à devenir l’inventaire électronique des artistes, organismes et lieux culturels situés sur le territoire de la MRCAL. En remplissant leur fiche, ces artistes, organismes ou propriétaires de lieux culturels pourront présenter leurs offres ou services aux usagers du portail.

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du conseil de la MRCAL, en plus d’une enveloppe provenant de l’Entente de développement culturel conclue entre la MRCAL et le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Blanko

La MRC d’Antoine-Labelle s’est entourée de l’agence numérique Blanko pour réaliser ce portail culturel. Blanko développe des outils numériques dédiés au secteur municipal. Grâce à son équipe multidisciplinaire, Blanko a accompagné la MRCAL dans la réflexion, la conception et le développement du projet, tout en assurant l’intégration des meilleures pratiques en matière de transformation numérique.

L'Autre Laurentides
Renouvellement de l’Entente de développement culturel 2024

La MRC d’Antoine-Labelle(MRCAL) renouvelle son Entente de développement culturel 2024 (EDC) avec le ministère de la Culture et des Communications (MCC). Cette cinquième entente d’un montant total de cent vingt-cinq mille dollars (125  000$) prévoit la mise en œuvre du plan d’action culturel 2024 adopté par le conseil de la MRCAL, lors de la séance du 23 janvier 2024.

L’EDC 2024 cible la mise en œuvre de plusieurs projets culturels et patrimoniaux sur le territoire. Elle est rendue possible grâce à un investissement de cinquante mille dollars (50 000$) du conseil de la MRCAL, provenant du Fonds régions ruralité – Volet 2, soutien à la compétence de développement local et régional, et d’une somme de soixante-quinze mille dollars (75 000$) du MCC. L’enveloppe totale de cent vingt-cinq mille dollars (125 000$) dédié au développement culturel du territoire permettra la réalisation du plan d’action 2024 découlant de la nouvelle Politique culturelle et patrimoniale (PCP) de la MRCAL et de son Plan de mise en œuvre 2023-2026. Ainsi, les projets répondront aux différents enjeux et besoins qui se retrouvent dans ces outils de planification et d’intervention.

«Réjouissons-nous de cette cinquième entente qui nous permet, cette année encore, de mettre sur pied des initiatives culturelles visant à participer à la qualité de vie et au bien-être des citoyens, en plus de façonner le caractère et l’identité du territoire. La MRCAL reconnait que la culture permet au milieu d’exposer sa diversité, de se dynamiser, de contribuer au développement économique et de forger le sentiment d’appartenance collectif», affirme monsieur Yves Bélanger, préfet suppléant de la MRC d’Antoine-Labelle et maire de la municipalité de La Macaza.

Plan d’action 2024

Sept moyens d’actions ont été identifiés dans le cadre de l’EDC2024, dont un appel de projets en développement culturel pour les municipalités de la MRCAL. Les actions suivantes sont également prévues :

 Mise en valeur des projets du Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine bâti;

 Collecte de données sur la mémoire familiale;

 Réalisation du projet Déconstruire les mythes en patrimoine;

 Promotion de l’offre culturelle dans la MRCAL;

 Mise en valeur des paysages identitaires;

 Concertation et mobilisation des milieux culturels et municipaux;

Les objectifs derrière chacune de ses actions relèvent du Plan de mise en œuvre de la PCP qui a été réalisé à la suite des consultations publiques tenus sur le territoire au printemps 2023.

Politique culturelle

Rappelons que c’est en août 2023 que la MRCAL s’est dotée de sa deuxième Politique culturelle et patrimoniale, un véritable outil de planification et de développement culturel. Ce document vise à soutenir le dynamisme et le rayonnement de son écosystème culturel, en fournissant un cadre d’intervention pour guider les actions culturelles des dix prochaines années sur le territoire sous quatre axes :

1. L’accessibilité et la participation citoyenne

2. La concertation, la collaboration et la mobilisation

3. Le soutien et la valorisation

4. L’identité et l’appartenance au territoire

5. Le développement et le rayonnement

Réalisée à l’occasion d’une démarche intégrée, la politique a été élaborée de concert avec les acteur.trice.s du milieu dans un esprit d’ouverture et de convivialité, et en plus d’intégrer désormais de nouvelles considérations, soit les dimensions historiques, patrimoniales et paysagères, chères aux Antoine-Labellois.e.s.

Pour plus d’information sur l’entente de développement culturel ou sur le plan d’action 2024, communiquez avec Mme Dominique Gagné Supper, agente de développement culturel et du territoire, par téléphone au 819 623-3485, poste 112, ou par courriel à culture@mrc-antoine-labelle.qc.ca.

MRC d'Antoine-Labelle/Patri-colore
Mention spéciale pour le cahier d’histoire et de coloriage
de la MRC d’Antoine-Labelle

La MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) a reçu, le 19 octobre 2023, la mention spéciale Sensibilisation pour son projet de cahier d’histoire et de coloriage Patri-colore, dans le cadre des Prix Action Patrimoine.

Alors que Patri-colore, réalisé par la MRCAL, a pour objectif d’éveiller l’intérêt patrimonial local de manière ludique par des informations historiques et des notions sur l’architecture du patrimoine bâti du territoire, il a été déposé dans la catégorie Sensibilisation des Prix Action Patrimoine. Dans cette catégorie sont admissibles les initiatives ayant contribué à la sensibilisation ou à une meilleure diffusion des connaissances du patrimoine bâti et des paysages culturels.

Ainsi, lors de la remise de prix, à la suite du colloque 2023 Patrimoine bâti et paysage, choisir la voie durable d’Action Patrimoine, la MRCAL a reçu la mention spéciale Sensibilisation pour son projet Patri-colore.

«Le conseil de la MRC d’Antoine-Labelle et les membres de l’équipe sont très fiers de cette reconnaissance du milieu qui confirme que son projet en est un de qualité et qu’il est reconnu comme outil éducatif et de sensibilisation du patrimoine bâti du territoire et de son histoire auprès de ses jeunes citoyens», souligne Daniel Bourdon, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle et maire de la Ville de Mont-Laurier.

Patri-colore

Le cahier d’histoire et de coloriage contient de nombreuses notions historiques et architecturales destinées aux enfants de dix à douze ans du territoire. Par ce projet, la MRCAL souhaite susciter l’intérêt et la curiosité de la clientèle cible, en plus d’encourager la lecture, l’écriture et le dessin, des habiletés essentielles dans le développement des enfants. Cet outil pédagogique a été élaboré avec la collaboration avec le Centre de services scolaire des Hautes-Laurentides.

Patri-colore contient vingt immeubles patrimoniaux encore à ce jour existants qui couvent l’ensemble des municipalités de son territoire. Il représente différents styles architecturaux et touche différentes années de construction.

Ce projet de cahier d’histoire et de coloriage a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC d’Antoine-Labelle dans le cadre de l’Entente de développement culturel (EDC) 2021-2023.

Responsabilités en matière de patrimoine

Depuis avril 2021, les MRC ont de nouvelles responsabilités en matière de patrimoine. Elles doivent notamment adopter et mettre à jour périodiquement un inventaire des immeubles ayant une valeur patrimoniale présents sur leur territoire.

Intéressée par son patrimoine, la MRCAL joue un rôle actif en matière de reconnaissance, de préservation et de mise en valeur de celui-ci. Elle réalise des actions visant à outiller le milieu en patrimoine immobilier pour qu’il contribue, à son tour, à la connaissance, à la protection, à la mise en valeur et à la transmission du patrimoine culturel immobilier. La MRC a également pour mandat de réaliser des actions de sensibilisation au patrimoine immobilier sur le territoire.

Action Patrimoine

Cet organisme œuvre à protéger, à mettre en valeur et à faire connaître le patrimoine bâti et les paysages culturels du Québec. Il mène des actions de sensibilisation, d’éducation et d’intervention auprès des citoyens, des institutions et des gouvernements.

MRC d'Antoine-Labelle/Politique culturelle et patrimoniale 2023
Lancement de la nouvelle Politique culturelle et patrimoniale

C’est lors de la séance du conseil de la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) du 29 août 2023 que l’organisation adoptait sa toute nouvelle Politique culturelle et patrimoniale. Ce document se veut un véritable outil de planification et d’intervention. Par la même occasion, il représente un geste politique de reconnaissance publique, soulignant l’importance de la culture et du patrimoine à l’épanouissement de la collectivité de la MRCAL.

Profitant du dixième anniversaire de sa première Politique culturelle adoptée en 2013, la MRCAL souhaite mettre à jour son outil de développement culturel local et proposer à ses citoyen.ne.s une Politique culturelle et patrimoniale renouvelée, adaptée aux priorités actuelles, aux nouveaux besoins du milieu et aux enjeux émergents. «Cette politique vise à soutenir le dynamisme et le rayonnement de son écosystème culturel élargi, en fournissant un cadre d’intervention pour guider l’action culturelle des dix années à venir sur le territoire», souligne M. Daniel Bourdon, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle et maire de la Ville de Mont-Laurier.

Réalisée à l’occasion d’une démarche intégrée, la politique a été élaborée de concert avec les acteur.trice.s du milieu dans un esprit d’ouverture et de convivialité, et en plus d’intégrer désormais de nouvelles considérations, soit les dimensions historiques, patrimoniales et paysagères, chères aux Antoine-Labellois.e.s.

Contexte de réalisation

En 2020, à l’approche du dixième anniversaire de la Politique culturelle de la MRCAL, les réflexions se sont amorcées et ont mené à la décision de renouveler la politique. En cours de processus, les MRC se voient confier de nouvelles responsabilités en matière de patrimoine. Ainsi, la MRCAL conclut une entente avec le ministère de la Culture et des Communications et la MRC d’Antoine-Labelle qui a permis de financer des projets de restauration, de préservation et de mise en valeur du patrimoine immobilier privé et public. De plus, la MRCAL a réalisé des actions de sensibilisation au patrimoine immobilier sur le territoire, dont le cahier d’histoire et de coloriage Patri-colore. De ce fait, il est devenu important pour la MRCAL d’intégrer le patrimoine dans son développement culturel régional en optant pour l’élaboration d’une toute nouvelle Politique culturelle et patrimoniale.

Pour réaliser cette politique, un mandat a été octroyé à la firme Passerelles, une coopérative de travail québécoise qui œuvre à la valorisation du patrimoine culturel, afin d’épauler la MRCAL dans la réalisation des diverses étapes de recherche, de consultation et de rédaction. Une table de travail a aussi été mise sur pied, afin d’étudier la démarche de manière transversale et de prendre en compte les différentes réalités. La population a ensuite été consultée à différents moments. Une première consultation publique virtuelle a été tenue à l’automne 2022 et cinq autres ont été déployées sur le territoire au printemps 2023. Celles-ci ont permis d’identifier, entre autres, les forces, les besoins, les enjeux et les opportunités culturelles et patrimoniales du territoire et des actions souhaitées pour la mise en œuvre de la Politique culturelle et patrimoniale.

La Politique culturelle et patrimoniale mise sur l’accessibilité, la participation citoyenne, la concertation, la collaboration, la mobilisation, le soutien, la valorisation, l’identité et l’appartenance territoriale, ainsi que le développement et le rayonnement. Un plan de mise en œuvre accompagne également cette politique et oriente les futures actions de la MRCAL en matière de culture et de patrimoine pour les prochaines années.

La culture de la MRCAL puise ses racines dans le décor riche et varié de la nature omniprésente, s’abreuve de son histoire, son patrimoine, ses traditions régionales et son contexte unique. L’ensemble de ces éléments façonne le caractère et l’identité distinctifs de la population. La politique permet la reconnaissance de la culture, des arts et du patrimoine de la MRCAL. C’est également un engagement de travailler à l’atteinte des objectifs énoncés, en plus de permettre de conclure des Ententes de développement culturel avec le MCC et obtenir du financement pour la mise en place de projets culturels, artistiques et patrimoniaux.

La réalisation de cette nouvelle Politique culturelle et patrimoniale est rendue possible grâce à l’Entente de développement culturel 2021-2023 conclue entre le ministère de la Culture et des Communications et la MRC d’Antoine-Labelle.

Lancement de la Politique culturelle et patrimoniale

Pour souligner le lancement de cette nouvelle politique, la MRC d’Antoine-Labelle organise un événement culturel gratuit et ouvert à tous, le mercredi, 6 septembre 2023, de quinze heures trente à vingt heures, au Centre d’exposition de Mont-Laurier (300 boulevard Albiny-Paquette, Mont-Laurier).

Lors de l’événement, les participants pourront découvrir le contenu de la politique, participer à des ateliers culturels et assister à des performances d’artistes locaux. De plus, l’événement permettra de clore l’exposition Destructeur de mondes de M. Denis Rodier. Ce dernier sera sur place avec des copies à vendre de la bande dessinée La bombe, d’Alcante, Bollée et illustrée par lui-même, prêtes à être dédicacées.

La musicienne Alison Gowan accueillera les participants et les fera danser en jouant de la vielle à roue. Jessica Viau animera l’espace par des performances de danse contemporaine accompagné de la musicienne Shanny Thibault-Giroux. L’organisme culturel Artistes de chez nous sera sur les lieux avec son exposition nomade Hommage au chansonnier Claude Gauthier. Le Cercle des fermières de Lac-des-Écorces sera sur place pour transmettre sa passion pour le patrimoine culturel et l’artisanat. Finalement, la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides sera aussi de la partie pour présenter ses projets et faire découvrir ses services.

Pour plus d’information sur la Politique culturelle et patrimoniale ou sur l’événement de lancement, communiquez avec Mme Dominique Gagné-Supper, agente de développement culturel et du territoire de la MRCAL, par courriel à culture@mrc-antoine-labelle.qc.ca ou par téléphone au 819 623-3485, poste 112.

Le Septentrion de Clement des Rosiers
Le Septentrion de Clément des Rosiers
maintenant installé sur le site historique de la Gare de Mont-Laurier

C’est lors de sa séance du 23 mars 2023 que le conseil de la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) octroyait un contrat à Excavation Boldex pour la réalisation des travaux d’intégration de l’œuvre Septentrion de l’artiste de la région, Monsieur Clément des Rosiers, décédé en mai 2021, sur le site de la Gare de Mont-Laurier.

Alors que la MRCAL a fait l’acquisition de l’œuvre de M. des Rosiers en novembre 2020 dans le cadre des ententes de développement culturel (EDC) 2018-2020 de la Ville de Mont-Laurier et de la MRCAL en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications (MCC), la firme Trame Architecture + Paysage a d’abord été mandatée pour réaliser les plans d’intégration du Septentrion, afin de s’assurer de sa mise en valeur sur le site de l’ancienne gare ferroviaire de Mont-Laurier. C’est ensuite l’entreprise Excavation Boldex qui s’est vu confier les travaux d’aménagement, soit la préparation du site et de la fondation, le revêtement du sol, l’installation de l’œuvre et l’aménagement paysager.

Ces travaux, ayant débuté le 8 mai dernier et rendu possible grâce à l’EDC 2021-2023 conclu entre le MCC et la MRCAL, permettent l’implantation et la mise en valeur de l’œuvre rappelant le P’tit Train du Nord, installée pour représenter son dernier voyage sur le site de la gare de Mont-Laurier, comme souhaité par l’artiste. De plus, l’intégration du Septentrion permet aussi de garder le site animé et attirant pour les milliers de personnes fréquentant le P’tit Train du Nord et la population locale.

Ayant été créée à partir d’une épinette ayant l’âge exact du Curé Labelle, grand instigateur du P’tit Train du Nord, la présence de l’œuvre rappellera à tous l’importance que le train a eue dans le développement du territoire.

De l’aménagement paysager est également intégré autour du Septentrion de Clément des Rosiers et un panneau d’interprétation est installé, afin de rendre hommage à l’artiste, offrir un lieu de recueillement et de contemplation de l’œuvre avec des places assises. Jeunes et moins jeunes pourront apprécier tout le talent du défunt artiste sur un lieu hautement significatif pour la région.

Clément des Rosiers

Décédé en mai 2021, Clément des Rosiers est un artiste reconnu pour ses nombreuses œuvres, ainsi que pour le développement de sa technique de verre-fusion, élément caractéristique de sa démarche artistique. M. des Rosiers fut également bien connu comme enseignant, métier qu’il a exercé pendant trente ans à l’École Polyvalente Saint-Joseph de Mont-Laurier. Le public pouvait découvrir son univers artistique en visitant son centre d’art Le Pays de Windigo, situé dans la municipalité de Ferme-Neuve qui proposait une visite en trois étapes.

Gare de Mont-Laurier

Malgré la fermeture en urgence du bâtiment de la gare de Mont-Laurier d’août dernier, la MRCAL tient à rassurer la population que les efforts se poursuivent concernant le dossier de la Gare. Les élus et le comité de travail souhaitent arrimer les prochaines décisions avec les enlignements initiaux, soit de rendre le lieu attractif, accessible et accueillant pour la population et les usagers.ères quotidiens du P’tit Train du Nord, en plus de réfléchir à un projet concerté ayant pour objectifs de mettre en valeur ce lieu symbolique, augmenter l’affluence touristique et renforcer le dynamisme communautaire de l’endroit.

L’intégration de l’œuvre d’art contribue assurément à la mise en valeur de ce lieu historique. D’ailleurs, la zone d’implantation, suffisamment éloignée de l’infrastructure de la gare, permettra de protéger l’intégrité de l’œuvre lors d’éventuels travaux de l’édifice.

Lancement du cahier d’histoire et de coloriage de la MRC d’Antoine-Labelle

La MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) lance son tout premier projet de cahier d’histoire et de coloriage, intitulé Patri-colore, présentant vingt immeubles patrimoniaux issus des dix-sept municipalités du territoire. Destiné aux élèves du troisième cycle du primaire, Patri-colore est distribué dans toutes les écoles primaires du territoire.

Ayant pour mandat de réaliser des actions de sensibilisation au patrimoine immobilier sur le territoire, découlant des nouvelles obligations des MRC en matière de patrimoine, la MRCAL s’est lancée dans la confection du premier cahier d’histoire et de coloriage. Ce projet, soutenu financièrement par le ministère de la Culture et des Communications (MCC), a pour objectif d’éveiller l’intérêt patrimonial local de manière ludique auprès de la clientèle cible, soit les enfants de dix à douze ans du territoire, en leur fournissant des informations historiques et des notions sur l’architecture des immeubles patrimoniaux qu’ils connaissent et qui les entourent.

Accompagnée d’une équipe d’experts dans la mise en valeur du patrimoine et d’une équipe de conseillers pédagogiques du Centre de services scolaire des Hautes-Laurentides ayant une connaissance poussée du milieu scolaire, la MRCAL a ciblé les élèves de cinquième et de sixième année du primaire, puisque dans leur cursus scolaire, les enfants du troisième cycle du primaire utilisent désormais la lecture pour faire leurs apprentissages. Ainsi, le cahier contient de nombreuses notions historiques et architecturales. De plus, la MRCAL souhaite susciter l’intérêt et la curiosité, encourager la lecture, l’écriture et le dessin, des habiletés essentielles dans le développement des enfants. Les cahiers seront donc distribués dans les classes, ce printemps, et les enseignants pourront utiliser ce matériel pour développer des activités en classe et intégrer les notions dans leurs séquences d’enseignement, s’ils le souhaitent.

Le choix des vingt immeubles patrimoniaux a été réalisé en fonction de différents critères. D’abord, la MRC souhaitait couvrir l’ensemble des municipalités de son territoire. Elle voulait également représenter différents styles architecturaux et toucher différentes années de construction. Les bâtiments sélectionnés sont, encore à ce jour, existants sur le territoire et leur date de construction varie entre 1865 et 1970.

Le nom du cahier d’histoire et de coloriage, Patri-colore, est l’assemblage des mots patrimoine et multicolore. Cette appellation permet de présenter la multitude de patrimoines présents sur le territoire, tout en offrant la possibilité de colorier les images.

Bien que Patri-colore soit destiné aux enfants, la MRCAL a tout de même envie de permettre à la population de le découvrir. Ainsi, des copies du cahier seront disponibles dans plusieurs bibliothèques de la MRC d’Antoine-Labelle pour consultation. De ce fait, les citoyens pourront éveiller leur intérêt envers le patrimoine local et en apprendre davantage sur l’histoire et les courants architecturaux des immeubles patrimoniaux de la MRCAL.

«Patri-colore permet de mettre en lumière des immeubles patrimoniaux que nous croisons tous les jours et qui font partie intégrante de notre environnement. Des immeubles que nous chérissons pour leur valeur, leur histoire et ce qu’ils représentent pour chacun de nous. La culture de la MRCAL puise ses racines dans le décor riche et varié de la nature omniprésente, s’abreuve de son histoire, son patrimoine, ses traditions régionales et son contexte unique», souligne Daniel Bourdon, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle et maire de la Ville de Mont-Laurier.

Ce projet de cahier d’histoire et de coloriage est réalisé grâce au soutien financier de vingt-cinq mille dollars (25 000$) du gouvernement du Québec et de la MRC d’Antoine-Labelle dans le cadre de l’Entente de développement culturel (EDC) 2021-2023.

Heredes

Le cahier d’histoire et de coloriage a été produit par la firme Heredes qui, par la réalisation de produits ludiques et éducatifs, invite la population à découvrir et s’approprier les édifices qui marquent le paysage de leur collectivité. En plus d’être attrayants, les projets d’Heredes permettent d’approfondir les connaissances en matière d’histoire locale et de se familiariser avec le vocabulaire issu du domaine de l’architecture. De plus, les couvertures du cahier ont été réalisées par l’illustratrice Simone Bélanger-Charpentier.

Responsabilités en matière de patrimoine

Depuis avril 2021, les MRC ont de nouvelles responsabilités en matière de patrimoine. Elles doivent notamment adopter et mettre à jour périodiquement un inventaire des immeubles ayant une valeur patrimoniale présents sur leur territoire.

Intéressée par son patrimoine, la MRCAL joue un rôle actif en matière de reconnaissance, de préservation et de mise en valeur de celui-ci. De plus, elle réalise des actions visant à outiller le milieu en patrimoine immobilier pour qu’il contribue, à son tour, à la connaissance, à la protection, à la mise en valeur et à la transmission du patrimoine culturel immobilier.

Pour plus d’information sur le projet de cahier d’histoire et de coloriage, communiquez avec Mme Anne-Marie Wauthy, agente de développement en patrimoine immobilier de la MRCAL, par courriel à a.wauthy@mrc-antoine-labelle.qc.ca ou par téléphone au 819 623-3485, poste 131.

MRC Antoine-Labelle
La MRC d’Antoine-Labelle présente quatre capsules vidéo
de paysages identitaires emblématiques

Dans le cadre de la dernière entente de développement culturel 2018- 2020 conclue entre le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL), un grand projet de mise en valeur des paysages culturels du territoire a été élaboré. Le dernier volet de ce projet est la réalisation de capsules vidéo mettant en vedette des paysages identitaires emblématiques de la MRCAL.

Ces quatre capsules vidéo permettent la mise en valeur de paysages emblématiques pour la MRCAL. Le choix de ces paysages a été orienté par la démarche de caractérisation et d’évaluation de paysages identitaires et emblématiques de la MRCAL réalisée en 2017. Sillonnant le territoire aussi tôt le matin que tard le soir pour la capture d’images remarquables, ces capsules, à la signature artistique distincte, touchent quatre secteurs représentatifs du territoire.

Vallées et agriculture

La vallée de la Kiamika et ses terres agricoles sont le berceau de plusieurs familles de la région. On y retrouve des paysages agricoles emblématiques du territoire, traversés par la sinueuse rivière Kiamika.

Réservoirs et barrages

Le réservoir Kiamika est une infrastructure construite par l’homme, mais très peu altéré par ce dernier. Le regard porté sur cette étendue d’eau a évolué et s’est transformé à travers les années. On y retrouve une réserve de biodiversités au paysage unique et identitaire du territoire.

Rivières et foresterie

Les rivières et les fermes forestières représentent des éléments importants du développement de la MRC d'Antoine-Labelle. La rivière du Lièvre est un cours d’eau identitaire et central pour le paysage laurentien, en plus d’être un axe de développement pour la colonisation. La foresterie, quant à elle, est d’une grande importance dans le paysage et l’identité régionale.

Montagne mystique

Le mont Sir Wilfrid est un sommet de la MRC d’Antoine-Labelle mieux connue sous le nom Montagne du Diable. On y observe un écosystème forestier exceptionnel, portant une partie de l’histoire du territoire dans les troncs et les branches des arbres qui l’habitent depuis plus de cent cinquante ans. Ce mont est un lieu mystique par son nom, ainsi que les légendes qui l’entourent et les paysages majestueux à protéger pour les générations futures.

Ces capsules vidéo ont été réalisées par Nicolas Aubry, vidéaste de Mont-Laurier chez Zoom Multimédia.

«Parcourir les quatre coins de la MRC d’Antoine-Labelle avec ma caméra me fait réaliser la richesse de nos paysages et l’histoire qui y est inscrite. Chaque pas et chaque rencontre me font prendre conscience de la force, de la ténacité et de la vision dont nos ancêtres ont fait preuve afin de bâtir notre chez nous. Ils ont laissé derrière eux une terre marquée des récits et des légendes qui donnent à nos paysages son identité emblématique remarquable», affirme M. Aubry.

Les quatre capsules vidéo de paysages identitaires emblématiques de la MRCAL sont disponibles sur le portail culturel au www.cultureantoinelabelle.com. Pour consulter l’étude de caractérisation et d’évaluation de paysages identitaires et emblématiques de la MRCAL réalisée en 2017, consultez le www.mrc-antoine-labelle.qc.ca/patrimoineculturel.

Projet de mise en valeur des paysages culturels

Rappelons qu’au cours de l’automne 2020, la MRCAL a offert une programmation de trois formations virtuelles gratuites ouvertes à tous les citoyens du territoire en photographie et en paysages patrimoniaux. Par la suite, la MRCAL a lancé le concours OBJECTIF PAYSAGES, afin de permettre aux citoyens de mettre en valeur leurs paysages culturels coup de cœur du territoire.

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité