Dans nos Laurentidess logoÉdition du 22 mai 2024 / 601e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: Aujourd'hui
MRC des Laurentides
La MRC des Laurentides

C’est le premier janvier 1983 que la MRC des Laurentides fut constituée. Elle avait alors pour mandat de planifier l’aménagement du territoire et d’harmoniser la confection des rôles d’évaluation.

Suite à un large consensus régional, la MRC des Laurentides s’est investie depuis dans des actions concrètes visant l’amélioration des services de proximité. Grâce notamment à la mise en place d’un service de transport adapté et collectif, à la desserte du service internet haute vitesse pour les territoires non desservis, à la gestion des matières résiduelles, à la gestion des terres publiques intramunicipales, etc.

Il faut surtout retenir que la MRC des Laurentides veut devenir un chef de file en matière de développement régional authentique et adapté à la qualité de vie de ses citoyens et aux composantes naturelles de son territoire.

Située dans la grande région des Laurentides, la MRC des Laurentides est un vaste territoire de deux mille cinq cents km2. La partie sud du territoire se situe à environ quatre-vingt km de la grande région de Montréal, alors que la partie ouest est à soixante km de la rivière des Outaouais et de la frontière ontarienne.

La MRC des Laurentides regroupe vingt municipalités, dont deux principaux centres urbains qui sont situés sur l’axe routier de la 117 et de l’autoroute 15, soit Mont-Tremblant et Sainte-Agathe-des-Monts.

La population totale de la MRC des Laurentides est de plus de quarante-six mille habitants.

Cap Sud 66
Coopération transatlantique pour
Cap Sud 66 et la MRC des Laurentides

Le 28 octobre 2023 a eu lieu la signature de convention de partenariat entre l’agence française Cap Sud 66 et la MRC des Laurentides. Leur objectif : unir leurs efforts, connaissances et expertises pour s’aider mutuellement à mettre en œuvre les meilleures pratiques pour développer et mutualiser des projets innovants et ainsi favoriser la coopération économique des entreprises et du milieu.

Régions touristiques très prisées avec un fort potentiel économique, technologique et de développement durable, les ADN de ces deux territoires se ressemblent beaucoup. Faisant face aux mêmes enjeux et défis, ils partagent la volonté de collaborer afin de mettre en commun leurs écosystèmes d’innovation respectifs. IVÉO, un OBNL qui accompagne les villes de petites et moyennes tailles dans le déploiement de solutions innovantes sur leur territoire, a alors su percevoir le potentiel de ce jumelage.

Cap Sud 66 est l’agence d’attractivitéPerpignan Méditerranée Métropole qui a pour mission de construire la stratégie d’attractivité de son territoire. Ce partenariat est un moyen efficace pour promouvoir la coopération et l'échange tout en renforçant les liens entre les institutions, les entreprises et les habitants de part et d’autre, ainsi qu'à favoriser le développement économique, social et culturel des deux communautés.

Ce partenariat repose sur quatre fondements :

• Favoriser la coopération économique

• Encourager le tourisme durable

• Renforcer la coopération sociale

• Promouvoir les échanges culturels, académiques ou professionnels

L’agence d’attractivité Perpignan Méditerranée Métropole et la MRC des Laurentides sont dans une même démarche de signature territoriale et souhaitent mettre de l’avant une signature qui leur est propre en s’inspirant mutuellement des bonnes pratiques, et éviter les moins bonnes : Cap Sud 66 pour l’agence d’attractivité Perpignan Méditerranée Métropole et Vibrez au km² pour la MRC des Laurentides.

«Nous avons découvert en Perpignan Méditerranée Métropole une communauté à l’image de la MRC : dynamique, innovante et qui ne craint pas de relever des défis. Notre partenariat nous permettra de partager nos bons coups et nos meilleurs pratiques au bénéfice de nos territoires respectifs», souligne Nancy Pelletier, directrice générale de la MRC des Laurentides.

Inauguration de la Maison du pisciculteur
Inauguration de la Maison du Pisciculteur

La Maison du Pisciculteur, située sur le site de l’Ancienne-Pisciculture de la MRC des Laurentides à Mont-Blanc, a été officiellement inaugurée le 18 septembre 2023 en présence des élus, représentants du gouvernement et partenaires. Ce fut l’occasion de présenter l’offre bonifiée d’attraits présents sur le site.

En 2019, un projet de revitalisation d’envergure du site de l’Ancienne-Pisciculture s’amorçait. Porté par la MRC des Laurentides et les élus locaux auxquels se sont joints le gouvernement provincial, fédéral et des partenaires privés, ce joyau patrimonial est aujourd’hui entièrement restauré et offre de nombreux attraits insolites, historiques, culturels, éducatifs et gourmands pour tous.

Ouverture au grand public de la Maison du Pisciculteur

Plusieurs mois de travaux auront été nécessaires pour voir renaître cette bâtisse. Deux vocations ont été pensées lors de la rénovation de ce joyau patrimonial :

La première partie de la Maison est consacrée à son histoire; il s’agit de l’espace muséal. Préserver et partager l’histoire du site à tous les visiteurs était le principal objectif. Ce musée regorge de trésors à découvrir tels que : documents historiques, exposition de poissons naturalisés, objets d’antan, etc.

La deuxième partie de la Maison est dédiée à l’Atelier Gourmand. L’idée était de créer un espace moderne pour accueillir des démonstrations de producteurs tout au long de l’année. Cet atelier est entièrement équipé, très fonctionnel, il peut être occupé gratuitement par des entreprises et des producteurs de la région pour organiser des présentations de produits. Véritable lieu d’apprentissage et de découvertes des produits du terroir, des ateliers en pleine nature sont aussi proposés.

«C’est avec une grande fierté que nous avons inauguré la Maison du Pisciculteur aux côtés des élus, représentants du gouvernement et partenaires. Nous avons atteint nos principaux objectifs, à savoir : offrir à nos citoyens plus d’activités gratuites sur le territoire, donner de la visibilité à nos entreprises locales grâce à l’Atelier Gourmand et optimiser notre offre d’attraits touristiques pour nos visiteurs», souligne Marc L’Heureux, préfet de la MRC des Laurentides.

Une offre d’attraits bonifiée

La visite de la Maison du Pisciculteur peut être complétée par une visite guidée du site. Un audioguide a été développé et est téléchargeable directement sur son téléphone. Il est offert en cinq langues et comporte neuf points d’intérêt, dont la Maison du Pisciculteur. Cet audioguide permet de plonger directement dans un survol historique du site de l’Ancienne-Pisciculture.

Les attraits sur le site ont notamment été bonifiés par l’installation de modules de jeux : certains bassins ont été reconvertis en aires de jeux et les jeux en bois s’intègrent parfaitement au lieu. Le respect de l’environnement et de la nature était une priorité, des toilettes écologiques qui fonctionnent seulement grâce au soleil et au vent ont été installées. Des bornes de rechargement pour les voitures électriques sont aussi mises à disposition. Consultez la liste de tous les nouveaux attraits ici : https://mrclaurentides.qc.ca/communique-site-de-lancienne-pisciculture-de-la-mrc-des-laurentides-de-nouveaux-attraits-a-decouvrir/

Située idéalement aux abords du parc linéaire le P’tit Train du Nord, la Maison du Pisciculteur accueille tous les jours les visiteurs, qui pourront ainsi passer la journée gratuitementsur le site de l’Ancienne-Pisciculture. Pour connaître en primeur les activités organisées à la Maison du Pisciculteur, suivez la page Facebook de la MRC des Laurentides.

Pendant la période des couleurs d’automne, il est recommandé de visiter le site en semaine, sinon tôt en matinée (avant onze heures) ou tard en journée (après seize heures). Le site est très populaire à cette période!

Le site de l’Ancienne-Pisciculture est situé au 731, rue de la Pisciculture, à Mont-Blanc.

«La Maison du Pisciculteur contribuera à développer les attraits touristiques d’envergure de la MRC des Laurentides. D’ailleurs, cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet Signature innovation "Vibrez au km2" de la MRC, auquel participe financièrement notre gouvernement. Elle saura assurément attirer de nombreux visiteurs et visiteuses, que ce soit grâce à l’espace muséal, à l’atelier gourmand, aux jardins ou encore aux modules de jeux pour les enfants», mentionne la ministre des Affaires municipales, Mme Andrée Laforest.

«L’Ancienne-Pisciculture de Mont-Blanc et ses bâtiments font partie de l’histoire et du patrimoine de notre belle région! Bravo à la MRC des Laurentides qui, avec l’appui financier du gouvernement du Québec, remet en valeur le site pour en faire un lieu touristique aussi populaire qu’à l’époque, et même davantage», souligne la députée de Labelle, Mme Chantale Jeannotte.

La culture : le tremplin d'une mise en valeur des couleurs locales et régionales

La MRC des Laurentides est heureuse d’annoncer le lancement de trois vidéos promotionnelles mettant en lumière les trésors culturels de trois municipalités de son territoire. Ces trois municipalités qui se sont prêtées au jeu de faire découvrir leurs attraits culturels sont La Conception, Montcalm et La Minerve.

Mise en valeur des trésors culturels

Issus d’un projet de l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications, la MRC des Laurentides et les municipalités concernées, ces trois vidéos avaient comme mandat de renforcer la culture locale et régionale dans son ensemble.

Ces trois municipalités ont mis en images leur identité propre, leurs artistes et artisans, leur patrimoine et leur vie culturelle parce qu’elles sont convaincues que la culture doit aussi être au cœur de la municipalité.

Réalisation par des vidéastes locaux

Réalisé par des jeunes vidéastes de la région, Renaud Furlotte pour les municipalités de La Conception et Montcalm, ainsi que Yan Clément pour la municipalité de La Minerve, ce projet démontre bien la richesse du territoire, la qualité des gens du milieu et l’impact d’une vie culturelle forte au sein d’un milieu municipal. La culture, depuis toujours, est un vecteur privilégié pour développer l’identité d’un lieu et ces vidéos en sont la preuve vivante.

Les retombées locales

«C’est une magnifique vidéo. Je peux vous assurer qu’elle ravive la fierté de nos employés et de nos citoyens.», mentionne fièrement Steven Larose, maire de la municipalité de Montcalm.

«En plus de nous permettre de capter des images spectaculaires de notre municipalité, ce projet nous a permis d’accroître le sentiment d’appartenance de nos citoyens et nos entreprises», renchérit monsieur Maurice Plouffe, maire de la municipalité de La Conception.

«Pour notre part, c’est une belle continuité à la refonte de notre site Web ainsi que nos deux autres vidéos sous la thématique de l’eau qui mettent en valeur nos nombreux lacs (pas moins de cent trente-six lacs) qui fait la fierté des citoyens», mentionne monsieur Jean-Pierre Monette, maire de la municipalité de La Minerve.

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité