Dans nos Laurentidess logo Édition du 21 septembre 2022 / 514e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 31 août 2022
La MRC des Laurentides

C’est le premier janvier 1983 que la MRC des Laurentides fut constituée. Elle avait alors pour mandat de planifier l’aménagement du territoire et d’harmoniser la confection des rôles d’évaluation.

Suite à un large consensus régional, la MRC des Laurentides s’est investie depuis dans des actions concrètes visant l’amélioration des services de proximité. Grâce notamment à la mise en place d’un service de transport adapté et collectif, à la desserte du service internet haute vitesse pour les territoires non desservis, à la gestion des matières résiduelles, à la gestion des terres publiques intramunicipales, etc.

Il faut surtout retenir que la MRC des Laurentides veut devenir un chef de file en matière de développement régional authentique et adapté à la qualité de vie de ses citoyens et aux composantes naturelles de son territoire.

Située dans la grande région des Laurentides, la MRC des Laurentides est un vaste territoire de deux mille cinq cents km2. La partie sud du territoire se situe à environ quatre-vingt km de la grande région de Montréal, alors que la partie ouest est à soixante km de la rivière des Outaouais et de la frontière ontarienne.

La MRC des Laurentides regroupe vingt municipalités, dont deux principaux centres urbains qui sont situés sur l’axe routier de la 117 et de l’autoroute 15, soit Mont-Tremblant et Sainte-Agathe-des-Monts.

La population totale de la MRC des Laurentides est de plus de quarante-six mille habitants.

Une sixième édition attendue pour les Stations Éphémères

La MRC des Laurentides et la MRC des Pays-d’en-Haut sont heureuses d’annoncer le retour des Stations Éphémères cet été. Le projet consiste à présenter des créations artistiques éphémères dans l’esprit du land art, tout en intégrant plusieurs médiums (métiers d’art, sculpture, peinture, etc.) Ces œuvres seront exposées dans six lieux différents aux abords du parc linéaire du Corridor aérobique, entre Morin-Heights et Amherst.

Le projet a été mis sur pied grâce au financement accordé par le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre des ententes de développement culturel avec les MRC. Alors que les artistes ont travaillé sur leurs œuvres tout au long du mois d’août, les passants ont pu admirer leur processus créatif ainsi que les diverses techniques artistiques utilisées. Ces œuvres demeureront sur le lieu de leur réalisation et y seront exposées jusqu’au 10 octobre 2022.

Les œuvres et leurs emplacements

Station #1 Morin-Heights : Maud Palmaerts

Artiste sculpteure, Maud souhaite créer une œuvre grâce à l’assemblage de morceaux de bois qui entreront en contact avec l’élément «air» créant du son en fonction de la force du vent. L’artiste joue avec les reflets liés au mouvement du vent, l’interaction entre la couleur, la lumière et les réflexions. Son intention est de créer un espace immersif qui interpelle nos sens et notre ressenti.

Station #2 Wentworth-Nord : Annie Roy

Artiste spécialisée dans la création et l’installation d’œuvres dans l’espace public, Annie créera un lieu magique de rencontres éphémères pour faire valoir celles que l’on fait spontanément en voyage et qui se défont tout aussi rapidement, mais qui restent gravées dans notre périple de vie. Elle va donc créer un espace scénarisé pour inviter les gens à s'asseoir et à discuter.

Station #3 Lac-des-Seize-Îles : Manon Sabourin

«Un regard sur la nature» est le titre de l’œuvre qui sera créée par Manon. Elle a l’intention de concevoir une paire de lunettes gigantesque en utilisant des branches, de la broche, de la corde ou de la laine. Le verre des lunettes sera fait de bois et d’un tissage rappelant la toile d’araignée. La toile d’araignée attrape ses proies comme la vision capture l’essence de la nature.

Station #4 Montcalm : Isabelle Mougeot

Papetière d’art, artiste peintre, graveuse, sculpteure, Isabelle aime se servir des éléments de la nature en symbiose avec son papier fait à la main pour laisser naître une grande toile inspirée de celle de l’araignée. L’araignée est un animal singulier et remarquable qui symbolise la créativité, l’énergie féminine et par cette œuvre, l’artiste invite les visiteurs à découvrir de façon ludique et artistique cet arthropode méconnu.

Station #5 Arundel : Le collectif des 3J, accompagné par Christiane Lefebvre

Les sujets au cœur de l’actualité guideront la création des 3J : changements climatiques, guerres, réconciliation avec les Premières Nations, préoccupations environnementales et sociales, etc. Des objets récoltés sur le trajet du Corridor aérobique seront assemblés et valorisés pour en faire des colliers suspendus aux arbres. Ces suspensions agissant comme symboles de nos préoccupations inviteront les passants à réfléchir aux enjeux de notre époque.

Station #6 Amherst : Normand Ménard

Artiste multidisciplinaire, Normand assemble le dessin, la peinture, la sculpture et la gravure. Le land art ou art nature lui procure la même sensation qu’un peintre devant son tableau. La toile représente le lieu, les couleurs sont les branches, les pierres, etc. Préoccupé par l’environnement et la condition humaine, l’intention de l’artiste est de susciter la réflexion du temps qui nous reste afin que chaque personne puisse trouver les clefs qui ouvrent les portes de changements positifs vers un monde meilleur.

Pour en savoir plus sur le projet des Stations éphémères du Corridor aérobique, les personnes intéressées sont invitées à consulter le lien suivant : https://corridoraerobique.ca/stations-ephemeres/

À propos du Corridor aérobique

Le Corridor aérobique est un parc linéaire offrant un encadrement sécuritaire et assurant une quiétude aux utilisateurs. Puisqu’il s’agit d’une ancienne voie ferrée, ce parcours est peu accidenté et s’adresse à tous : les sportifs et les moins sportifs, les familles avec enfants, les personnes âgées, les cyclistes, les marcheurs, les coureurs, les observateurs de la nature, etc. Le parc linéaire du Corridor aérobique traverse la MRC des Pays-d’en-Haut et la MRC des Laurentides et dessert les municipalités de Morin-Heights, Saint-Adolphe-d’Howard, Wentworth-Nord, Lac-des-Seize-Îles, Montcalm, Amherst, Huberdeau et Arundel. Il offre aux utilisateurs une vue panoramique sur des paysages boisés, agricoles ou naturels. De plus, il propose un collier de noyaux villageois à la fois attractifs, éclectiques et accueillants.

La culture : le tremplin d'une mise en valeur des couleurs locales et régionales

La MRC des Laurentides est heureuse d’annoncer le lancement de trois vidéos promotionnelles mettant en lumière les trésors culturels de trois municipalités de son territoire. Ces trois municipalités qui se sont prêtées au jeu de faire découvrir leurs attraits culturels sont La Conception, Montcalm et La Minerve.

Mise en valeur des trésors culturels

Issus d’un projet de l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications, la MRC des Laurentides et les municipalités concernées, ces trois vidéos avaient comme mandat de renforcer la culture locale et régionale dans son ensemble.

Ces trois municipalités ont mis en images leur identité propre, leurs artistes et artisans, leur patrimoine et leur vie culturelle parce qu’elles sont convaincues que la culture doit aussi être au cœur de la municipalité.

Réalisation par des vidéastes locaux

Réalisé par des jeunes vidéastes de la région, Renaud Furlotte pour les municipalités de La Conception et Montcalm, ainsi que Yan Clément pour la municipalité de La Minerve, ce projet démontre bien la richesse du territoire, la qualité des gens du milieu et l’impact d’une vie culturelle forte au sein d’un milieu municipal. La culture, depuis toujours, est un vecteur privilégié pour développer l’identité d’un lieu et ces vidéos en sont la preuve vivante.

Les retombées locales

«C’est une magnifique vidéo. Je peux vous assurer qu’elle ravive la fierté de nos employés et de nos citoyens.», mentionne fièrement Steven Larose, maire de la municipalité de Montcalm.

«En plus de nous permettre de capter des images spectaculaires de notre municipalité, ce projet nous a permis d’accroître le sentiment d’appartenance de nos citoyens et nos entreprises», renchérit monsieur Maurice Plouffe, maire de la municipalité de La Conception.

«Pour notre part, c’est une belle continuité à la refonte de notre site Web ainsi que nos deux autres vidéos sous la thématique de l’eau qui mettent en valeur nos nombreux lacs (pas moins de cent trente-six lacs) qui fait la fierté des citoyens», mentionne monsieur Jean-Pierre Monette, maire de la municipalité de La Minerve.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.